Les Trucs et astuces vista Complet 145 Pages

AMEB Page 1 07/05/2016 Trucs et Astuces VISTA Modifier l'ordre de démarrage Si vous avez installé Windows Vista en multiboot, avec Windows XP par exem...

7 downloads 242 Views 9MB Size

Trucs et Astuces VISTA Modifier l'ordre de démarrage Si vous avez installé Windows Vista en multiboot, avec Windows XP par exemple, un menu apparaît au démarrage de votre ordinateur afin de choisir le système à démarrer. Par défaut, si vous ne faites rien, Windows Vista est démarré automatiquement au bout de 30 secondes. Vous pouvez choisir de démarrer automatiquement Windows XP. Cliquez sur le bouton Démarrer puis sur Panneau de configuration. Dans le volet de gauche, cliquez sur le lien Affichage classique. Double cliquez sur l'icône Système. Dans le volet de gauche, cliquez sur le lien Paramètres système avancés. Cliquez sur le bouton Continuer de la fenêtre qui apparaît. Ouvrez l'onglet Paramètres avancés. Cliquez ensuite sur le bouton Paramètres de la zone Démarrage et récupération.

Déroulez alors la liste Système d'exploitation par défaut et choisissez l'option Version antérieure de Windows.

Cliquez enfin sur Ok. Désormais, Windows XP sera automatiquement lancé au démarrage de votre ordinateur. Le menu de démarrage vous permettra toujours de lancer Windows Vista.

AMEB

Page 1

07/05/2016

Installer Vista depuis une clé USB : L’installation de Vista est l’un des points qui ont été travaillés par Microsoft, au point que son temps total ne dépasse pas celui de Windows XP et est surtout plus court dans la majorité des cas. Toutefois, il existe une méthode qui permet de s’affranchir du DVD ainsi que de s’affranchir plus rapidement de cette étape. La manipulation ne prend un sens que si vous vous amusez à réinstaller souvent Vista, ou si vous devez faire l’installation à plusieurs reprises, quelle qu’en soit la raison. La méthode consiste à copier l’ensemble des fichiers du DVD sur une clé USB. Il existe deux cas : Le cas normal : la copie de l’ensemble du DVD demande une clé USB de 4Go L’installation personnalisée : pour ceux qui savent le manier, Vlite permet de trier les composants du DVD d’installation de Vista et d’en enlever les parties qui ne correspondent pas à des besoins spécifiques N’ayant sous la main qu’une clé de 2Go, nous avons donc opté pour la seconde méthode, et nous avons obtenu une taille finale de 1,6Go pour les fichiers d’installation de Vista (édition Intégrale 32 bits). Nous avons alors pu nous attaquer aux manipulations proprement dites.

Nous avons utilisé l’invite de commande, d’abord parce que ça nous change un peu, ensuite parce que ça permet de s’ouvrir à de nouveaux horizons (en l’occurrence avec l’outil Diskpart). Dans le panneau de configuration, section « Système et maintenance », il faut se rendre dans la rubrique « Outils d’administration » et lancer le module « Gestion de l’ordinateur ». À la ligne « Gestion des disques », il faut repérer simplement le numéro du disque correspond à la clé USB, le numéro 1 dans notre cas.

AMEB

Page 2

07/05/2016

On peut alors effectuer ensuite les commandes suivantes, dans l’ordre : diskpart select disk 1 clean create partition primary select partition 1 active format fs=fat32 assign exit Une fois que la clé USB est prête, on peut passer à la copie proprement dite des fichiers, avec la commande : xcopy d:\vista\*.* /s/e/f g:\

Attention : cette commande est adaptée à nos besoins. En l’occurrence, d:\vista est le répertoire contenant les fichiers d’installation, ce qui correspond à la racine du DVD dans la plupart des cas. Toutefois, puisque nous avons utilisé vLite, les fichiers étaient stockés sur un disque externe dans un répertoire spécifique. De même, le lecteur G correspond à la clé USB, et peut donc être différent selon les systèmes. Une fois que ces manipulations sont terminées (environ cinq minutes), on peut tester la toute puissance de notre dispositif ultramoderne En tout et pour tout, l’installation a duré précisément 9 minutes, du chargement de l’installation à l’arrivée sur le bureau de Windows. Pour information, la configuration utilisée était basée sur un Athlon 64 3500+, 2Go de mémoire vive, et un disque dur Maxtor 200Go en Sata.

AMEB

Page 3

07/05/2016

Réparer Vista a Partir du Dvd Dans la situation la moins grave où le démarrage de Vista n'est pas en cause, mais par contre de sérieux dysfonctionnements du système sont rencontrés, vous avez toujours la ressource de recourir à une restauration du système à une date antérieure... à condition évidemment qu'un point de référence soit disponible. Et dans le cas contraire, il ne vous reste plus qu'à puiser dans les options restantes.

Analyse et réparation des fichiers système Telle qu'elle se présente, la structure du DVD de Vista ne permet pas de ne restaurer ou extraire directement le moindre fichier système, dll ou exe via un hypothétique dossier "i386" et la commande Expand... à moins qu'une solution alternative ne soit découverte ultérieurement, sachant que Vista s'installe par déploiement d'une image "install.wim" de 2,3Go pour réduire le timing en même temps que les éventuelles erreurs de scripts. L'assistant SFC [System File Checker] est cependant maintenu. Son utilité étant de vérifier l'intégrité des fichiers système et de restaurer le cas échéant ceux manquant ou endommagés. La commande SFC s'exécute dans une fenêtre CMD ouverte en mode Administrateur... taper simplement sfc ? pour afficher la liste des paramètres autorisés. A l'identique d'XP, vous pourrez par ex. lancer la commande sfc /scannow pour analyse du système et réparation des fichiers corrompus: Il sera peut-être nécessaire, sur demande de l'assistant, d'insérer le DVD dans le lecteur pour le cas où des fichiers ne pourraient être restaurés depuis le disque dur.

Les options de récupération système Mais par contre, à la différence du Windows précédent, il n'existe sur Vista ni chargeur NTLDR, ni récupération automatique via une touche "R"... toutefois et fort heureusement, les commandes classiques FIXBOOT et FIXMBR sont maintenues pour restaurer les secteurs d'amorçage, mais s'utilisent d'une autre manière comme il est indiqué plus loin. Le principe du NT Loader est ici remplacé par un Boot Manager ou BOOTMGR, par ailleurs incompatible avec le "Boot.ini" d'XP, qui n'a pas du tout le même mode de fonctionnement. * Par conséquent la seule option utilisable sera de faire appel au DVD, soit pour réparer, soit pour restaurer une sauvegarde par image disque ou réinstaller tout le système... dans l'hypothèse bien sur où les solutions de démarrage habituelles, automatiques ou via la touche F5 ou F8 actionnée au début du setup: sont complètement inaccessibles ou inefficaces. Le cas typique n'étant pas ici le fameux "NTLDR manquant", mais "BOOTMGR manquant" ou "is missing":

La mise en pratique est simple et consiste à booter sur le DVD.

AMEB

Page 4

07/05/2016

Laisser passer le premier écran "Windows is loading files", puis "Installer Windows" et cliquer à l'écran suivant sur "Réparer l'ordinateur":

La recherche du système d'exploitation installé est lancée automatiquement au chargement des Options de récupération système:

Les options de récupération s'affichent avec différents choix:

AMEB

Page 5

07/05/2016

Sélectionner "Réparation du démarrage"... l'exécution de cette procédure lance une suite de tests:

- recherche de mises à jour - test du disque système - diagnostic des défaillances de disque - test des métadonnées de disque dont le log est affichable en cliquant sur le lien d'information:

Si la procédure de réparation s'est déroulée correctement, il ne reste plus qu'à redémarrer l'ordinateur

AMEB

Page 6

07/05/2016

Menu Invite de commandes Le choix "Invite de commandes" du menu des Options de récupération système pourra être employé pour exécuter des commandes DOS, donc bien sur les Fixboot et Fixmbr. Par contre ces deux commandes ne seront pas reconnues si elles sont lancées directement... il faut dans ce cas passer par l'outil BOOTREC exécutable dans une fenêtre CMD. Cet outil doit être employé dans l'hypothèse où le problème n'est pas résolu par "Réparation du démarrage". Donc cliquer sur le choix "Invite de commandes" et lancer par ex. bootrec ? pour afficher les options utilisables :

Les scénarios sont les suivants: /Fixboot écrit un nouveau secteur de démarrage sur la partition système en utilisant un secteur d'amorçage compatible avec Windows Vista. Utiliser cette option lorsque l'une des conditions suivantes rempli: - le secteur d'amorçage a été remplacé par un secteur d'amorçage Windows Vista non standard, - le secteur d'amorçage est endommagé, - un système d'exploitation Windows antérieur a été installé après Windows Vista. Dans ce scénario, l'ordinateur démarre en utilisant Windows NT Loader [NTLDR] au lieu de Windows Boot Manager [Bootmgr.exe]. /Fixmbr écrit un MBR compatible Windows Vista sur la partition système. Cette option ne remplace pas la table existante de partition. Utiliser cette option lorsque vous devez résoudre les problèmes MBR de corruption ou devez supprimer le code non standard à MBR. /Scanos analyse tous les disques pour les installations qui sont compatibles avec Windows Vista. Cette option vous permet en outre de sélectionner les installations que vous souhaitez ajouter au magasin BCD. Utiliser cette option lorsque vous devez complètement reconstruire le BCD.

AMEB

Page 7

07/05/2016

/Rebuildbcd analyse tous les disques pour les installations qui sont compatibles avec Windows Vista. Cette option vous permet en outre de sélectionner les installations que vous souhaitez ajouter au magasin BCD. Utiliser cette option lorsque vous devez complètement reconstruire le BCD. NB: si la reconstruction des données de configuration de boot [BCD] ne résoud pas le problème de démarrage, vous pouvez exporter et supprimer le BCD, puis exécuter à nouveau cette option. De cette manière, vous êtes assuré que le BCD est entièrement recréé. Pour cela, exécuter successivement les commandes suivantes: bcdedit /export C:\BCD_Backup ren C:\boot\bcd bcd.old bootrec /RebuildBcd

Menu Restaurer le système Idem que le service de restauration du système à une date antérieure.

Menu Restauration de l'ordinateur Windows Autre différence majeure avec XP... pas d'équivalent à la touche "R" pour Réparer l'installation, i.e. récupérer à partir du DVD la configuration système initiale. Par conséquent, dès la première installation de Vista et aussitôt après activation, il faudra impérativement penser à effectuer une sauvegarde globale ou un "ghost" de la partition système avec un logiciel adapté. Sauf que cerise sur le gâteau, cette option de sauvegarde n'existe pas sur toutes les éditions... elle est présente sur Professionnelle et Intégrale, mais pas sur Basique et Premium:

AMEB

Page 8

07/05/2016

Donc au final, le choix "Restauration de l'ordinateur Windows" ne vous sera utile que pour restaurer, dans la mesure du possible, une image disque [fichier *.vhd] créé dans Vista. Dans un cas extrême, installation irrécupérable et sans disposer d'une image de partition en réserve, vous n'aurez plus qu'à repasser une installation complète... inconvénient évident: vous perdez votre activation.

Sauvegarde des fichiers Procédure très simple à mettre en oeuvre de manière ponctuelle ou automatisée en fonction d'un paramétrage personnalisable, et qui consiste à copier dossiers et fichiers dans des archives compressées au format ZIP. A la première utilisation, clic sur -> Sauvegarder les fichiers lance un assistant pour la désignation du lecteur cible [DD interne ou externe, CD/DVD, réseau], les partitions à inclure dans la sauvegarde [le disque système est validé par défaut], les types de fichiers et la fréquence de sauvegarde:

AMEB

Page 9

07/05/2016

Finalement une boîte de message et/ou une info-bulle vous confirme que "La sauvegarde des fichiers s'est exécutée sans erreurs". Les paramètres de la sauvegarde sont modifiables en cliquant sur le lien "Modifier les paramètres" qui s'est ajouté au Centre de sauvegarde. Et pour la restauration, il vous faudra aller à la pêche à l'aide de la restauration simple ou avancée:

AMEB

Page 10

07/05/2016

Sauvegarde de l'ordinateur - Vista Editions Professionnelle et Intégrale uniquement La sauvegarde par image de disques entiers ou de partitions est toute aussi simple dans son principe... un clic sur "Sauvegarder l'ordinateur" lance un assistant pour désigner le lecteur cible [disque dur ou CD/DVD] et les partitions à inclure dans la sauvegarde [les disques système sont validés par défaut]... et c'est tout.

Ici les écritures de sauvegarde sont partagées entre fichiers XML pour les descripteurs, et VHD pour l'archivage compressé. A la différence des fichiers, la sauvegarde complète n'est pas automatisable sauf éventuellement et sous réserve à passer par le Planificateur des tâches. Quant à la restauration, elle s'exécutera via les Options de récupération système vues plus haut... Ne pas hésiter à cliquer sur les flèches d'aide et les liens d'information menant à l'Aide et support Windows au contenu particulièrement copieux.

AMEB

Page 11

07/05/2016

Générer un rapport de performances Inclus dans le nouveau moniteur de fiabilité et de performances de Windows Vista, le rapport de performances permet de générer en détail les informations sur l’état des ressources matérielles, les temps de réponse du système et les processus. Ce rapport inclut des suggestions sur les manières d'optimiser les performances de d'accélérer le fonctionnement du système. Pour générer le rapport, il suffit de taper dans la boite « Exécuter » la commande suivante : perfmon /report La commande enregistre le fichier en HTML

Lancer automatiquement un programme au démarrage Il existe plusieurs méthodes pour automatiser le lancement d'un programme au démarrage de Windows Vista :

Par le menu Démarrer : Copiez le programme ou un raccourci vers l'exécutable dans le menu "Démarrage" (Démarrer > Programmes > Démarrage), par un cliquer-glisser de la source vers la cible.

AMEB

Page 12

07/05/2016

Par la base de registre : Lancez la base de registre (Démarrer > Exécuter > Tapez "regedit"), développez l'arborescence HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Run, créez une valeur de type "String", donnez-lui le nom du programme à lancer, et entrez comme valeur le chemin vers l'exécutable.

Par les services : (A voir) Téléchargez le Kit de ressources pour Windows (via le site Microsoft France). Ouvrez la fenêtre d'exécution (Démarrer > Exécuter), tapez la commande suivante: chemininstsrv.exe mon_service cheminsrvany.exe où chemin représente le chemin vers le répertoire d'installation du Ressource Kit. Par défaut, les services créés sont configurés pour un lancement automatique à l'ouverture de session, mais vous pouvez modifier ce comportement via le gestionnaire de services (Démarrer > Programmes > Outils d'administration > Services).

Changer les noms des lecteurs 1/ Ouvrir l'explorateur Windows (Démarrer > Programmes > Explorateur Windows). Cliquer avec le bouton de droite sur le nom du lecteur à modifier, choisir " Propriétés ". Dans l'onglet général, taper le nom voulu dans la zone de texte à côté de l'icône du lecteur.

2/ Accéder à la base de registres (Orbe(Démarrer) > Exécuter > Taper "regedit" > Cliquer sur "Ok"). Ouvrir l'arborescence HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\DriveIcons.

Si elle n'existe pas, créez la. Ajouter une clé (Clic droit dans la partie droite de la fenêtre, " Nouveau", "Clé"), donner comme nom le nom du lecteur (par exemple "C" ou "D"). Dans cette clé, créez une nouvelle chaîne (Clic droit dans la partie droite de la fenêtre, " Nouveau", " Valeur chaîne "). Nommez la chaîne "DefaultLabel", et lui donner le nom désiré. Cette astuce marche notamment pour les lecteurs "non fixes" et pour vous assurer que le lecteur de telle lettre ait toujours le même nom.

AMEB

Page 13

07/05/2016

Cacher mes lecteurs dans l'explorateur Cliquez sur Démarrer > Exécuter, puis tapez "regedit" sans les guillemets. Développez l'arborescence HKEY_CURRENT_USER \ Software \ Microsoft \ Windows \ CurrentVersion \ Policies \ Explorer et créez la clé

DWORD de nom "NoDrives " sans les guillemets. Ensuite, la valeur de la clé dépend du lecteur que vous voulez cacher: Cacher le lecteur A : 1 Cacher le lecteur B : 2 Cacher le lecteur C : 4 Cacher le lecteur D : 8 Cacher le lecteur E : 16 Cacher le lecteur F : 32 Cacher le lecteur G : 64 Cacher le lecteur H : 128 Additionnez les valeurs pour supprimer plusieurs disques, puis redémarrez le PC .

Créer des raccourcis explorer vers ses emplacements préférés Lorsque vous vous trouvez dans l'explorateur, vous avez sur un partie gauche un panneau qui contient une arborescence des disques dur, vous permettant d'aller chercher le répertoire où vous désirez vous rendre. Juste au dessus de cette arborescence, se trouve vos favoris explorer. Basé sur le même principe qu'un favori Internet, ces raccourcis vous permettent de vous rendre là où vous le désirez. Si vous désirez ajouter un raccourci vers un dossier que l'on nommera pour l'exemple "Dossier1", naviguez jusqu'au dossier parent de Dossier1, faites le simplement glisser vers la partie Favoris. Cela aura pour effet de créer un raccourci. Vous pourrez ainsi l'atteindre plus facilement.

Désactiver les services inutiles Tout comme sur XP il est possible de modifier le statut de certains services histoire d'alléger un peu le système, ou s'ils ne vous sont d'aucune utilité, ou encore pour régler un problème particulier. Vista en possède une belle collection, plus de 130... dont quelques uns sont étroitement liés par dépendance, alors attention à ne pas faire de catastrophe qui aurait pour conséquence de bloquer tout le système... d'ailleurs d'une façon générale, il vaut mieux prendre ses précautions avec Vista, comme par ex. un backup de la partition fraîchement installée, et au minimum créer un point de restauration. La console des services se présente et fonctionne de la même manière que sous XP, elle est aussi accessible de deux manières: - par le Panneau de configuration/Control Panel -> Services and Devices... pour la RC1-FR via les Outils d'administration - par le menu Démarrer en exécutant la commande services.msc Les services sont listés avec pour chaque son nom, une description détaillée, son statut actuel et le type de démarrage validé par défaut parmi trois options:. * Automatique : le service est démarré automatiquement à l'ouverture de Windows. * Manuel : le service est démarré lorsqu'une application ou un autre service en a besoin. * Désactivé : le service ne peut pas être démarré.

AMEB

Page 14

07/05/2016

Pour interagir avec un service, un double clic sur son nom ou clic-droit -> Propriétés qui affiche une fenêtre composée d'onglets dont: * General est celui qui permet de redéfinir le type de démarrage du service, * Recovery pour décider d'une action à exécuter en cas de dysfonctionnement, * Dependencies affiche les liens de dépendance par rapport à d'autres composants. Cette affaire de dépendance est primordiale car si un service est complètement isolé et autonome, d'autres occupent une place stratégique de premier plan pour le fonctionnement du système comme le RPC qui fédère à lui tout seul près de 70 composants... on comprend donc de suite pourquoi son accès est verrouillé par sécurité. Donc quand c'est autorisé, vous pouvez entreprendre toutes les modifications possibles du moment que les règles de cohérence et de dépendance sont respectées... surtout au moindre dysfonctionnement, il est vivement recommandé de revenir au paramétrage par défaut. Par contre cette console de gestion ne permet de réaliser aucune sauvegarde globale de sécurité et encore moins de restaurer les paramètres par défaut. La seule option incluse est d'exporter le contenu sous forme de fichier texte par le menu Action -> Export List. Et heureusement il existe une alternative pour sauvegarder et restaurer les réglages d'origine avec le petit utilitaire gratuit Pserv 2.6 à télécharger ici .

AMEB

Page 15

07/05/2016

Celui-ci pratique en effet parfaitement l'import-export dans le format XML par ailleurs très présent dans Vista... juste pour illustrer, le langage XML [Extensible Markup Language] c'est ceci, avec en face une restitution dans un éditeur approprié:

Donc avant d'entreprendre toute modification, démarrer Pserv en mode Administrateur [Runas] pour effectuer un export des paramètres par le menu Templates -> Export as XML... et pour restaurer, cliquer sur Apply XML Template pour charger le fichier de sauvegarde: AMEB

Page 16

07/05/2016

Dans la fenêtre de dialogue apparaîtra la liste des services modifiés avec les paramètres d'origine à restaurer... cliquer sur OK pour lancer l'exécution. Si tout s'est bien passé, la fenêtre s'efface et aucun message de notification ne s'affichera à l'écran. Vous pourrez simplement constaté le résultat dans la fenêtre principale de Pserv, et il restera à redémarrer l'ordi pour que la restauration soit prise en compte.

Guide des services de Windows Vista - Application Experience/Expérience d’application: traite les demandes de cache de compatibilité d’application pour les applications, au moment où elles sont lancées. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier -Application Information/Informations concernant l'application: permet d’exécuter les applications interactives avec des droits d’administration supplémentaires. Si ce service est arrêté, les utilisateurs ne pourront pas lancer les applications avec les droits d’administration supplémentaires nécessaires pour effectuer les tâches utilisateur souhaitées. * défaut: Manuel (Démarré) * conseil: ne pas modifier Application Layer Gateway Service/Service de la passerelle de la couche Application : fournit la prise en charge de plug-ins de protocole tiers pour le partage de connexion Internet. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier

AMEB

Page 17

07/05/2016

Application Management/Gestion d'applications: traite les demandes d’installation, de suppression et d’énumération pour le logiciel déployé au moyen de la stratégie de groupe. Si le service est désactivé, les utilisateurs ne pourront pas installer, supprimer ou énumérer le logiciel déployé au moyen de la stratégie de groupe. Si ce service est désactivé, tous les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Manuel * conseil: si vous ne déployez aucune application via la console de stratégie de groue [GPEDIT], ce service peut être désactivé Background Intelligent Transfer Service/Service de transfert intelligent en arrière-plan: transfère des fichiers en arrière-plan en utilisant la bande passante réseau inactive. Si le service est désactivé, toutes les applications dépendant du service de transfert intelligent d’arrière-plan, telles que Windows Update ou MSN Explorer, ne pourront plus télécharger des programmes ni d’autres informations. * défaut: Automatique (début différé) (Démarré) * conseil: ne pas modifier, à moins que Windows Update soit inutilisé Base Filtering Engine/Moteur de filtrage de base: le moteur de filtrage de base est un service qui gère les stratégies de pare-feu et de sécurité IP (IPsec), et qui implémente le filtrage en mode utilisateur. L’arrêt ou la désactivation du service Moteur de filtrage de base diminue significativement la sécurité du système et aboutit également à un fonctionnement imprévisible des applications de gestion et de pare-feu IPsec. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier, désactiver ce service réduit la sécurité du système Block Level Backup Engine Service/Service de moteur de sauvegarde en mode bloc: moteur permettant d’effectuer des récupérations de données et des sauvegardes en mode bloc. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier - Certificate Propagation/Propagation du certificat : propage les certificats à partir de cartes à puce. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas de cartes à puce CNG Key Isolation/Isolation de clé CNG: le service d’isolation de clé CNG est hébergé dans le processus LSA. Le service fournit une isolation de processus de clé aux clés privés et aux opérations de chiffrement associées, conformément aux critères communs. Le service stocke et utilise des clés à long terme dans le cadre d’un processus sécurisé répondant aux exigences des critères communs. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier COM+ Event System/Système d'événement COM+: prend en charge le service de notification d'événements système (SENS, System Event Notification Service), qui fournit une distribution automatique d'événements aux composants COM (Component Object Model) abonnés. Si le service est arrêté, SENS sera fermé et ne pourra fournir des informations d'ouverture et de fermeture de session. Si ce service est désactivé, le démarrage de tout service qui en dépend explicitement échouera. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier

COM+ System Application/Application système COM+: gère la configuration et le suivi des composants de base COM+ (Component Object Model). Si le service est arrêté, la plupart des composants de base COM+ ne fonctionneront pas correctement. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent de manière explicite ne pourront pas démarrer. * défault: Manuel * conseil: ne pas modifier

AMEB

Page 18

07/05/2016

Computer Browser/Explorateur d'ordinateurs: tient à jour une liste des ordinateurs présents sur le réseau et fournit cette liste aux ordinateurs désignés comme navigateurs. Si ce service est arrêté, la liste ne sera pas mise ou tenue à jour. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau Cryptographic Services/Services de cryptographie: fournit quatre services de gestion : le service de base de données de catalogue, qui confirme les signatures des fichiers Windows et autorise l’installation de nouveaux programmes, le service de racine protégée, qui ajoute et supprime les certificats d’autorité de certification racines approuvés sur cet ordinateur, le service de mise à jour de certificats racines automatique, qui extrait les certificats racines à partir de Windows Update et autorise les scénarios tels que SSL, et le service des clés, qui aide à l’inscription de cet ordinateur pour les certificats. Si ce service est arrêté, les services de gestion ne fonctionneront pas correctement. Si ce service est désactivé, les services en dépendant explicitement ne démarreront pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier DCOM Server Process Launcher/Lanceur de processus serveur DCOM: fournit la fonctionnalité de lancement des services DCOM. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Desktop Window Manager Session Manager/Gestionnaire de sessions du Gestionnaire de fenêtrage: fournit les services de démarrage et de maintenance du Gestionnaire de fenêtrage. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier, en relation directe avec Aero DFS Replication/Réplication DFS: réplique des fichiers sur plusieurs ordinateurs afin qu’ils soient synchronisés. Sur le client, ce service permet de déplacer des dossiers d’un ordinateur à un autre; sur le serveur, il permet de fournir une haute disponibilité et un accès local sur le réseau étendu (WAN). Si le service est arrêté, la réplication de fichiers n’est pas effectuée, et les fichiers sur le serveur deviennent obsolètes. Si le service est désactivé, aucun service qui en dépend de façon explicite ne démarre. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau DHCP Client/Client DHCP: inscrit et met à jour les adresses IP et les enregistrements DNS pour cet ordinateur. Si ce service est arrêté, cet ordinateur ne recevra pas les adresses IP et les mises à jour DNS dynamiques. Si ce service est désactivé, tous les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Diagnostic Policy Service/Service de stratégie de diagnostic: le service de stratégie de diagnostic permet la détection, le dépannage et la résolution de problèmes pour les composants de Windows. Si ce service est arrêté, les diagnostics ne fonctionnent plus. Si ce service est désactivé, tout service dépendant explicitement de celui-ci échoue à démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas l'aide à la résolution des problèmes Diagnostic Service Host/Service hôte WDIServiceHost: le service hôte WDIServiceHost active la détection de problèmes ainsi que les fonctions de dépannage et de résolution de problèmes pour les composants Windows. Si ce service est arrêté, certains diagnostics ne fonctionneront plus. S’il est désactivé, aucun service lui étant explicitement subordonné ne démarrera. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas l'aide à la résolution des problèmes

AMEB

Page 19

07/05/2016

Diagnostic System Host/Hôte système de diagnostics: le service Hôte système de diagnostics active la détection de problèmes ainsi que les fonctions de dépannage et de résolution de problèmes pour les composants Windows. Si ce service est arrêté, certains diagnostics ne fonctionneront plus. S’il est désactivé, aucun service lui étant explicitement subordonné ne démarrera. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas l'aide à la résolution des problèmes Distributed Link Tracking Client/Client de suivi de lien distribué: conserve les liens entre des fichiers NTFS au sein d’un ordinateur ou d’un ensemble d’ordinateurs en réseau. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: manuel ou désactiver le service si vous n'avez pas de liens entre les fichiers NTFS au sein d'un ordinateur ou de plusieurs ordinateurs dans un domaine de réseau Distributed Transaction Coordinator/Coordinateur de transactions distribuées: coordonne les transactions qui comportent plusieurs gestionnaires de ressources, tels que des bases de données, des files d'attente de messages net des systèmes de fichiers. Si ce service est arrêté, ces transactions ne se produiront pas. S'il est désactivé, le démarrage de tout service qui en dépend explicitement échouera. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier DNS Client/Client DNS: Le service client DNS (dnscache) met en cache les noms DNS (Domain Name System) et inscrit le nom complet de cet ordinateur. Si le service est arrêté, les noms DNS continuent d’être résolus. Toutefois, les résultats des requêtes de noms DNS ne sont pas mis en cache et le nom de l’ordinateur n’est pas inscrit. Si le service est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne peuvent pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Extensible Authentication Protocol/Protocole EAP (Extensible Authentication Protocol): le service EAP (Extensible Authentication Protocol) permet d'authentifier le réseau dans des scénarios tels que des réseaux câblés et sans fil 802.1x, des réseaux privés virtuels et NAP (Network Access Protection). Ce service fournit également des API qui sont utilisées par les clients d'accès à distance, notamment les clients sans fil et VPN, lors de l'authentification. Si vous désactivez ce service, cet ordinateur ne pourra pas accéder aux réseaux qui nécessitent l'authentification EAP. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Fax: permet d'envoyer et de recevoir des fax en utilisant les ressources disponibles sur cet ordinateur ou sur le réseau. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité, ou si vous n'avez pas de scanner Function Discovery Provider Host/Hôte du fournisseur de découverte de fonctions: processus hôte pour les fournisseurs de découverte de fonctions. * défaut: Manuel (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau Function Discovery Resource Publication/Publication des ressources de découverte de fonctions: publie cet ordinateur et les ressources qui y sont attachées, de façon à ce que leur découverte soit possible sur le réseau. Si ce service est arrêté, les ressources réseau ne sont plus publiées et ne seront donc pas découvertes par les autres ordinateurs du réseau. * défaut: Automatique (Démarré) * désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau

AMEB

Page 20

07/05/2016

Group Policy Client/Client de stratégie de groupe: le service est responsable de l’application des paramètres configurés par les administrateurs pour l’ordinateur et pour les utilisateurs via le composant de stratégie de groupe. Si le service est arrêté ou désactivé, les paramètres ne seront pas appliqués et les applications et les composants ne seront pas gérables par la stratégie de groupe. Tout composant ou application qui dépend du composant de stratégie de groupe pourra ne pas fonctionner si le service est arrêté ou désactivé. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier par sécurité, mais si vous ne configurez aucune action via la console de stratégie de groue [GPEDIT], ce service peut être désactivé Health Key and Certificate Management/Gestion des clés et des certificats de santé: fournit des services de gestion des clés et des certificats X.509 pour l'Agent de protection d'accès réseau (NAPAgent). Les technologies de mise en œuvre qui utilisent des certificats X.509 ne fonctionnent pas correctement sans ce service. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service - Human Interface Device Access/Accès du périphérique d'interface utilisateur: permet l'accès entrant générique aux périphériques d'interface utilisateur, qui activent et maintiennent l'utilisation des boutons actifs prédéfinis sur le clavier, les contrôles à distance, et d'autres périphériques multimédia. Si ce service est arrêté, les boutons actifs contrôlés par ce service ne fonctionneront pas. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si par ex. vous n'utilisez aucune extension ou fonction clavier étendue particulière, directement ou par logiciel IKE and AuthIP IPsec Keying Modules/Modules de génération de clés IKE et AuthIP: Le service IKEEXT héberge les modules de génération de clés IKE (Internet Key Exchange) et AuthIP (Authenticated Internet Protocol). Ces modules de génération de clés sont utilisés pour l’authentification et l’échange de clés dans la sécurité IP (IPsec). L’arrêt ou la désactivation du service IKEEXT entraînera la désactivation de l’échange de clés IKE et AuthIP avec des ordinateurs homologues. IPsec est généralement configuré pour utiliser IKE ou AuthIP ; par conséquent, l’arrêt ou la désactivation du service IKEEXT risque de conduire à la défaillance d’IPsec et de compromettre la sécurité du système. Il est fortement recommandé d’activer l’exécution du service IKEEXT. * défaut: Automatique * conseil: désactiver le service si par ex. vous n'utilisez pas de connexion VPN - Interactive Services Detection/Détection de services interactifs: Active la notification des entrées utilisateur pour les services interactifs, qui active l’accès aux boîtes de dialogue créées par les services interactifs lorsqu’elles apparaissent. Si ce service est arrêté, les notifications de nouvelles boîtes de dialogue de services interactifs ne fonctionneront plus et l’accès aux boîtes de dialogue des services interactifs sera peutêtre perdu. Si ce service est désactivé, les notifications des nouvelles boîtes de dialogue de services interactifs ainsi que leur accès ne fonctionneront plus. * défaut: Manuel * conseil: ce service est manuel Internet Connection Sharing (ICS)/Partage de connexion Internet (ICS): Assure la traduction d'adresses de réseau, l'adressage, les services de résolution de noms et/ou les services de prévention d'intrusion pour un réseau de petite entreprise ou un réseau domestique. * défaut: Désactivé * conseil: ne pas modifier IP Helper/Assistance IP: Fournit une connectivité IPv6 automatique sur un réseau IPv4. Si ce service est arrêté, l’ordinateur disposera uniquement de la connectivité IPv6 s’il est connecté à un réseau IPv6 natif. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si par ex. le protocole IPv6 n'est pas nécessaire

AMEB

Page 21

07/05/2016

IPsec Policy Agent/Agent de stratégie IPsec: la sécurité du protocole Internet (IPSec) prend en charge l'authentification de l'homologue réseau, l'authentification de l'origine des données, l'intégrité des données, la confidentialité des données (chiffrement) et la protection de la relecture. Ce service met en œuvre des stratégies IPSec créées via le composant logiciel enfichable Stratégies de sécurité IP ou l'outil de ligne de commande « netsh ipsec ». Si vous arrêtez ce service, vous pourrez rencontrer des problèmes de connectivité réseau si votre stratégie nécessite des connexions IPSec. En outre, la gestion à distance du Pare-feu Windows n'est pas disponible lorsque ce service est arrêté. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier KtmRM for Distributed Transaction Coordinator/Service KtmRm pour DTC: coordonne les transactions entre MSDTC et le gestionnaire de transactions du noyau. * défaut: Automatique (Début différé) * conseil: ne pas modifier - Link-Layer Topology Discovery Mapper/Mappage de découverte de topologie de la couche de liaison: crée un mappage réseau, consistant en informations sur la topologie des ordinateurs et des périphériques (connectivité) et en métadonnées décrivant chaque ordinateur et chaque périphérique. Si ce service est désactivé, le mappage réseau ne fonctionne pas correctement. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier - Microsoft .Net Framework NGEN v.20.50727_X64/X86: .NET Native Image Generator. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Microsoft iSCSI Initiator Service/Service Initiateur iSCSI de Microsoft: gère les sessions iSCSI (Internet SCSI) à partir de cet ordinateur sur les périphériques cible iSCSI distants. Si ce service est arrêté, l’ordinateur ne pourra plus ouvrir de session sur les cibles iSCSI ni y accéder. S’il est désactivé, tous les services qui dépendent explicitement de lui ne pourront plus démarrer. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si l'application iSCSI n'est pas utilisée ou n'a pas été installée pour la gestion de ce protocole Microsoft Software Shadow Copy Provider/Fournisseur de cliché instantané de logiciel Microsoft: gère les copies logicielles de clichés instantanés de volumes créés par le service de cliché instantané de volumes. Si ce service est arrêté, les copies logicielles de clichés instantanés ne peuvent pas être gérées. Si le service est désactivé, les services qui en dépendent ne pourront pas démarrer. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier, ce service est manuel et n'est pas démarré, bien que non considéré comme critique, il peut s'avérer nécessaire dans certains cas comme par ex. la restauration de fichier Multimedia Class Scheduler/Planificateur de classes multimédias: active la définition relative des priorités du travail sur la base des priorités des tâches de niveau système. Ce service concerne principalement les applications multimédias. S’il est arrêté, chaque tâche reprend sa priorité par défaut. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Net.Tcp Port Sharing Service/Service de partage de port: fournit la possibilité de partager les ports TCP sur le protocole net.tcp. * défaut: Désactivé * conseil: ne pas modifier

AMEB

Page 22

07/05/2016

Netlogon: maintient un canal sécurisé entre cet ordinateur et le contrôleur de domaine pour authentifier les utilisateurs et les services. Si ce service est arrêté, l'ordinateur peut ne pas authentifier les utilisateurs et les services et le contrôleur de domaine ne peut pas inscrire les enregistrements DNS. Si ce service est désactivé, tout service qui en dépend explicitement ne pourra pas démarrer. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Network Access Protection Agent/Agent de protection d’accès réseau: active la fonctionnalité NAP (Network Access Protection) sur les ordinateurs clients * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service Network Connections/Connexions réseau: prend en charge les objets dans le dossier Connexions réseau et accès à distance, dans lequel vous pouvez afficher à la fois les connexions du réseau local et les connexions à distance. * défaut: Manuel (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau ou qu'Internet n'est pas utilisé Network List Service/Service Liste des réseaux: identifie les réseaux auxquels l’ordinateur s’est connecté, collecte et stocke les propriétés de ces réseaux, puis signale aux applications toute modification des propriétés * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau ou qu'Internet n'est pas utilisé Network Location Awareness/Connaissance des emplacements réseau: collecte et stocke les informations de configuration du réseau, puis notifie les programmes en cas de modification de ces informations. Si ce service est arrêté, les informations de configuration risquent de ne pas être disponibles. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau ou en cas de non utilisation d'Internet Network Store Interface Service/Service Interface du magasin réseau: ce service fournit des notifications réseau (ajout/suppression d’interface, etc.) aux clients en mode utilisateur. L’arrêt de ce service entraîne la perte de la connectivité réseau. Si ce service est désactivé, les autres services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau ou en cas de non utilisation d'Internet Offline Files/Fichiers hors connexion: le service Fichiers hors connexion effectue des activités de maintenance sur le cache Fichiers hors connexion, répond aux événements d’ouverture et de fermeture de session des utilisateurs, implémente les données internes de l’API public, et distribue aux utilisateurs intéressés les événements pertinents relatifs aux activités Fichiers hors connexion et aux modifications apportées en mémoire cache. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Parental Controls/Contrôle parental: ce service active le contrôle parental Windows sur le système. Si ce service n’est pas en cours d’exécution, le contrôle parental ne fonctionnera pas. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Peer Name Resolution Protocol/Protocole de résolution de noms d'homologues: permet la résolution de noms pair à pair sans serveur via Internet. Si cette fonction est désactivée, certaines applications pair à pair et collaboratives telles que Windows Meetings peuvent ne pas fonctionner. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité

AMEB

Page 23

07/05/2016

Peer Networking Grouping/Groupement de mise en réseau de pairs: fournit des services de groupement de mise en réseau de pairs. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Peer Networking Identity Manager/Gestionnaire d'identité réseau homologue: fournit un service d'identité pour les réseaux homologues. * défaut: Manuel * conseil: désactivéer le service si vous n'en avez pas l'utilité Performance Logs & Alerts/Journaux & alertes de performance: le service des journaux et des alertes de performance collecte des données de performance sur des ordinateurs locaux ou distants, en se basant sur des paramètres de planification préconfigurés, puis écrit ces données dans un journal ou déclenche une alerte. Si ce service est arrêté, les informations de performance ne seront plus collectées. Si ce service est désactivé, tous les services qui en dépendent explicitement ne pourront plus démarrer. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Plug and Play: permet à l'ordinateur de reconnaître et d'adapter les modifications matérielles avec peu ou pas du tout d'intervention de l'utilisateur. Arrêter ou désactiver ce service provoque une instabilité du système. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier - PnP-X IP Bus Enumerator/Énumérateur de bus IP PnP-X: le service énumérateur du bus PnP-X gère le bus de réseau virtuel. Il découvre les périphériques connectés au réseau à l’aide des protocoles de découverte SSDP/WS et leur donne une présence dans PnP. Si ce service est arrêté ou désactivé, la présence des périphériques connectés au réseau ne sera pas conservée dans PnP. Tous les scénarios pnpx cesseront de fonctionner. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier PNRP Machine Name Publication Service/Service de publication des noms d’ordinateurs PNRP: ce service publie un nom d’ordinateur à l’aide du protocole PNRP (Peer Name Resolution Protocol). Sa configuration est gérée par le contexte netsh "p2p pnrp peer". * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service Portable Device Enumerator Service/Service énumérateur d’appareil mobile: met en place une stratégie de groupe pour les périphériques de stockage de masse amovibles. Permet à des applications telles que le Lecteur Windows Media et l’Assistant Importation d’images de transférer et de synchroniser du contenu à l’aide de périphériques de stockage de masse amovibles. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Print Spooler/Spouleur d'impression: charge les fichiers en mémoire pour une impression ultérieure. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas d'imprimante Problem Reports and Solutions Control Panel Support/Prise en charge de l’application Rapports et solutions aux problèmes du Panneau de configuration: ce service prend en charge l’affichage, l’envoi et la suppression des rapports à l’échelle du système pour l’application Rapports et solutions aux problèmes du Panneau de configuration. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service

AMEB

Page 24

07/05/2016

Program Compatibility Assistant Service/Service de l’Assistant Compatibilité des programmes: fournit une prise en charge de l’Assistant Compatibilité des programmes. Si le service est arrêté, cet Assistant ne fonctionnera pas correctement. Si ce service est désactivé, tous les services qui en dépendent ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Protected Storage/Emplacement protégé: fournit un stockage protégé pour les données sensibles, telles que les mots de passe, pour empêcher l’accès par des services, des processus ou des utilisateurs non autorisés. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous ne sauvegardez aucun mot de passe - Quality Windows Audio Video Experience/Expérience audio-vidéo haute qualité Windows: qWave (Quality Windows Audio Video Experience) est une plateforme réseau destinée aux applications de flux AV (Audio Video) sur des réseaux domestiques IP. qWave améliore les performances et la fiabilité des flux AV en assurant la qualité de service (QoS) sur le réseau des applications AV. Cette plateforme fournit des mécanismes concernant le contrôle d’admission, l’analyse et la mise en œuvre des principes de protection des informations personnelles à l’exécution, la rétroaction des applications et la définition des priorités du trafic. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité ReadyBoost: fournit de l’assistance pour améliorer les performances du système à l’aide de ReadyBoost. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas de clé USB2 rapide pour mise en cache de données utilisateur Remote Access Auto Connection Manager/Gestionnaire de connexion automatique d'accès distant: crée une connexion vers un réseau distant à chaque fois qu'un programme référence un nom ou une adresse DNS ou NetBIOS distant. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Remote Access Connection Manager/Gestionnaire de connexions d'accès distant: gère les connexions d’accès à distance et les connexions de réseau privé virtuel (VPN) entre cet ordinateur et Internet ou d’autres réseaux distants. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Manuel (Démarré) * conseil: na pas modifier Remote Procedure Call (RPC)/Appel de procédure distante (RPC): sert de mappeur de point de terminaison et de gestionnaire de contrôle des services. Si ce service est arrêté ou désactivé, les programmes utilisant COM ou les services d'appel de procédure distante (RPC) ne fonctionneront pas correctement. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Remote Procedure Call (RPC) Locator/Localisateur d'appels de procédure distante (RPC): gère la base de données du service de nom RPC. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier - Remote Registry/Registre à distance: permet aux utilisateurs à distance de modifier les paramètres du Registre sur cet ordinateur. Si ce service est arrêté, le Registre ne pourra être modifié que par les utilisateurs de cet ordinateur. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service

AMEB

Page 25

07/05/2016

Routing and Remote Access/Routage et accès distant: offre aux entreprises des services de routage dans les environnements de réseau local ou étendu. * défaut: Désactivé * conseil: ne pas modifier Secondary Logon/Ouverture de session secondaire: permet le démarrage des processus sous d'autres informations d'identification. Si ce service est arrêté, ce type d'ouverture de session sera indisponible. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service en cas d'utilisateur unique de l'ordinateur Security Accounts Manager/Gestionnaire de comptes de sécurité: le démarrage de ce service signale à d’autres services que le Gestionnaire de comptes de sécurité est prêt à accepter des demandes. La désactivation de ce service empêchera d’autres services dans le système d’être prévenus lorsque le Gestionnaire de comptes de sécurité sera prêt, ce qui pourrait provoquer le démarrage incorrect de ces services. Ce service ne doit pas être désactivé. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Security Center/Centre de sécurité: analyse les paramètres de sécurité et les configurations du système. * défaut: Automatique (début différé) (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas le Centre de sécurité Server/Serveur: prend en charge le partage de fichiers, d'impression et des canaux nommés via le réseau pour cet ordinateur. Si ce service est arrêté, ces fonctions ne seront pas disponibles. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau - Shell Hardware Detection/Détection matériel noyau: fournit des notifications à des événements matériel de lecture automatique. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas la fonction d'exécution automatique, i.e. affichage d'une liste d'actions à effectuer à l'insertion d'un support de stockage amovible dans le lecteur SL UI Notification Service/Service de notification de l’interface utilisateur SL: fournit l’activation et la notification de la gestion de licences du logiciel. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Smart Card/Carte à puce: gère l'accès aux cartes à puce lues par cet ordinateur. Si ce service est arrêté, cet ordinateur ne pourra plus lire de cartes à puces. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Smart Card Removal Policy/Stratégie de retrait de la carte à puce: autorise le système à être configuré pour verrouiller le Bureau de l’utilisateur au moment du retrait de la carte à puce. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité

AMEB

Page 26

07/05/2016

- SNMP Trap/Interruption SNMP: reçoit les messages d'interception générés par les agents SNMP (Simple Network Management Protocol) locaux ou distants et transmet les messages aux programmes de gestion SNMP s'exécutant sur cet ordinateur. Si ce service est arrêté, les programmes à base SNMP sur cet ordinateur ne recevront pas les messages d'interception SNMP. Si ce service est désactivé, tous les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau SNMP - Software Licensing/Licence du logiciel: permet le téléchargement, l’installation et l’application de licences numériques pour Windows et des applications Windows. Si le service est désactivé, le système d’exploitation et les applications sous licence peuvent s’exécuter dans un mode à fonctionnalités réduites. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier - SSDP Discovery/Découverte SSDP: découvre les périphériques et services en réseau qui utilisent le protocole de découverte SSDP, tels que les périphériques UPnP. Annonce également les périphériques et services SSDP exécutés sur l’ordinateur local. Si ce service est arrêté, les périphériques SSDP ne seront pas découverts. S’il est désactivé, tous les services qui dépendent explicitement de lui ne démarreront pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas ce type de périphérique - Superfetch: gère et améliore les performances du système dans le temps. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier - System Event Notification Service/Service de notification d’événements système: analyse les événements système et notifie leur existence aux abonnés du système d’événements COM+. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Table PC Input Service/Service Panneau de saisie Tablet PC: active les fonctionnalités de stylet et d’entrée manuscrite du Panneau de saisie Tablet PC. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas ce type de matériel Task Scheduler/Planificateur de tâches: permet à un utilisateur de configurer et de planifier des tâches automatisées sur cet ordinateur. Si ce service est arrêté, ces tâches ne seront pas exécutées à l'heure prévue. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier TCP/IP NetBIOS Helper/Assistance NetBIOS sur TCP/IP: prend en charge le service NetBIOS sur TCP/IP (NetBT) et la résolution de noms NetBIOS pour les clients présents sur le réseau, ce qui permet aux utilisateurs de partager des fichiers, d’imprimer et d’ouvrir des sessions sur le réseau. Si ce service est arrêté, ces fonctions risquent de ne pas être disponibles. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas le protocole NETBIOS Telephony/Téléphonie: prend en charge l’interface TAPI (Telephony API) pour les programmes qui contrôlent les périphériques de téléphonie sur l’ordinateur local et, via le réseau local (LAN), sur les serveurs qui exécutent également le service. * défaut: Manuel (Démarré) * conseil: ne pas modifier

AMEB

Page 27

07/05/2016

Terminal Services/Services Terminal Server: autorise les utilisateurs à se connecter de manière interactive à un ordinateur distant. Le Bureau à distance et Terminal Server dépendent de ce service. Pour empêcher l’utilisation à distance de cet ordinateur, désactivez les cases à cocher situées sous l’onglet Utilisation à distance des Propriétés système via l’élément Système du Panneau de configuration. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Terminal Services Configuration/Configuration des services Terminal Server: le service de configuration des services Terminal Server est responsable de toutes les activités de maintenance de session et de configuration du Bureau à distance et des services Terminal Server nécessitant un contexte SYSTEM. Il faut y inclure les dossiers temporaires par session, ainsi que les thèmes et certificats des services Terminal Server. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Terminal Services UserMode Port Redirector/Redirecteur de port du mode utilisateur des services Terminal Server: permet la redirection des imprimantes/unités/ports pour les connexions RDP. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service Themes: fournit un système de gestion de thème de l'expérience utilisateur. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Thread Ordering Server/Serveur de priorités des threads: permet l’exécution ordonnée d’un groupe de threads dans un délai spécifique. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier - TPM Base Services/TBS (TPM Base Services): active l’accès au module de plateforme sécurisée (TPM), qui fournit des services cryptographiques basés sur le matériel aux composants système et aux applications. Si ce service est arrêté ou désactivé, les applications ne pourront pas utiliser les clés protégées par le module de plateforme sécurisée (TPM). * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier UPnP Device Host/Hôte de périphérique UPnP: autorise l’hébergement des périphériques UPnP sur cet ordinateur. Si ce service est arrêté, tous les périphériques UPnP hébergés cesseront de fonctionner et aucun autre périphérique hébergé ne pourra être ajouté. Si ce service est désactivé, tous les services qui dépendent explicitement de lui ne démarreront pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas ce type de périphérique User Profile Service/Service de profil utilisateur: ce service est responsable du chargement et du déchargement des profils utilisateurs. Si ce service est arrêté ou désactivé, les utilisateurs ne pourront plus ouvrir ou fermer une session, les applications pourront avoir des problèmes pour obtenir les données des utilisateurs, et les composants inscrits pour recevoir les notifications d’événements de profils ne les recevront pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Virtual Disk/Disque virtuel: fournit des services de gestion des disques, des volumes, des systèmes de fichiers et des objets vectoriels matériels tels que les sous-systèmes, les unités logiques, les contrôleurs, etc. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier

AMEB

Page 28

07/05/2016

Volume Shadow Copy/Cliché instantané de volume: gère et implémente les clichés instantanés de volumes pour les sauvegardes et autres utilisations. Si ce service est arrêté, les clichés instantanés ne seront pas disponibles pour la sauvegarde et la sauvegarde échouera. Si ce service est désactivé, les services en dépendant explicitement ne démarreront pas. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier WebClient: permet à un programme fonctionnant sous Windows de créer, modifier et accéder à des fichiers Internet. Si ce service est arrêté, Ces fonctions ne seront pas disponibles. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver ce service si vous n'en avez pas l'utilité Windows Audio: gère les périphériques audio pour les programmes compatibles Windows. Si ce service est arrêté, les périphériques et les effets audio ne fonctionneront pas correctement. S’il est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne démarreront pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Windows Audio Endpoint Builder/Générateur de points de terminaison du service Audio Windows: gère les périphériques audio pour le service Audio Windows. Si ce service est arrêté, les périphériques et les effets audio ne fonctionneront pas correctement. S’il est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne démarreront pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Windows Backup/Sauvegarde Windows: Offre des capacités de sauvegarde et de restauration Windows. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas l'outil de sauvegarde/restauration Windows CardSpace: gestionnaire sécurisée d'identités digitales qui permet à l'utilisateur de s'identifier sur un site internet en choisissant une carte au lieu du traditionnel login/mot de passe. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Windows Color System/Système de couleurs Windows: le service WcsPlugInService héberge des modules de plug-in tiers du modèle de périphérique couleurs et du modèle de gamme de couleurs du système de couleurs Windows. Ces modules de plug-in sont des extensions spécifiques au fournisseur des modèles de base de périphériques couleurs et de gammes de couleurs du système de couleurs Windows. Si vous arrêtez ou désactivez le service WcsPlugInService, la fonction d’extensibilité sera désactivée, et le système de couleurs Windows utilisera ses modèles de base au lieu d’utiliser ceux du fournisseur. Ceci peut générer un rendu des couleurs inexact. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Connect Now: registre de configuration, agit en tant que registre, délivre les informations d’identification réseau au candidat à l’inscription. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service Windows Defender: analysez votre ordinateur pour rechercher les logiciels indésirables, planifiez des analyses et obtenez les dernières définitions de logiciels indésirables. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier, ou désactiver le service en cas d'utilisation d'un logiciel tiers

AMEB

Page 29

07/05/2016

Windows Driver Foundation: infrastructure de pilote mode-utilisateur Gère les processus hôtes de pilote mode-utilisateur. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Error Reporting Service/Service de rapport d'erreurs Windows: Autorise le signalement des erreurs lorsque des programmes cessent de fonctionner ou de répondre, ainsi que la fourniture de solutions existantes. Autorise également la génération de journaux pour les services de diagnostic et de réparation. Si ce service est arrêté, le signalement des erreurs risque de ne pas fonctionner correctement; par ailleurs, les résultats des services de diagnostic et de réparation risquent de ne pas s’afficher. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier, ou désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Windows Event Collector/Collecteur d'événements de Windows: ce service gère des abonnements persistants à des événements de sources distantes prenant en charge le protocole Gestion de services Web. Cela inclut les journaux d’événements de Windows Vista, les sources d’événements matériels et IPMI. Le service stocke les événements transférés dans un journal d’événements local. Si ce service est arrêté ou désactivé, des abonnements aux événements ne peuvent pas être créés et les événements transférés ne peuvent pas être acceptés. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Event Log/Journal d’événements Windows: ce service gère les événements et les journaux d’événements. Il prend en charge l’enregistrement des événements, les requêtes sur les événements, l’abonnement aux événements, l’archivage des journaux d’événements et la gestion des métadonnées d’événements. Il peut afficher des événements en XML et en format de texte brut. L’arrêt de ce service peut compromettre la sécurité et la fiabilité du système. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Windows Firewall/Pare-feu Windows: le Pare-feu Windows vous aide à protéger votre ordinateur en empêchant les utilisateurs non autorisés d'accéder à votre ordinateur via Internet ou un réseau. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier, ou désactiver le sercvice en cas d'utilisation d'un logiciel tiers Windows Image Acquisition (WIA)/Acquisition d'image Windows (WIA): fournit des services d’acquisition d’images pour les scanneurs et les appareils photo. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas ce type de matériel Windows Installer: ajoute, modifie et supprime des applications fournies en tant que package Windows Installer (*.msi). Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne démarreront pas. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Management Instrumentation/Infrastructure de gestion Windows: fournit une interface commune et un modèle objet pour accéder aux informations de gestion du système d'exploitation, des périphériques, des applications et des services. Si ce service est arrêté, la plupart des logiciels sur base Windows ne fonctionneront pas correctement. Si ce service est désactivé, tout service qui en dépend explicitement ne démarrera pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Windows Media Center Extender Service: permet aux périphériques de l’Extender Windows Media Center de rechercher l’ordinateur pour s’y connecter. * défaut: Désactivé  AMEB

conseil: ne pas modifier Page 30

07/05/2016

Windows Media Center Receiver Service/Service de réception Windows Media Center: service Windows Media Center de réception TV et FM. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Windows Media Center Scheduler Service/Service de planification Windows Media Center: Démarre et arrête l’enregistrement de programmes TV dans Windows Media Center. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Windows Media Center Service Launcher/Lanceur des services Windows Media Center: démarre les services de planification et de réception Windows Media Center au démarrage si la télévision est activée dans Windows Media Center. * défault: Automatique (début différé) (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'utilisez pas Media Center - Windows Media Player Network Sharing Service/Service Partage réseau du Lecteur Windows Media: partage les bibliothèques du Lecteur Windows Media avec des lecteurs réseau et des appareils multimédias qui utilisent le Plug-and-Play universel. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau ou n'utilisez pas de matériel type baladeur ou autre Windows Modules Installer/Programme d’installation de modules Windows: permet l’installation, la modification et la suppression de composants facultatifs et de mises à jour Windows. Si ce service est désactivé, l’installation ou la désinstallation de mises à jour Windows peut échouer pour cet ordinateur. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Presentation Foundation Font Cache 3.0.0.0: * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Remote Management (WS-Management)/Gestion à distance de Windows (Gestion WSM): le service Gestion à distance de Windows implémente le protocole Gestion des services Web pour la gestion à distance. La Gestion des services Web est un protocole des services Web standard utilisé pour la gestion à distance de logiciel et de matériel. Le service Gestion à distance de Windows écoute sur le réseau les demandes Gestion des services Web et les traite. Ce service doit être configuré avec un écouteur à l’aide de l’outil de ligne de commande winrm.cmd ou via la stratégie de groupe de façon à ce qu’il puisse être à l’écoute. Ce service donne accès aux données WMI et permet la collecte d’événements. La collecte d’événements et l’abonnement à des événements nécessitent que le service soit en cours d’exécution. Les messages du service Gestion à distance de Windows utilisent HTTP et HTTPS comme transport. Le service Gestion à distance de Windows ne dépend pas d’IIS mais il est préconfiguré pour partager un port avec IIS sur la même machine. Le service Gestion à distance de Windows. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Windows Search/Recherche Windows: fournit des fonctionnalités d'indexation de contenu et de mise en cache des propriétés pour les fichiers, le courrier électronique et les autres types de contenu (par le biais des API d'extensibilité). Le service répond aux notifications par fichier ou courrier électronique pour indexer le contenu modifié. Si le service est arrêté ou désactivé, l'explorateur ne pourra pas afficher les éléments sous forme de vues de dossiers virtuels et toute recherche dans l'explorateur sera ralentie et s'effectuera élément par élément. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier, ou désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité ou en cas de problème spécifique

AMEB

Page 31

07/05/2016

Windows Time/Horloge Windows: conserve la synchronisation de la date et de l'heure sur tous les clients et serveurs sur le réseau. Si ce service est arrêté, la synchronisation de la date et de l'heure sera indisponible. Si ce service est désactivé, tout service en dépendant explicitement ne démarrera pas. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: ne pas modifier Windows Update: active la détection, le téléchargement et l’installation des mises à jour de Windows et d’autres programmes. Si ce service est désactivé, les utilisateurs de cet ordinateur ne pourront pas utiliser Windows Update ou sa fonctionnalité de mise à jour automatique, et les programmes ne pourront pas utiliser l’API de l’Agent de mise à jour automatique Windows Update (WUA). * défaut: Automatique (début différé) (Démarré) * conseil: ne pas modifier, ou désactiver le service si vous ne souhaitez pas l'utiliser WinHTTP Web Proxy Auto-Discovery Service/Service de découverte automatique de Proxy Web pour les services HTTP Windows: WinHTTP implémente la pile HTTP du client et fournit aux développeurs une API Win32 et un composant d’automatisation COM pour l’envoi des demandes HTTP et la réception des réponses. En outre, WinHTTP prend en charge la découverte automatique d’une configuration de proxy via son implémentation du protocole WPAD (Web Proxy Auto-Discovery). * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité Wired/WLAN AutoConfig/Configuration automatique de réseau câblé: ce service effectue l’authentification IEEE 802.1X sur des interfaces Ethernet. * défaut: Manuel * conseil: désactiver le service si vous n'en avez pas l'utilité WMI Performance Adapter/Carte de performance WMI: fournit des informations concernant la bibliothèque de performance à partir des fournisseurs HiPerf WMI (Windows Management Instrumentation) à des clients sur le réseau. Ce service s'exécute uniquement quand l'assistant de performance des données est activé. * défaut: Manuel * conseil: ne pas modifier Workstation/Station de travail: crée et maintient des connexions de réseau client à des serveurs distants à l’aide du protocole SMB. Si ce service est arrêté, ces connexions ne seront pas disponibles. Si ce service est désactivé, les services qui en dépendent explicitement ne pourront pas démarrer. * défaut: Automatique (Démarré) * conseil: désactiver le service si vous n'êtes pas en réseau

AMEB

Page 32

07/05/2016

Faire fonctionner un logiciel qui ne marche pas ? Si il vous est arrivé d'avoir un message d'erreur en essayant d'installer un logiciel sous Vista, la solution est ici! Faites un clic droit sur le fichier d'installation puis cliquer sur "Propriétés" Dans l'onglet "Compatibilité" Sélectionner "Exécuter ce programme en mode de compatibilité de :" puis dans la liste sélectionner Windows xp sp2.

Cliquer sur OK et lancer l'installation...!

AMEB

Page 33

07/05/2016

Supprimez l'alerte d'élévation de privilèges sans désactiver 'UAC

L'UAC est un mécanisme qui limite les privilèges (même en mode "administrateur" ). Elle affiche une boîte d'alerte dès qu'une application réclame une élévation de privilèges afin de réaliser une opération potentiellement dangereuse pour le système. Il existe un moyen simple de désactiver l'UAC, mais vous n'êtes alors plus du tout protégé. Dans ce cas de figure, même IE7 fonctionne en mode "sans protection". Ce n'est donc pas l'idéal... Il existe une solution plus complexe qui ne désactive pas l'UAC mais empêche l'apparition de l'alerte d'élévation de privilèges. Cette fonction affaiblit votre niveau de sécurité, mais Vista demeure toutefois mieux protégé que lors d'une véritable désactivation de l'UAC: par exemple, le mode protégé d'IE7 continue d'être opérationnel. - Ouvrez le menu Démarrer et saisissez " secpol.msc" dans le champ de recherche. - Déployez Paramètres de sécurité \ Stratégies locales \ Options de Sécurité. - Repérez l'entrée "Contrôle de compte d'utilisateur: comportement de l'invite d'élévation pour les adminsitrateurs". - Double cliquez dessus et choisissez Elever les privilèges sans invite utilisateur. - Redémarrez le PC pour activer cette modification du système. Remarque : la même option peut être adoptée pour les utilisateurs standard en modifiant l'entrée "Contrôle de compte d'utilisateur: comportement de l'invite d'élévation pour les utilisateurs standard".

AMEB

Page 34

07/05/2016

Alléger Vista : avec vLite

Editeur: Dino Nuhagic OS: Windows 2000/2003/XP/Vista Taille: 814 Ko Langue: Anglais / Très simple d'emploi Licence: Gratuit / Freeware Note: 4/5

Après avoir développé le très utilisé nLite, qui permet de concevoir des installations "personnalisées" de Windows XP, son auteur Dino Nuhagic remet ça avec un intégrateur pour Windows Vista, vLite. Windows Vista est un système très lourd livré uniquement sur DVD. vLite propose de délester Windows Vista, en désactivant des éléments que vous ne jugez pas nécessaires et chose la plus importante proposé par vLite, en choisissant uniquement la version de Vista dont vous avez besoin et dont vous avez la licence. Suivant les options choisis vous obtiendrez une image ISO qu’il suffira de graver sur CD ou DVD, bootable.= Procédure: 1) Lancez le programme vLite 2) Choisissez votre version de Windows Vista 3) Choisissez les composants à ajouter ou à enlever 4) Créez l’image ISO 5) Gravez votre image ISO bootable.

AMEB

Page 35

07/05/2016

Choisissez depuis cette fenêtre les options des programmes à installer ou à enlever.

AMEB

Page 36

07/05/2016

Réduire une partition Peut-être souhaitez-vous réduire la taille d'une partition et en créer une nouvelle dans l'espace ainsi libéré Avec Vista, vous pouvez le faire sans installer de logiciel et, surtout, sans avoir à sauvegarder préalablement vos données. Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Panneau de configuration. Cliquez sur la rubrique Système et maintenance. Ensuite, dans la rubrique Outils d'administration, cliquez sui l'outil Créer et formater des partitions de disque dur. La liste des disques et partitions apparaît alors. Faites un clic droit sur le lecteur que vous souhaitez redimensionner, puis choisissez la commande .Réduire le volume. Dans le champ Quantité d'espace à réduire (en Mo), saisissez la taille à soustraire de votre partition actuelle en lui laissant au moins io Go d'espace libre comme marge d'utilisation. Cliquez ensuite sur le bouton Réduire . Windows redimensionne alors votre partition. Après quelques minutes, la taille de votre partition originelle a diminué, et vous disposez d'espace libre pour en créer une nouvelle. Faites un clic droit sur cet Espace non alloué, puis suivez les indications de l'Assistant afin de créer votre nouvelle partition

Repousser l'activation jusqu'à 120 jours Vous avez installé Windows Vista mais vous n'avez pas choisi de l'activer durant le processus d'installation? Vous l'utilisez depuis déjà prêt de 30 jours mais vous ne l'avez pas encore activé et vous ne désirez pas le faire maintenant? Et bien il vous est possible de repousser cette activation jusqu'à 120 jours grâce à une simple commande! pour ce faire, cliquer sur le bouton du menu démarrer et taper "cmd" sans les guillemets. Ensuite n'appuyez pas sur Entrer mais sur Ctrl + Alt + Shift + Entrer. Ceci aura pour effet d'ouvrir la console en mode administrateur ce qui est absolument nécessaire dans le cas présent. Une fois la console ouverte, tapez à l'intérieur de cette dernière la commande slmgr -rearm et appuyez sur Entrer. Ceci aura pour effet de repousser l'activation de 30 jours et il vous est possible d'utiliser cette commande 3 fois et donc de repousser l'activation de 90 jours supplémentaire des 30 jours de base ce qui vous donne 120 jours pour activer Windows Vista! Le bon déroulement de la manœuvre peut ensuite être vérifié au moyen de la commande suivante :slmgr –dlv

AMEB

Page 37

07/05/2016

Trucs et Astuces O-I Affichez l'extension des fichiers Comme Windows XP, Vista n'affiche pas, par défaut, l'extension des fichiers dont il connaît le type. Et comme avec XP, il est possible (et préférable !) de les afficher. A partir d'une fenêtre de l'explorateur, cliquez sur le menu Organiser et sélectionnez Options des dossiers et de recherche. Dans l'onglet Affichage de la nouvelle fenêtre, apparaît une liste de réglages : désélectionnez Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu et cliquez sur OK.

Ajustez la taille des icônes du bureau Il est possible, grâce à la molette de la souris, de changer la taille des icônes placées sur le bureau. Cliquez sur un endroit vierge du bureau, appuyez sur la touche Ctrl du clavier et faites tourner la molette de la souris vers le haut pour agrandir les icônes, ou vers le bas pour les réduire. Cette astuce est aussi valable dans l'explorateur.

Modifiez l'action du bouton d'arrêt Par défaut, le bouton d'extinction présent dans le menu Démarrer est réglé pour mettre l'ordinateur en veille, et non l'arrêter complètement. Vous pouvez modifier ce comportement et, avec un ordinateur portable, il est même possible de différencier ce réglage selon que le micro fonctionne sur batterie ou sur secteur. 1 - Dans le panneau de configuration (accessible depuis le menu Démarrer ), cliquez sur Affichage classique puis double-cliquez sur l'icône Options d'alimentation. La liste des modes de gestion apparaît. Repérez celui qui est sélectionné, et cliquez sur le lien Modifier les paramètres du mode situé juste en dessous. 2 - Dans la nouvelle fenêtre, cliquez sur Modifier les paramètres d'alimentation avancés. Dans la liste qui s'affiche, cliquez sur les croix précédant les options Boutons d'alimentation et capot puis Bouton d'alimentation du menu Démarrer. 3 - Cliquez alors sur Veille, déroulez le menu qui apparaît et choisissez Arrêter. Pour terminer, validez en cliquant sur OK.

Désactivez le contrôle des comptes d'utilisateurs Soucieux de la sécurité de l'ordinateur, Microsoft a équipé Vista d'un système de contrôle des comptes d'utilisateurs, appelé UAC (User Account Control) . Une fonction qui peut se révéler vite exaspérante, car elle déclenche des messages d'avertissement dès que vous tentez d'installer un logiciel ou de modifier un réglage jugé sensible. Il est possible de la désactiver, même si cela n'est pas recommandé. 1 - Ouvrez le panneau de configuration à partir du menu Démarrer. Cliquez sur Comptes d'utilisateurs et protection des utilisateurs. Dans l'écran suivant, cliquez sur Comptes d'utilisateurs puis sur Activer ou désactiver le contrôle des comptes d'utilisateurs. 2 - L'UAC se déclenche : cliquez sur le bouton Continuer. Dans la fenêtre suivante, désélectionner l'option Utiliser le contrôle des comptes d'utilisateurs pour vous aider à protéger votre ordinateur. Cliquez sur OK. Une nouvelle fenêtre vous invite alors à redémarrer le PC : acceptez.

Rendez les textes plus lisibles La taille des caractères affichés à l'écran peut être modifiée, avec un peu plus de souplesse que dans Windows XP. 1 - Effectuez un clic droit sur le bureau et, dans le menu contextuel, sélectionnez Personnaliser. Cliquez ensuite dans la partie des tâches sur Régler la taille de la police (en PPP). Dans la nouvelle fenêtre, cliquez sur le bouton Echelle personnalisée. 2 - Pour modifier la taille d'affichage, entrez un nouveau pourcentage, ou bien cliquez sur la règle et, tout en maintenant le bouton gauche enfoncé, déplacez la souris vers la droite pour augmenter précisément le pourcentage d'affichage. Cliquez sur OK.

AMEB

Page 38

07/05/2016

Retrouvez l'ancienne barre de menus C'est un peu déconcertant au premier abord : Windows Vista escamote la barre de menus qui apparaît habituellement dans les fenêtres de l'explorateur. Pour la faire apparaître, il faut appuyer sur la touche Alt du clavier. Mais elle redisparaît sitôt que vous avez choisi une commande dans les menus ! Si vous souhaitez l'afficher en permanence, cliquez sur le menu Organiser, choisissez Disposition puis cliquez sur Barre de menus.

Affichez les fenêtres en plein écran Cliquer sur le bouton Agrandir situé en haut à droite d'une fenêtre permet d'afficher celle-ci de telle manière qu'elle occupe la totalité de l'écran. Vista prévoit en plus un véritable affichage plein écran faisant disparaître les éventuelles barres d'outils. Pour passer en affichage plein écran, il faut appuyer sur la touche Ctrl du clavier pendant que vous cliquez sur le bouton Agrandir : Pour réduire ensuite la fenêtre, glissez le curseur en haut de l'écran pour afficher une barre escamotable, puis cliquez sur le bouton Plein écran situé à droite.

Ajoutez des raccourcis au volet de navigation de l'explorateur Sous la mention Liens favoris, le volet de navigation de l'explorateur regroupe une série de raccourcis. Vous pouvez également y placer les vôtres, par exemple vers un dossier particulier, ou bien vers un périphérique de stockage afin de faciliter les transferts. Pour ajouter un raccourci vers un dossier, lancez l'explorateur, parcourez l'arborescence jusqu'à l'emplacement du dossier, puis glissez-déposez son icône dans le volet de navigation. Le raccourci est créé ! Pour ajouter un raccourci vers un périphérique, après l'avoir branché, double-cliquez sur Ordinateur, puis déplacez son icône vers le volet de navigation.

Affichez les options cachées du menu contextuel Un clic droit sur une icône du bureau ou de l'explorateur fait apparaître un menu contextuel. Windows Vista, par défaut, en propose une version réduite. Pour dévoiler la totalité des options, appuyez sur la touche Maj du clavier en même temps que le clic droit. Si l'icône est celle d'un fichier, vous verrez apparaître les options Ajouter au menu Démarrer (un nouveau raccourci est créé dans le menu Démarrer), Ajouter à la barre de lancement rapide (idem, mais dans la barre de lancement rapide), Copier en tant que chemin d'accès (le chemin d'accès du fichier est placé dans le pressepapier). Pour un dossier, on retrouve l'option Copier en tant que chemin d'accès, avec, en plus, Ouvrir une fenêtre de commandes ici, pour lancer une fenêtre MS-Dos avec comme dossier par défaut celui sélectionné.

Sélectionnez facilement plusieurs fichiers Au sein d'une liste de documents, la sélection de fichiers n'est pas toujours évidente à réaliser. Windows Vista propose une méthode plus pratique que celle qui consiste à appuyer sur la touche Ctrl tout en cliquant sur les fichiers un par un. Il s'agit d'un système de cases à cocher. 1 - Ouvrez une fenêtre de l'explorateur, puis appuyez sur la touche Alt afin de faire apparaître la barre de menus. Cliquez sur le menu Outils, choisissez Options des dossiers et, dans l'onglet Affichage de la nouvelle fenêtre, cochez l'option Utiliser des cases à cocher pour sélectionner des éléments. Validez en cliquant sur le bouton OK. 2 - Désormais, une case à cocher apparaît quand vous déplacez le curseur de la souris sur un fichier. Cliquez dessus pour sélectionner le fichier.

AMEB

Page 39

07/05/2016

Vista : Mieux synchroniser l'horloge du PC avec Internet Windows Vista, tout comme Windows XP, sait automatiquement synchroniser l'horloge interne du PC avec les horloges atomiques des agences nationales afin que vous soyez toujours à la bonne heure. Toutefois, certains utilisateurs se plaignent de messages d'erreur trop nombreux dans les logs, d'une mise à jour pas assez fréquente ou souhaitent se synchroniser sur des serveurs français plutôt qu'américains... Voici toutes les solutions à ces demandes...

Étape 1/3 Windows utilise Internet et le protocole NTP pour mettre à jour et synchroniser automatiquement l'horloge du PC d'après les informations fournies par les serveurs généralement gérés par des institutions nationales ou internationales. La preuve? Cliquez du bouton droit sur l'horloge affichée à droite dans la barre des tâches et sélectionnez Ajuster la date et l'heure. Ouvrez l'onglet Temps Internet. Puis cliquez sur Modifier les paramètres. Normalement, la case "Synchroniser avec un serveur de temps Internet" devrait être cochée. Si ça n'est pas le cas, cochez-la pour que votre horloge soit automatiquement synchronisée via Internet. Notez qu'un menu permet de choisir quel serveur de temps fournira l'information officielle. Par défaut Windows utilise le serveur de Microsoft "time.windows.com". Malheureusement, des centaines de millions de machines se connectent à ce serveur qui s'avère finalement assez lent à la détente... Le menu permet de choisir un autre serveur. En cliquant sur Mettre à jour on force manuellement une synchronisation. Un bon moyen de juger des temps de réponse des différents serveurs disponibles.

Étape 2/3 Pourquoi faire confiance à un serveur américain pour nous donner l'heure française? Bonne question... Et justement, il est possible de modifier les paramètres de Windows pour utiliser un serveur national afin de mettre à jour votre machine. Procédez comme à l'étape précédente pour afficher l'écran Paramètres d'heure Internet. Notez que le menu pop-up Serveur est en réalité éditable si vous cliquez dessus. Vous pouvez alors saisir l'URL de l'un des serveurs de temps français. Vous en trouverez la liste sur le site http://www.cru.fr/services/ntp/serveurs_francais Cette liste n'est pas destinée aux PC des particuliers mais plutôt aux serveurs. Nous vous conseillons l'adresse officielle pour laFrance: fr.pool.ntp.org. Saisissez donc fr.pool.ntp.org et validez en appuyant sur la touche [Entrée]! Vous voilà désormais synchronisé par des serveurs français...

Étape 3/3 Par défaut, Windows ne se synchronise qu'une seule fois par semaine. Certains utilisateurs préfèreraient une synchronisation plus régulière. Il existe une variable dans le système qui contrôle ce temps. Sachez toutefois que les serveurs n'aiment pas les adresses IP qui se synchronisent trop régulièrement. Donc, veillez à ne pas descendre en dessous d'une mise à jour toutes les 12 heures, sinon vous pourriez tout simplement être banni des serveurs... La valeur de cette variable se calcule en multipliant: secondes x minutes x heures x jours. Ainsi, le réglage par défaut de Windows est de 604800 ce qui correspond bien à 7 jours: 60 secondes x 60 minutes x 24 heures x 7 jours = 604800.

AMEB

Page 40

07/05/2016

Pour une mise à jour quotidienne on obtient donc le calcul suivant:

60 secondes x 60 minutes x 24 heures x 1 jour = 86400 Il n'y a plus qu'à apprendre cette valeur à Windows: Lancez REGEDIT (par [Windows]+[R] ou par le champ de recherche du menu Démarrer) Déployez la clé suivante: HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\w32time\TimeProviders\NtpClient - Double-cliquez sur SpecialPollInterval - Sélectionnez Décimale - Saisissez 86400 ou la valeur que vous aurez calculée (attention, ne descendez pas sous 43200)

TweakVista : Mesurez la consommation d'énergie de votre PC Votre PC est-il "vert"? Savez-vous combien consomme votre PC? Cette information est importante non seulement d'un point de vue purement écologique, mais également d'un point de vue technique afin de calibrer le choix d'une nouvelle alimentation interne ou d'un onduleur... TweakVista de Stardock propose un petit calculateur bien fichu et très utile!

Quelle est la consommation électrique de votre PC? Pas facile à dire de prime abord... Le processeur du PC est une grand dévoreur d'énergie (dans les 100W), mais la carte graphique également! Elle peut même l'être plus encore que le reste de votre PC. Les disques durs, de leur côté, sont loin d'être innocents (45W en moyenne)

AMEB

Page 41

07/05/2016

tout comme les graveurs DVD. Les ventilateurs de votre ordinateur, la RAM, la carte mère sont de petits consommateurs d'énergie mais leur part n'est pas négligeable pour autant. Quant à votre moniteur, il consomme au moins autant qu'une grosse lampe... StarDock a eu l'excellente idée d'incorporer dans son logiciel TweakVista un outil de calcul du coût énergétique annuel de votre PC et de son impact écologique en "Carbone" sur la planète. TweakVista est un logiciel en shareware. Librement téléchargeable, la version d'évaluation possède plusieurs fonctions "utilisables gratuitement" dont ce fameux écran écologique. Téléchargez TweakVista de Stardock en suivant ce lien : http://www.tweakvista.com/tweakvistautility Attention: Comme son nom le laisse entendre, cet utilitaire est conçu spécifiquement pour Vista. Installez et lancez le logiciel. Allez dans la section Power, puis ouvrez l'onglet "Cost and Carbon footprint". - Dans le menu Processor, sélectionnez le processeur de votre PC (normalement, il est automatiquement reconnu). - Dans Video Hardware, choisissez votre carte graphique. Si vous ignorez de quel modèle vous êtes équipé, cliquez sur la section Display pour le découvrir. - Indiquez le nombre de disques durs en votre possession et la puissance moyenne de chacun. Considérez les lecteurs de CD/DVD comme des disques durs. Comptez 15W pour un lecteur CD ou un disque IDE de 5400 tr/min, mais jusqu'à 20/25W pour un graveur DVD ou un SATA 7200 tr/min. Si vous ne savez pas trop, comptez une moyenne de 20W pour chaque unité. - Indiquez ensuite la taille et le type de votre ou vos écrans. Le résultat s'affiche dans le champ "Estimated total power usage". Dans le menu "Retail price of electricity", sélectionnez France. Indiquez la durée moyenne en heure d'utilisation quotidienne du PC dans Time running et le nombre de jours par semaine dans Days a week. Admirez avec horreur comment ces deux variables influencent à la fois le coût énergétique actuel ("Estimated Cost") et le poids en Carbone ("Carbon footprint"). Petit rappel pour mémoire : - Multipliez le montant en dollars par 0,7 pour avoir l'équivalent en euros. - Divisez le poids par 2,2 pou avoir l'équivalent en Kg. Si vous cherchez à mesurer très précisément la consommation électrique de votre PC, vous pouvez utiliser une prise à compteur digital comme celles commercialisées par Conrad.fr

AMEB

Page 42

07/05/2016

Vista - FrameWork Vous rêvez de créer vos propres programmes? Ce rêve, désormais, est à la portée de tous... Grâce à la simplicité du ".NET Framework", n'importe qui peut se lancer avec succès dans la programmation. SharpDevelop est un IDE, autrement dit un environnement de développement (en Open Source), spécialement conçu pour le ".NET Framework" et la programmation en VB.NET ou en C#. Avant d'attaquer notre premier programme, partons à la découverte de cet environnement.

Étape 1/9 Avant de faire vos premiers pas de "programmeur Windows", commencez par télécharger le logiciel SharpDevelop en suivant ce lien.

L'installation est assez classique: - Double-cliquez sur le fichier téléchargé - Cliquez sur Next - Cochez "I accept..." pour accepter la licence GPL - Cliquez sur Next - Cliquez sur Next - Cliquez sur Install. Une fois l'installation terminée, cliquez sur Finish. Double-cliquez maintenant sur l'icône de SharpDevelop placée sur le bureau. L'environnement de développement se lance. Même s'il n'est pas aussi sophistiqué que celui de Visual Studio (l'outil de développement officiel de Microsoft), il s'avère être léger et pratique, bref, idéal pour débuter. SharpDevelop exploite les langages et compilateurs qui sont au coeur du fameux ".NET Framework" de Microsoft, et qui sont aujourd'hui présents sur toutes les machines Windows.

Téléchargez le logiciel gratuit SharpDevelop

AMEB

Page 43

07/05/2016

Étape 2/9 Au lancement, le logiciel s'affiche en français et présente différents panneaux et barres d'outils. Commencez par cliquer sur le bouton Nouvelle solution. Une boîte Nouveau projet s'ouvre. Là, vous devez commencer par choisir le langage dans lequel vous allez travailler: BOO, C# ou VBNet. Cliquez sur l'arborescence VBNET et déployez-la. Plusieurs possibilités vous sont proposées, comme le développement sur Pocket PC (Compact Framework), ou encore le développement sous Mono (l'adaptation du ".NET Framework" sous Linux). Evidemment, vous devez ici opter pour "Application Windows". Plusieurs modèles d'applications sont alors possibles: * Application console: pour générer des applications sans réelle interface utilisateur et exécutée sous l'invite de commande Windows. * Application Direct3D: pour créer des jeux ou des logiciels qui font intensivement appel à la 3D. * Bibliothèques de contrôles: pour créer des composants ".NET" qui pourront être utilisés par plusieurs applications. * Application Windows: le modèle standard à utiliser pour une application Windows typique. * Service Windows: pour créer des "services NT" qui se greffent au coeur du système. Pour notre exemple, sélectionnez Application Windows et saisissez "BONJOUR" dans le champ "Nom". Cliquez ensuite sur Créer.

Étape 3/9 Une fois le modèle sélectionné, SharpDevelop s'ouvre en générant automatiquement les lignes de code minimales nécessaires à la création d'une application. Par défaut, le programme s'ouvre directement sur l'onglet d'édition du code source du programme. Notez, sous la fenêtre principale, la présence de deux onglets: Source et Design. Source mène à l'écran sur lequel vous êtes par défaut: l'édition du code. Design vous mène, lui, à l'écran d'assemblage de l'interface utilisateur du programme.

AMEB

Page 44

07/05/2016

Étape 4/9 Cliquez sur l'onglet Design pour basculer en mode de conception de l'interface utilisateur. Remarquez, sur la gauche, la présence d'un onglet "Outils". Le volet Outils contient tous les éléments qui constituent traditionnellement une interface Windows: on y trouve des boutons, des cases à cocher, des champs "texte", des listes, des menus déroulants, des ascenceurs, des icônes, des images, des grilles, etc. Pour concevoir une interface, il suffit de prendre un élément dans le volet "Outils" et de le glisser/déposer sur la fenêtre de votre futur programme. Pour un premier essai, prenez l'outil Button (bouton) et glissez-le vers la fenêtre principale du programme.

Étape 5/9 Une fois la souris relâchée, un objet de type "bouton" apparaît sur la surface de travail, surface que l'on appelle "Formulaire" (Form) dans le jargon des programmeurs Windows. Cliquez sur ce Bouton pour le sélectionner. Puis repérez sur la droite l'onglet Propriétés et veillez à l'activer. Celui-ci affiche alors le volet contenant toutes les caractéristiques du bouton.

Dans le volet propriétés: - Allez sur le champ Text et remplacez "button1" par "Cliquez ici". - Allez sur le champ (Name) (dans la section Design) et remplacez "button1" par "btnBonjour"

Étape 6/9

AMEB

Page 45

07/05/2016

Le programme que nous allons créer va être franchement minimaliste... C'est juste un premier essai de découverte. Il va se contenter d'afficher un message "Bonjour le monde" lorsque l'utilisateur cliquera sur le bouton Cliquer ici!. Il faut donc indiquer à SharpDevelop ce qui doit se passer quand on clique sur le bouton que l'on a précédemment placé sur le formulaire. Cliquez sur le bouton pour le sélectionner. Puis double-cliquez dessus pour retourner en mode "écriture des lignes de code" et écrire les instructions que le programme devra réaliser quand on cliquera sur le bouton.

AMEB

Page 46

07/05/2016

Étape 7/9

SharpDevelop repasse alors en mode "édition du source". Le logiciel génère automatiquement la structure d'une procédure (Sub) qui sera appelée quand on clique sur le bouton. Windows fonctionne selon le principe de la programmation événementielle. Chaque objet "déclenche" des événements, notamment quand on clique dessus (événement click), quand on double-clique dessus (événement doubleclick), etc. Par défaut, le logiciel a créé pour vous l'événement BtnBonjourClick. Saisissez alors la ligne de code qui permet d'afficher le message "Bonjour le monde".

Cette ligne de code est: MsgBox("Bonjour le monde") Ici, MsgBox est l'instruction Windows qui permet d'afficher une boîte d'alerte à l'écran. "Bonjour le monde" est le message que l'on souhaite afficher. Il est délimité par des guillemets pour signaler qu'il s'agit bien d'une chaîne de caractères à afficher.

Étape 8/9 Voilà. Notre programme est terminé. Il est vraiment minimaliste puisqu'il ne fait qu'une seule ligne de code... Nous allons le compiler (autrement dit, le transformer en exécutable) puis le lancer pour l'essayer. Sur la barre d'outils en haut, repérez l'emplacement de l'icône verte d'exécution. Cliquez dessus pour lancer la compilation puis l'exécution du programme. A la place vous pouvez aussi appuyer sur la touche [F5] pour obtenir le même résultat. Si tout est bien écrit, votre programme va se compiler sans erreur et s'exécuter. Il va afficher le formulaire du programme avec son bouton "Cliquer ici!". Cliquez sur le bouton, le message programmé apparaîtra... Cliquez ensuite sur "OK" puis fermez la fenêtre de votre programme pour revenir à l'environnement de développement.

étape 9/9

AMEB

Page 47

07/05/2016

Pour tester un programme, on place souvent des points d'arrêt ( breakpoints) à des moments stratégiques, de façon à pouvoir contrôler pas à pas ce qui se passe. En mode "édition", cliquez sur la marge de la fenêtre à hauteur de l'instruction MsgBox... Un point rouge apparaît, marquant la présence d'un point d'arrêt à ce niveau du programme. Appuyez sur [F5] pour relancer la compilation et l'exécution de votre programme. La fenêtre s'ouvre. Cliquez alors sur le bouton Cliquez ici! et notez que l'exécution du programme est alors arrêtée. Amusez-vous à placer la souris au-dessus des variables du code source et notez que SharpDevelop dévoile alors le contenu des variables.

Remarquez, en haut de l'écran, la présence de trois icônes de contrôle de l'éxécution: Step Over: exécute l'instruction en cours, sans détailler son exécution, puis arrête de nouveau l'exécution. Step Into: exécute l'instruction en détaillant son exécution et en s'arrêtant à chaque étape. Step Out: exécute toutes les instructions de la procédure en cours et s'arrête au moment de sortir de la procédure. Cliquez sur l'icône Step Over et notez l'exécution de l'instruction d'affichage MsgBox ainsi que l'arrêt du programme après exécution de l'instruction. Appuyez sur [F5] pour poursuivre tranquillement l'exécution. Voilà, vous connaissez maintenant les fonctions de base de SharpDevelop et vous avez créé votre première application Windows. Vous pouvez désormais passer à un projet plus ambitieux.

AMEB

Page 48

07/05/2016

RegCleaner Nettoyez facilement la base de registre RegCleaner est un logiciel dédié au nettoyage du registre de Windows. Son avantage : la grande facilité avec laquelle il met en évidence les différents éléments qui pourront être supprimés. Et ce sans risque. Même les débutants les plus hésitants pourront offrir un coup de jeune à leur système d'exploitation.

Étape 1/5 RegCleaner vous propose quatre options pour nettoyer le registre. Elles sont toutes accessibles à partir du menu Outils. Cliquez sur ce menu déroulant et sélectionnez l'intitulé Nettoyage du Registre. Téléchargez le logiciel gratuit

RegCleaner

Étape 2/5 Dans le volet additionnel qui s'affiche à l'écran figurent les quatre options en question: - Le Nettoyeur OLE supprime de la base des DLL de périphériques inexistants, des fichiers d'applications disparues. - Le Détecteur de référence à des fichiers orphelins supprime les entrées qui pointent vers des fichiers inexistants. - Le Nettoyeur de Registre automatique détecte les entrées oubliées ici et là. - Tout faire cumule les trois fonctionnalités évoquées.

Étape 3/5 La solution la plus efficace, lorsque vous n'avez pas nettoyé le registre depuis longtemps, consiste à cliquer sur l'intitulé Tout faire. Attention, l'opération prendra de longues minutes... RegCleaner n'est pas pour autant parfait. Lorsque la liste des éléments à supprimer est établie, n'hésitez pas à y jetter un oeil avant d'appuyer sur le bouton Supprimer.

Étape 4/5

Une fois que vous avez cliqué sur le bouton Supprimer, une jauge vous indique l'état d'avancement de la procédure. Répétons-le, cette opération peut se révéler très longue. N'hésitez pas à revenir sur les modifications effectuées si vous constatez des problèmes de stabilité. Cliquez alors sur l'onglet Sauvegardes et revenez sur les derniers changements apportés.

AMEB

Page 49

07/05/2016

Étape 5/5

Le nettoyeur de registre automatique est plus performant lorsque vous vous livrez à un entretien régulier. Pour le lancer, cliquez sur Outils puis Nettoyage de registre et, dans le volet additionnel, sélectionnez Nettoyeur de registre automatique. Cette option provoque la détection des dernières modifications du registre, vérifie si certaines entrées sont défectueuses et les supprime au besoin. Attention, il s'agit d'une fonctionnalité à n'utiliser que dans le cas d'un entretien régulier. A utiliser avec parcimonie!

RegCleaner : Désinstallez proprement vos applications Ne fonctionne pas sous vista

Quand une application ne vous plaît plus ou n'est plus utilisée, vous la désinstallez! Toutefois, les modules de désinstallation qui les accompagnent et la fonction Ajout/Suppression de Programmes de Windows sont imparfaits. C'est là qu'intervient RegCleaner en vous proposant de vous débarrasser des clés du registre devenues inutiles...

Étape 1/5 Lorsque vous lancez RegCleaner pour la première fois, le logiciel effectue une analyse très approfondie de votre base de registre. Cette analyse, qui peut durer de longues minutes, peut sembler fastidieuse mais c'est une étape indispensable. Elle dresse - entre autres - la liste de toutes les applications qui ont été installées sur votre version de Windows XP. Cette liste référence aussi bien les applications utilisées que celles qui ont été physiquement suprimées. Dans l'interface principale de RegCleaner, commencez par activer l'onglet Logiciels.

Étape 2/5 Téléchargez le logiciel gratuit

RegCleaner

Pas facile de distinguer, dans cette liste d'applications, lesquelles sont installées et lesquelles on été supprimées de votre système... D'autant plus que certaines d'entre elles ne sont utilisées qu'occasionnellement.

AMEB

Page 50

07/05/2016

Pour vous y retrouver, sélectionnez un élément de la liste puis, d'un clic droit, affichez le menu contextuel. Celui-ci contient le nom de l'Auteur (c'est aussi celui de l'éditeur), le nom du Logiciel et une estimation de sa date d'installation appelée ici Age.

Étape 3/5

Étape 4/5

Sélectionnez ensuite une à une toutes les entrées du registre - une fois que vous avez la certitude qu'elles n'ont plus rien à faire sur votre système - pour les supprimer. Ce nettoyage peut exiger beaucoup de temps. Mais au terme de l'opération, le gain en termes de performances et d'efficacité est considérable. Mais attention à ne pas vous tromper! Sinon, vous en serez pour vos frais et obtiendrez l'effet inverse de celui recherché. Sélectionnez pour commencer une dizaine de clés. Toujours dans le menu contextuel se trouve l'intitulé Plus d'informations. Cette commande est surtout utile lorsque vous avez un doute. C'est depuis cette option que vous obtenez le chemin exact de la clé qui va être supprimée. Au moindre doute, ne la supprimez pas.

Étape 5/5

AMEB

Page 51

07/05/2016

Cliquez ensuite sur le bouton Supprimer Sélections qui se trouve dans le coin inférieur droit de l'interface. Si jamais des dysfonctionnements apparaissaient après ces changements, cliquez sur l'onglet Sauvegardes puis sur Restaurer sauvegardes. Vous reviendrez alors à l'état initial.

AMEB

Page 52

07/05/2016

Vista : Configurez la reconnaissance vocale de Vista L'une des grandes nouveautés de Vista, c'est l'intégration de technologies de reconnaissance vocale. Ces dernières sont assez simples à configurer et donnent de bons résultats, même si l'apprentissage peut sembler parfois un peu long. Inutile d'investir dans un matériel coûteux, un simple micro-casque ou une webcam audio feront l'affaire sans problème.

Étape 1/5 Le module de reconnaissance vocale n'est pas des plus simples à trouver... Cliquez sur le bouton Windows puis Tous les Programmes. Là, cherchez Accessoires. Déroulez l'arborescence et cliquez sur Options d'ergonomie. Vous pouvez maintenant lancer la reconnaissance vocale.

Étape 2/5 La toute première étape consiste à configurer votre microphone. C'est un préalable essentiel pour que les commandes que vous lancerez vocalement soient correctement interprétées. Avec le bouton droit de la souris sur le module de reconnaissance vocale, ouvrez le menu contextuel et cliquez sur "Options/Configurer mon Micro".

Étape 3/5 Suivez les indications fournies par l'assistant et lisez à haute voix la phrase de test. Si votre micro est correctement paramétré, vous pouvez commencer à utiliser la reconnaissance vocale. Mais attention, elle est loin d'être instinctive, et mieux vaut s'en tenir tout d'abord au didacticiel.

Étape 4/5 Des commandes comme "Démarrer", "Tous les programmes", "Accessoires", "Wordpad", etc., sont simples à mémoriser, tout comme le "basculer entre des applications ouvertes"... Mais dans certains cas, il n'est pas évident de se souvenir d'une commande. Si vous avez un trou de mémoire, utilisez le clic droit de la souris et sélectionnez Ouvrir la fiche de référence vocale. Vous y trouverez un résumé des principales commandes préprogrammées.

Étape 5/5 Vous pouvez également personnaliser des commandes vocales. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône qui se trouve dans la zone de notification et sélectionnez Ouvrir le dictionnaire de reconnaissance vocale. Là, cliquez sur Ajouter un nouveau mot. Tapez le nom de la commande, puis enregistrez le mot à l'aide de votre micro.

AMEB

Page 53

07/05/2016

Vista : Utilisez l'espace de collaboration Travailler à plusieurs sur des dossiers, suivre les modifications de chacun, partager un espace de travail où des réunions peuvent être planifiées et organisées en commun: autant de fonctionnalités intéressantes, pour les professionnels comme pour les particuliers. Windows Vista dispose d'un tel outil de collaboration qui, une fois correctement paramétré, s'avère redoutablement efficace.

Étape 1/6 Pour ouvrir et paramétrer l'espace de collaboration Windows, cliquez sur le bouton "Windows" et ouvrez le menu Démarrer. Cliquez sur Tous les Programmes puis sur Espace de collaboration Windows.

Étape 2/6 Ouvrir l'espace de collaboration est loin d'être anodin. En effet, celui-ci repose sur des fonctionnalités de partage et ouvre donc une brèche de sécurité dans votre ordinateur. Vista affiche par conséquent un message d'alerte qui exige la confirmation de cette ouverture. Acceptez pour aller plus loin dans la configuration.

Étape 3/6 Commencez par vous identifier sur cet espace. Par défaut, Vista récupère le nom que vous avez attribué à votre compte utilisateur. Vous pouvez modifier ce nom si vous le désirez. Précisez également qui sera autorisé à vous contacter sur cet espace. Pour cela, observez le champ Accepter les invitations de et choisissez "Tout le monde", "Personne" ou encore "Contacts approuvés" (la configuration la plus sûre).

Étape 4/6 L'espace de collaboration est alors opérationnel. Commencez par organiser une réunion en cliquant sur Démarrer une nouvelle réunion. Pour sécuriser la réunion, il faut un mot de passe, qui comprendra au moins 8 caractères. Optez pour une solution mêlant des lettres, des chiffres et des caractères spéciaux (parenthèses, @, etc.). Cliquez ensuite sur Options et cochez la case "Autoriser mon voisinage immédiat à voir la réunion". Validez puis cliquez sur la flèche verte auprès de votre mot de passe.

Étape 5/6 La réunion va pouvoir commencer. Tous les outils sont à votre disposition. Avant d'inviter des participants, vous devez réunir les documents qui pourront être consultés par tous vos invités. Pour cela, cliquez sur Ajouter un document dans la zone "Documents". Déplacez-vous dans l'arborescence de votre disque dur et sélectionnez les fichiers (de tous types) un à un. En cliquant sur Partager un programme ou votre bureau, vous donnez accès à tous les éléments figurant sur votre bureau Windows. Une option à n'utiliser qu'avec des personnes en lesquelles vous avez toute confiance!

Étape 6/6 Cliquez maintenant sur Inviter des participants. Si ces personnes sont déjà connectées à votre réseau local, elles apparaissent dans une boîte de dialogue. Dans le cas contraire, vous pourrez envoyer une invitation par email pour qu'ils se joignent à vous dès qu'ils seront présents. Dans cette fenêtre, cliquez sur le bouton "Inviter des participants" et demandez l'envoi d'une invitation par email. Le tour est joué.

AMEB

Page 54

07/05/2016

Vista: Migrez de Windows XP vers Windows Vista L'installation en mode "mise à jour" permet d'installer Vista par dessus une installation Windows XP existante. Si vous optez pour une telle mise à jour, Windows Vista conservera autant que possible vos logiciels et vos paramètres personnels.

Étape 1/13

Avant de passer votre PC sous Windows Vista, il est impératif d'anticiper les éventuelles difficultés qui vous attendent. Microsoft a conçu à cette fin un excellent outil gratuit, Vista Upgrade Advisor (Conseiller de Mise à Niveau): téléchargez-le . Si vous possédez déjà le DVD Vista, introduisez-le dans le lecteur et sélectionnez l'option "Vérifier la compatibilité en ligne". Si vous installez cet utilitaire, les extensions MSXML 6 et .NET Framework risquent de devoir être téléchargées. L'opération est automatique mais nécessite de relancer l'installation du "conseiller de mise à niveau". Une fois le tout installé, lancez le programme... Très simple à utiliser mais en anglais, le logiciel est très visuel: la langue n'est donc pas un obstacle. Les différentes éditions de Vista vous sont présentées en détail pendant que l'utilitaire scanne l'intégralité de votre système. A l'issue de l'opération, un rapport très précis détaillant chaque point suspect s'affiche et ce, pour chacune des éditions de Vista. Une fois les tests terminés, cliquez sur SEE DETAILS pour étudier le résultat de l'analyse. Deux rapports intéressants sont à consulter absolument, à commencer par celui concernant les périphériques (DEVICES). Divisé en deux catégories, ce rapport liste les périphériques pour lesquels il n'existe aucune information (ils risquent de vous poser des problèmes), et ceux qui sont reconnus par Vista. Le second rapport à consulter s'intitule SYSTEM. Il met en évidence les insuffisances de votre PC en fonction de la version de Vista que vous souhaitez installer. N'essayez pas d'installer une version Premium ou Ultimate si votre ordinateur ne peut accueillir qu'une version Basic. Imprimez la liste des périphériques qui posent problème et passez à l'étape suivante.

AMEB

Page 55

07/05/2016

Étape 2/13

La principale difficulté associée à l'installation de Vista reste évidemment la reconnaissance du matériel et des périphériques. Vista est livré avec plus de 30.000 pilotes, mais cette bibliothèque s'avère très inférieure à la diversité de l'écosystème Windows. D'autant que Windows Vista utilise de nouveaux pilotes graphiques et sonores. Les anciens peuvent parfois fonctionner, mais seuls les nouveaux pilotes vous permettent de bénéficier des technologies avancées comme Aero ou le son HD. Il est donc impératif d'avoir une vision complète et précise de son matériel AVANT de se lancer dans l'installation de Vista. Pour cela, vous pouvez utiliser un logiciel gratuit comme Sandra Lite 2007 de Sisoft. Une fois Sandra Lite 2007 téléchargé et installé, cliquez sur Matériels puis sur Vue d'ensemble de l'ordinateur pour générer une liste des composants et périphériques connectés à votre PC. A l'aide de cette liste: - Comparez les caractéristiques de votre PC au minimum requis par Microsoft pour Vista. - Vérifiez la cohérence des résultats entre cette liste et celle de Vista Upgrade Advisor (VUA). - Utilisez cette liste et celle de VUA pour visiter les sites des constructeurs et télécharger les pilotes Vista, notamment pour tous les périphériques marqués comme non reconnus dans la liste VUA. - Imprimez la liste et conservez-la précieusement. Elle vous servira dans les étapes ultérieures.

AMEB

Page 56

07/05/2016

Étape 3/13

On n'est jamais trop prudent... Bien que l'installation en mode "mise à jour" soit non destructrice, le pire peut toujours arriver si jamais un rootkit ou autre programme malveillant a infecté votre PC à votre insu ou si vos disques durs présentent des anomalies non encore détectées... Microsoft fournit un outil spécifiquement conçu pour transférer vos données et paramètres d'une machine à l'autre. Cet outil peut aussi être utilisé pour créer une archive de toutes vos données et paramètres, archive qui sera idéalement stockée sur un disque externe ou gravée sur DVD. Insérez le disque de Windows Vista dans le lecteur. L'écran Installer Windows s'affiche automatiquement. Il comporte, vers le bas de la fenêtre, une option "Transférer les fichiers et les paramètres d'un autre ordinateur" qui lance l'outil en question. Cliquez dessus. - Cliquez sur l'option "Utiliser un CD, DVD ou autre support amovible" et cliquez sur "Disque dur externe ou emplacement réseau". - Cliquez sur Parcourir et sélectionnez le dossier de destination où sera créée la sauvegarde. - Cliquez sur "Tous les comptes d'utilisateurs, fichiers et paramètres". - Contrôlez l'estimation du volume à transférer pour vérifier que l'espace libre sur votre destination est suffisant, puis cliquez sur Transfert. - Patientez le temps du transfert. - Une fois le transfert terminé, gravez la sauvegarde sur DVD lorsque c'est possible.

AMEB

Page 57

07/05/2016

Étape 4/13 Insérez le DVD de Vista dans votre lecteur, si ce n'est pas déjà fait. Le logiciel d'installation doit s'ouvrir automatiquement. Lorsque l'on tente d'installer Windows Vista depuis Windows XP, le module d'installation opte automatiquement pour une installation en mode "mise à jour" (il faut booter le PC depuis le DVD pour accéder à l'installation "en partant de zéro" mais ce n'est pas ici notre sujet). Cliquez simplement sur le bouton Installer pour procéder à la mise à jour de XP vers Vista.

Étape 5/13 Dans un premier temps, le logiciel d'installation préconise une mise à jour de votre installation existante en installant tous les éléments utiles en vue de la migration. Il est plus que fortement conseillé d'accepter cette mise à jour par Internet! Cliquez sur le bouton Télécharger les dernières mises à jour pour l'installation. En effet, de nouveaux pilotes, de nouvelles signatures de sécurité et de nouveaux contrôles ont été mis en place depuis la fabrication des DVD de Vista. Accepter cette mise à jour est une assurance complémentaire pour que se déroule une migration sans mauvaise surprise.

Étape 6/13 Une fois les mises à jour téléchargées, le système d'installation vous demande de saisir la clé du produit. Cette clé joue un rôle fondamental puisqu'elle détermine la version de Vista qui sera installée. En effet, le DVD contient toutes les versions, et c'est la clé qui détermine laquelle des éditions Basic, Premium, Business ou Intégrale vous avez réellement achetée. Notez que vous pouvez ignorer la saisie de la clé et cliquer sur "Suivant". Vous pourrez alors choisir une édition manuellement. Mais attention, choisir une édition ne correspondant pas à votre clé vous conduit dans l'impasse... Car vous ne pourrez pas activer Vista, et vous ne pourrez donc utiliser le système qu'une quinzaine de jours. Au bout de ce délai, vous n'aurez plus accès au système qui s'exécutera dans un mode dégradé vous permettant simplement de saisir à nouveau une clé pour activer en ligne votre Vista.

Étape 7/13 L'installation vous permet d'opter pour une mise à niveau ou pour une installation à partir de zéro sur une autre partition. Dans le cadre d'une migration de XP vers Vista avec conservation des paramètres, optez pour Mise à niveau.

Étape 8/13 Il est fort probable que Vista affiche alors une alerte de "Rapport sur la compatibilité". Ce rapport met en lumière les problèmes qui peuvent éventuellement survenir pendant ou après l'installation de Vista. Etudiez-les en détail. Le cas échéant, annulez l'installation, procédez aux mises à jour de pilotes et de logiciels, puis recommencez l'installation.

Étape 9/13 L'installation de Vista en mode "mise à jour" est plus lente qu'en mode "à partir de zéro". En effet, le programme doit analyser votre ancienne installation, étudier et convertir la base de registres, etc. Un travail de longue haleine qui peut lui prendre plusieurs heures durant lesquelles vous verrez un écran avec différents indicateurs de progression...

Étape 10/13 La fin de l'installation comporte très peu d'étapes. - Commencez par opter pour Utiliser les paramètres recommandés afin d'être certain d'avoir toujours un Windows à jour et protégé contre les risques. - Vérifiez l'heure du PC et la zone horaire.

AMEB

Page 58

07/05/2016

- Enfin, indiquez au pare-feu le profil qu'il doit adopter pour le réseau détecté. Choisissez Domicile pour le réseau familial situé derrière une box ou un routeur/pare-feu, Public dans les autres cas.

Étape 11/13 Lorsque le système s'éveille pour la première fois, il est fort probable qu'il vous affiche la boîte de recherche de pilote, car tous les périphériques n'auront pas nécessairement été reconnus durant l'installation. D'une manière générale, cliquez sur "Rechercher et installer le pilote logiciel" pour forcer Windows à rechercher un pilote sur vos disques ou sur Windows Update. Ouvrez ensuite le panneau de configuration et lancez le gestionnaire de périphériques afin de contrôler que tous les composants ont été reconnus. Il vous faudra probablement vous connecter sur les sites des constructeurs pour télécharger des mises à jour Vista pour les pilotes de webcam, de scanner, de cartes audio et de cartes vidéo.

Étape 12/13 Ouvrez le menu Démarrer, cliquez sur "Tous les Programmes" et lancez Windows Update. Cliquez sur "Rechercher les mises à jour", puis sur "Installer les mises à jour". Nous vous invitons également à cliquer sur Obtenir des mises à jour d'autres produits pour étendre l'action de Windows Update à d'autre produits Microsoft comme Office.

Étape 13/13 Ouvrez le menu Démarrer, allez dans "Affichage classique" et lancez Options d'indexation. Cliquez sur Modifier puis sur Afficher tous les emplacements. Ajoutez à la liste les disques ou dossiers que vous voulez inclure dans les recherches, autrement dit tous les dossiers contenant vos données, documents, musiques, photos, et vidéos. Durant les prochaines heures, Windows Vista mettra à profit les périodes d'inactivité que vous lui laisserez pour indexer tous les documents et contenus de vos disques. L'installation de Windows Vista est désormais terminée. Le système est opérationnel.

AMEB

Page 59

07/05/2016

Vista : Installez Vista en partant de zéro Quand on part de zéro (certains disent "from scratch"), Vista s'installe sur une partition (si possible vierge) comme s'il s'agissait d'une première installation. Avantage de l'opération: Vista s'installera très rapidement (en une demi-heure environ). Inconvénient: il faut tout ré-installer et re-paramétrer.

Étape 1/10

Avant de passer votre PC sous Windows Vista, il est impératif d'anticiper les éventuelles difficultés qui vous attendent. Microsoft a conçu à cette fin un excellent outil gratuit, Vista Upgrade Advisor (ou Conseiller de Mise à Niveau): téléchargez-le . Si vous possédez déjà le DVD Vista, introduisez-le dans le lecteur et sélectionnez l'option "Vérifier la compatibilité en ligne". Si vous installez cet utilitaire, les extensions MSXML 6 et .NET Framework risquent de devoir être téléchargées. L'opération est automatique, mais nécessite de relancer l'installation du conseiller de mise à niveau. Une fois le tout installé, lancez le programme... Très simple à utiliser mais en anglais, le logiciel est très visuel : la langue n'est donc pas un obstacle. Les différentes éditions de Vista vous sont présentées en détail pendant que l'utilitaire scanne l'intégralité de votre système. A l'issue de l'opération, un rapport très précis détaillant chaque point suspect s'affiche et ce, pour chacune des éditions de Vista. Une fois les tests terminés, cliquez sur SEE DETAILS pour étudier le résultat de l'analyse. Deux rapports intéressants sont à consulter absolument... à commencer par celui concernant les périphériques (DEVICES). Divisé en deux catégories, ce rapport indique les périphériques pour lesquels il n'existe aucune information (ils risquent de vous poser des problèmes), et ceux qui sont reconnus par Vista. Le second rapport à consulter s'intitule SYSTEM. Il met en évidence les insuffisances de votre PC en fonction des versions de Vista que vous souhaitez installer. N'essayez pas d'installer une version Premium ou Ultimate si votre ordinateur ne peut accueillir qu'une version Basic. Imprimez la liste des périphériques qui posent problème et passez à l'étape suivante.

AMEB

Page 60

07/05/2016

Étape 2/10 La principale difficulté associée à l'installation de Vista reste évidemment la reconnaissance du matériel et des périphériques. Vista est livré avec plus de 30.000 pilotes, mais cette bibliothèque s'avère très inférieure à la diversité de l'écosystème Windows. D'autant que Windows Vista utilise de nouveaux pilotes graphiques et sonores. Les anciens peuvent parfois fonctionner, mais seuls les nouveaux pilotes vous permettront de bénéficier des technologies avancées comme Aero ou le son HD. Il est donc impératif d'avoir une vision complète et précise de son matériel AVANT de se lancer dans l'installation de Vista. Pour cela, vous pouvez utiliser un logiciel gratuit comme Sandra Lite 2007 de Sisoft. Une fois Sandra Lite 2007 téléchargé et installé, cliquez sur Matériels puis sur Vue d'ensemble de l'ordinateur pour générer une liste des composants et périphériques connectés à votre PC. A l'aide de cette liste: - Comparez les caractéristiques du PC au minimum requis par Microsoft pour Windows Vista. - Vérifiez la cohérence des résultats entre cette liste et celle de Vista Upgrade Advisor (VUA). - Utilisez cette liste et celle de VUA pour visiter les sites des constructeurs et télécharger les pilotes Vista, notamment pour tous les périphériques marqués comme non-reconnus dans la liste VUA. - Imprimez la liste et conservez-la précieusement. Elle vous servira pour les étapes ultérieures.

Étape 3/10

Si votre ordinateur est doté d'un processeur 64 bits AMD (Athlon64 et Turion64) ou Intel (Pentium D8xx, D9xx, Core2, etc.), c'est maintenant le moment de vous poser LA grande question: allez-vous installer la version 32bits ou la version 64bits du système? Mise en garde: Attention, seule l'édition Ultimate est livrée avec les DVD des versions 32bits et 64bits. Les éditions Basic et Premium sont livrées en 32bits, avec un bon pour recevoir la version 64bits si vous en faites la demande. Avant d'opter pour la version 64bits de Vista, vous devez impérativement vérifier que tous vos périphériques (scanners, webcams, imprimantes, cartes d’acquisition, extensions diverses) disposent effectivement de pilotes 64bits, car les versions 32bits ne peuvent pas être utilisées! Plus votre périphérique est ancien, moins il y a de chances que son pilote 64bits soit disponible. Certains constructeurs d'imprimantes n'ont même aucun pilote 64bits à leur catalogue...

AMEB

Page 61

07/05/2016

Notre conseil: Installez Vista en 64bits si votre PC le permet. Ce n’est pas tant une garantie de performance qu’une garantie de tranquillité. En effet, la plupart des virus ne fonctionnent pas en 64bits, et l’édition 64bits de Vista dispose de verrous supplémentaires. Certes, il n’est pas exclu qu’il vous faille acquérir du matériel nouveau... Voyez les choses positivement: les matériels dépourvus de pilotes 64bits étant les plus anciens, dites-vous qu'il était probablement temps de les changer!

Étape 4/10

Microsoft fournit un outil spécifiquement conçu pour transférer données et paramètres d'une machine à l'autre. Cet outil peut aussi être utilisé pour créer une archive de toutes vos données et paramètres, archive que l'on stockera idéalement sur un disque externe, à moins de la graver sur DVD. Insérez le disque de Windows Vista dans le lecteur. L'écran Installer Windows automatiquement lancé comporte, en bas de la fenêtre, une option "Transférer les fichiers et les paramètres d'un autre ordinateur". Cliquez dessus. - Cliquez sur l'option "Utiliser un CD, DVD ou autre support amovible" et cliquez ensuite sur "Disque dur externe ou emplacement réseau". - Cliquez sur Parcourir et sélectionnez le dossier de destination où sera créée la sauvegarde. - Cliquez sur "Tous les comptes d'utilisateurs, fichiers et paramètres". - Contrôlez l'estimation du volume à transférer pour vérifier que l'espace libre sur la destination choisie est suffisant, puis cliquez sur Transfert. - Patientez le temps du transfert. - Une fois le transfert terminé, gravez la sauvegarde sur DVD lorsque c'est possible.

AMEB

Page 62

07/05/2016

Étape 5/10

Lors de l'installation, Vista vous demande sur quelle partition installer le système. Mais cet écran d'installation n'affiche pas les lettres des lecteurs (C:, D:, etc.) auxquels nous sommes habitués. A la place, il affiche les partitions dans leur ordre physique réel... Un ordre souvent très différent de l'ordre logique visible sous Windows. Il est essentiel, avant de se lancer dans l'installation, de bien connaître l'organisation exacte de vos disques afin de choisir la bonne partition: il est en effet très fréquent de se tromper de partition lors de l'installation et de détruire ainsi par inadvertance des partitions de données. - Sous Windows XP, ouvrez le menu Démarrer, cliquez du bouton droit sur "Poste de Travail" et choisissez Gérer dans le menu contextuel. - Dans l'arborescence sur la gauche, déployez Stockage et cliquez sur "Gestion des disques". - Notez sur un papier les numéros de disques, le nom des partitions, leur capacité et leur espace libre. L'espace libre est souvent le meilleur moyen de repérer une partition du premier coup d'oeil.

AMEB

Page 63

07/05/2016

Étape 6/10 Une fois toutes ces protections prises, il est grand temps de passer à l'installation du nouveau Windows...

Insérez le DVD de Vista dans votre lecteur, si cela n'est pas déjà fait. Redémarrez le PC en prenant soin de démarrer depuis le DVD (et non depuis le disque dur). La démarche diffère d'un PC à l'autre (il faut parfois appuyer sur [F12] ou sur [C]) mais il est souvent plus efficace d'entrer dans les paramètres du BIOS et de redéfinir l'ordre de démarrage des unités pour placer le DVD en tête de liste. Lors du démarrage, l'installateur commence par vous demander les informations linguistiques avant d'afficher l'écran d'accueil. Cliquez sur Installer.

Étape 7/10

L'outil d'installation commence par vous demander de saisir la clé du produit. Cette clé joue un rôle fondamental puisqu'elle détermine la version de Vista qui sera installée. En effet, le DVD contient toutes les versions, et c'est la clé qui détermine laquelle des éditions Basic, Premium, Business ou Intégrale vous avez réellement acheté. Notez que vous pouvez ignorer la saisie de la clé et cliquer sur Suivant. Vous pourrez alors choisir une édition manuellement. Mais attention, choisir une édition ne correspondant pas à votre clé vous conduit dans l'impasse: dans ce cas, vous ne pourrez pas activer Vista, et ne pourrez donc utiliser le système qu'une quinzaine de jours. Au bout de ce délai, vous n'aurez plus accès au système qui s'exécutera dans un mode dégradé vous permettant simplement de saisir à nouveau une clé pour activer en ligne votre Vista. L'étape suivante ne sert pas à grand chose, puisque vous n'avez d'autre choix que de sélectionner l'installation "Personalisée (option avancée)". L'outil d'installation affiche alors la liste des partitions et vous demande sur laquelle vous souhaitez installer Vista: - Cliquez sur "Options de lecteurs (avancées)". - A l'aide du papier créé lors de l'étape 5, assurez-vous de sélectionner la bonne partition système. Basez-vous à la fois sur son nom et sur son espace libre. Soyez très attentif! - Nous vous conseillons de reformater la partition qui accueillera le système. Cliquez sur la partition en question puis sur Formater. Passez à l'étape suivante en cliquant simplement sur Suivant.

AMEB

Page 64

07/05/2016

Étape 8/10 L'installation "from scratch" de Vista est très rapide... Une petite demi-heure suffit. Le processus est très automatisé. Une fois l'essentiel de l'installation achevé, l'ordinateur redémarre et vous propose quelques écrans de personnalisation: - Entrez le nom du premier utilisateur, saisissez son mot de passe et sélectionnez son image personnelle. - Entrez le nom de la machine sur le réseau et choisissez le fond d'écran par défaut. - Sélectionnez l'option Utiliser les paramètres recommandés pour une protection optimale du PC. - Ajustez le fuseau horaire et vérifiez l'heure et la date. - Sélectionnez le type de réseau (probablement "Familial"). - Vista est prêt... Avant de vous donner la main, le système testera les performances de votre ordinateur durant quelques minutes.

Étape 9/10

Il est généralement conseillé de ne pas laisser vos documents personnels sur la même partition que le système. En cas de problème de configuration ou d'attaque virale, il est ainsi possible de réinstaller le système sans se soucier des données. Il faut pour cela modifier l'emplacement de base des "dossiers clés" de l'utilisateur. Pour chacun des dossiers Documents, Images, Vidéos, Musique et Favoris, procédez ainsi: - Cliquez sur le dossier du bouton droit. - Sélectionnez Propriétés. - Activez l'onglet Emplacement. - Définissez le nouvel emplacement sur une partition dédiée à vos données. - Cliquez sur Déplacer. - Cliquez sur "Ok".

AMEB

Page 65

07/05/2016

Maintenant, retournez dans le menu Démarrer, cliquez sur le nom de l'utilisateur et constatez que l'explorateur continue à offrir une vue unifiée des dossiers de l'utilisateur bien qu'ils soient sur des partitions différentes (grâce aux Symlinks et dossiers virtuels de Vista).

Étape 10/10

Il est maintenant temps de réimporter les données sauvegardées à l'étape 4. Allez dans le menu Démarrer. Cliquez successivement sur "Tous les programmes" puis sur "Accessoires", "Outils système" et "Transfert des fichiers et paramètres Windows". - Cliquez sur Continuer un transfert en cours. - Cliquez sur "Non, j'ai copié les fichiers et les paramètres sur..." - Cliquez sur Sur un disque externe. - Spécifiez l'emplacement de la sauvegarde réalisée à l'étape 4. - Associez les anciens utilisateurs aux nouveaux comptes sous Vista. - Cliquez sur Suivant puis sur Transfert. - Redémarrez le PC une fois le transfert terminé.

AMEB

Page 66

07/05/2016

Vista : Maintenir un système fiable et performant

La commande système FSUTIL regorge de réglages qui définissent le comportement du système de fichiers NTFS pour en contrôler le fonctionnement. Par défaut, Windows Vista modifie systématiquement la date de "dernier accès" de tout fichier auquel il accède, même si aucune modification n'est réalisée. Le système doit donc systématiquement réaliser une opération d'écriture pour chaque fichier auquel il accède. Pourtant, dans la majorité des cas, l'information de "dernier accès" n'est d'aucune utilité. Elle ne sert que dans des contextes ultra-sécurisés où l'on veut tracer tout accès aux fichiers. Pour accélérer les opérations sur les disques NTFS, vous pouvez donc vous permettre de tout bonnement désactiver ce traçage des accès: - Ouvrez l'invite de commandes en mode "administrateur". - Exécutez la commande "fsutil behavior set disablelastaccess 1". - Redémarrez l'ordinateur. Ultérieurement, quand vous voudrez réactiver cette fonctionnalité de suivi des accès, vous procéderez de la manière suivante: - Ouvrez l'invite de commandes en mode "administrateur". - Exécutez la commande "fsutil behavior set disablelastaccess 0". - Redémarrez l'ordinateur.

AMEB

Page 67

07/05/2016

Vista Copiez des répertoires en conservant les droits d'accès

AMEB

Page 68

07/05/2016

L'invite de commandes de Windows Vista introduit une nouvelle commande de copie de fichiers bien plus puissante que les ancestrales COPY ou XCOPY. Dénommée ROBOCOPY, cette commande permet de forcer des copies même si les fichiers sont en cours d'utilisation, ou encore de conserver l'intégralité des droits d'accès lors des copies. Par exemple, pour copier tous les fichiers du disque "D:" vers un répertoire de sauvegarde en "E:\BACKUP" on saisira la commande: ROBOCOPY D:\ E:\BACKUP *.* /S /COPYALL /DCOPY:T /ZB /S signale que l'on souhaite copier tous les sous-répertoires à l'exception de ceux qui sont vides. /CopyAll signale qu'il faut copier toutes les informations liées aux fichiers (dates, droits, etc.). /DCOPY:T signale que les dossiers créés en destination doivent conserver les dates du dossier

source. /ZB indique que les fichiers bloqués doivent être copiés en mode "redémarrage" ou en mode "sauvegarde" selon les cas.

La commande ROBOCOPY est sans conteste l'une des plus puissantes du système. Elle comporte près d'une cinquantaine de paramètres différents. Pour obtenir une description des différents paramètres, tapez la commande "ROBOCOPY /?".

Vista : Désactivez la compression sur les disques NTFS

Afin d'économiser l'espace disque, toutes les partitions NTFS sont capables de compresser des dossiers ou des fichiers de façon transparente pour l'utilisateur. Par exemple, Windows Vista définit automatiquement certains dossiers système (par exemple, les installations des mises à jour Windows Update, ou les caches de DLL) comme compressés.

AMEB

Page 69

07/05/2016

Il est toutefois possible de demander au système de désactiver intégralement sa fonctionnalité de compression/décompression sur les volumes NTFS.

Pour désactiver l'utilisation des fonctions de compression de NTFS, procédez ainsi: - Ouvrez l'invite de commandes en mode "administrateur". - Exécutez la commande "fsutil behavior set disablecompression 1". - Redémarrez l'ordinateur. Pour réactiver ultérieurement cette fonctionnalité de compression, procédez ainsi: - Ouvrez l'invite de commandes en mode "administrateur". - Exécutez la commande: "fsutil behavior set disablecompression 0". - Redémarrez l'ordinateur.

Vista : Installez Vista pour des tests de courte durée

Windows Vista dispose d'une protection relativement contraignante qui n'autorise qu'une seule activation du système (on peut installer Vista autant de fois qu'on le désire sur une même machine, mais on ne peut pas l'installer sur plusieurs machines). Si vous devez réaliser différents tests sous Vista, vous devrez probablement installer le système sur plusieurs machines. Il est alors essentiel de ne pas procéder à l'activation de la version. La solution la plus simple consiste à démarrer le processus d'installation sans rentrer de clé produit. Lorsque l'écran de saisie de la clé produit apparaît durant l'installation, cliquez tout simplement sur Suivant sans rien saisir. Le programme vous demandera alors quelle édition de Vista vous souhaitez installer et poursuivra son processus. La version installée dans ce cas de figure précis sera utilisable une trentaine de jours... durée souvent suffisante pour des tests.

AMEB

Page 70

07/05/2016

winsat Vista : Connaître les spécifications matérielles de votre PC

L'outil WinSAT peut être utilisé à d'autres fins que celles liées à l'évaluation des performances. La commande "Features" permet ainsi d'obtenir un descriptif assez complet de votre matériel. La fonction retourne notamment des informations telles que : - Le type de processeur - La fréquence réelle du processeur (TSC Frequency) - Le nombre de processeurs - Le nombre de cœurs par processeur (Number of Cores per Processor) - Le nombre de processeurs logiques par cœur en cas d'HyperThreading (Number of CPUs per Core) - La carte graphique - La présence d'un driver WDDM (Has LDDM Driver = Yes) - La taille de la mémoire vidéo dédiée Pour obtenir ces informations: - Ouvrez l'invite de commandes en mode "administrateur" (via le bouton droit de la souris) - Lancez la commande "WINSAT FEATURES"

AMEB

Page 71

07/05/2016

Vista:Trouvez les fichiers d'analyse de performances de WinSAT L'outil d'évaluation des performances du PC, dénommé WinSAT (Windows System Assessment Tool), stocke les résultats de ses analyses à la fois en base de registres et dans des fichiers XML que l'on peut facilement récupérer et analyser. Ces résultats d'analyse sont accessibles dans le dossier C:\Windows\Performance\WinSAT\DataStore. Vous trouverez un fichier XML pour chaque analyse réalisée. Le fichier dénommé "(initial)" est celui réalisé par Windows Vista lors de son installation. Ce fichier contient plusieurs sections: La section WINSPR : contient le récapitulatif des 8 notes attribuées par Vista à chaque PC. La section METRICS : contient les valeurs détaillées des résultats de chaque test réalisé par Vista. La section SYSTEMCONFIG : contient des informations détaillées sur le matériel utilisé lors du test (processeur,

mémoire, carte graphique, etc.). Les sections GraphicsResultGroup, DShowEncode, MediaFoundationDecode, CPUEncryption, CPUCompression, DiskAssessment : détaillent les résultats des multiples tests réalisés par l'API WinSAT.

Vista :Accédez aux résultats des tests WinSAT depuis un script

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent librement l'utiliser afin d'évaluer les différentes possibilités du PC sur lequel Vista est installé. On peut également s'en servir pour réaliser divers effets visuels à l'écran. Les résultats fournis par WinSAT peuvent facilement être exploités et analysés à l'aide d'un petit script écrit en VBScript par exemple.

- Ouvrez le Bloc-notes Windows.

AMEB

Page 72

07/05/2016

- Copiez les quelques lignes de code suivantes : strComputer = "." Set objWMIService = GetObject("winmgmts:\\" & strComputer & "\root\cimv2") Set colItems = objWMIService.ExecQuery("Select * From Win32_WinSAT") For Each objItem in colItems Select Case objItem.WinSATAssessmentState Case "0","3" msg = "Attention: Les tests n'ont pas pu être correctement réalisés" Case "1" msg = "Des résultats sont disponibles... Les voici..." Case "2" msg = "Attention: Les résultats sont incohérents avec le matériel installé" Case "4" msg = "Attention: Les tests sont invalides, les résultats inexploitables" End Select msg = msg + VBCRLF + "Processeur: " & objItem.CPUScore msg = msg + VBCRLF + "Memoire: " & objItem.MemoryScore msg = msg + VBCRLF + "Disque dur: " & objItem.DiskScore msg = msg + VBCRLF + "Graphisme: " & objItem.GraphicsScore msg = msg + VBCRLF + "Perf pour les jeux: " & objItem.D3DScore msg = msg + VBCRLF + "Note globale: " & objItem.WinSPRLevel Wscript.Echo msg Next - Sauver ce programme sous le nom "AfficheWinSat.VBS" et placez-le sur le bureau pour un accès facile. - Double-cliquez sur l'icône du fichier "AfficheWinSat.VBS" afin de l'exécuter!

Vista: Les principales options de la commande WINSAT MEDIA

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent librement en faire usage pour évaluer les

AMEB

Page 73

07/05/2016

différentes possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également être utilisé pour réaliser divers effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode MEDIA regroupe les tests mesurant les performances multimédias de la machine. Exemple: winsat media -input test.wmv -ns -show La commande "WINSAT CPU [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -v : affiche l'ensemble des résultats détaillés ( verbose mode). -ns : force une exécution synchronisée du graphique avec le flux média. -show : force l'affichage à l'écran (feedback visuel), utile pour déboguer. -play : force un feedback audio sur le device par défaut. -input nomdefichier : spécifie le fichier audio/vidéo à utiliser, ce paramètre ne peut pas être omis. -encode prx : spécifie que le média doit être ré-encodé en Windows Media selon le profil du fichier prx. -saveas nomdefichier : spécifie le nom du fichier ré-encodé. -dumpgraph nomdefichier : spécifie le nom du fichier dans lequel sera stocké le graphique des

performances.

Vista: Les principales options de la commande WINSAT DISK

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent s'en servir librement afin d'évaluer les différentes possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également être utilisé pour réaliser divers effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode DISK regroupe les tests mesurant les performances des disques durs et des transferts sur disque. Exemple: winsat disk -seq -read -count 1 -n 0

La commande "WINSAT CPU [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -v : affiche l'ensemble des résultats détaillés ( verbose mode). -seq : mesure les performances en accès séquentiel (exclusif avec -ran). -ran: mesure les performances en accès aléatoire (exclusif avec -seq). -read : mesure les performances en lecture (exclusif avec -write). -write : mesure les performances en écriture (exclusif avec -read). -n int : indique quel disque physique doit être utilisé.

AMEB

Page 74

07/05/2016

-count int : définit le nombre d'itérations (entre 1 et 50). -iocount int : définit le nombre d'E/S pour chaque itération (par défaut, 256). -seqsize int : définit la taille en octets du buffer pour l'accès séquentiel. -ransize int : définit la taille en octets du buffer pour l'accès aléatoire.

Attention : les paramètres -seq/-ran et -read/-write sont obligatoires! Les autres paramètres sont optionnels.

Vista:Les principales options de la commande WINSAT CPU

AMEB

Page 75

07/05/2016

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent librement s'en servir afin d'évaluer les différentes possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également être utilisé pour réaliser divers effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode CPU regroupe les tests mesurant les performances du processeur du PC. Exemple: winsat cpu -v -encryption -mint 10 -maxt 20 La commande "WINSAT CPU [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -v : affiche l'ensemble des résultats détaillés ( verbose mode). -encryption : mesure les performances du processeur sur les opération de cryptage/décryptage. -compression:

mesure les compression/décompression.

performances

du

processeur

sur

les

opérations

de

-mint int : durée minimale du test. -maxt int : durée maximale du test. -buffersize int : spécifie une taille de buffer pour la réalisation du test. Par défaut le buffer est de 16 Ko.

Vista : Les principales options de la commande WINSAT MEM

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent librement l'utiliser afin d'évaluer les diverses possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également servir à réaliser différents effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode MEM regroupe les tests mesurant les performances de la mémoire du PC. Exemple: winsat mem -v -nc -mint 10 -maxt 20 AMEB

Page 76

07/05/2016

La commande "WINSAT MEM [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -v : affiche l'ensemble des résultats détaillés ( verbose mode). -up : force l'exécution du test sur un seul thread (par défaut winsat utilise un thread par CPU core). -rn : force une exécution en mode de prorité normal (au lieu de maxi). -nc : force une exécution en dehors de l'espace "mémoire cache" des processeurs. -mint int : durée minimale du test. -maxt int : durée maximale du test. -bs int : spécifie une taille buffer pour le test des copies en mémoire. -do int : distance en octets entre la fin du buffer source et le début du buffer destinataire.

Vista : Les principales options de la commande WINSAT AURORA

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent librement l'utiliser afin d'évaluer les diverses possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également servir à réaliser différents effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode AURORA est un peu différent des autres. Il affiche une aurore boréale sans réellement réaliser de mesures de performance. Exemple: winsat aurora -width 600 -height 400 -time 30 La commande "WINSAT AURORA [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -V : demande l'affichage des statistiques complètes, pas de paramètres. -FullScreen : réclame un affichage D3D en mode plein écran au lieu de fenétré, pas de paramètres. -Time int : durée en secondes. -fps int : limite le test à la fréquence de rafraîchissement de la carte. -Width int : largeur de la fenêtre de test, sans effet si FullScreen est défini. -Height int : hauteur de la fenêtre de test, sans effet si FullScreen est défini.

AMEB

Page 77

07/05/2016

Vista : Les principales options de la commande WINSAT D3D

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent librement l'utiliser afin d'évaluer les diverses possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également servir à réaliser différents effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode D3D regroupe les tests mesurant les performances ludiques du PC et de sa carte graphique. Exemple: winsat d3d -totalobj 20 -objs C(20) -totaltex 10 -texpobj C(1) -alushader -noalpha -fullscreen La commande "WINSAT D3D [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -V : demande l'affichage des statistiques complètes, pas de paramètres. -NoDisp : force un affichage off-screen de sorte qu'aucune opération n'est visible, pas de paramètres. -FullScreen : réclame un affichage D3D en mode plein écran au lieu de fenétré, pas de paramètres. -VS : force l'utilisation d'un profil de vertex particulier (attention, cela peut entraîner un plantage). -NoAlpha : annule l'utilisation par défaut de l'alphablending. -NoZWarning : supprime l'affichage des alertes. -Ref : force l'utilisation du rendu logiciel (très lent mais utile pour comparer les puissances machines). -TexShader : force l'utilisation du texture shader de niveau 2. -AluShader : force l'utilisation du texture shader le plus évolué (niveau 3). -Time int : durée en secondes. -fps int : limite le test à la fréquence de rafraîchissement de la carte. -Width int : largeur de la fenêtre de test, sans effet si FullScreen est défini. -Height int : hauteur de la fenêtre de test, sans effet si FullScreen est défini. -sradius float : spécifie le rayon des sphères (valeurs possibles: de 0.01 à 8). -totalobj int : nombre total de sphères à afficher. -texw int : largeur des textures (puissance de 2).

AMEB

Page 78

07/05/2016

-texh int : largeur des textures (puissance de 2). -totaltex int : nombre de textures à générer (peut être supérieur au nombre d'objets afin de créer un cyclage). -texpobj C(int) : nombre de textures utilisées pour chaque objet (valeurs possibles: de 0 à 16). -batchcnt int: nombre de batchs pour l'opération (valeurs entre 1 et TotalObjs). -out string : chemin complet du fichier de résultats.

Autres paramètres avancés: -renderttotex int : force un rendu off-screen des textures pour application d'effets spéciaux additionnels. -renderttotex16 int : force un rendu off-screen des textures pour cartes supportant les cibles 16-bit. -rtdelta int: indique la profondeur du buffer pour les rendus de type rendertotex (inférieur à rendertotex). S'utilise par exemple sous la forme /rendertotex 10 /rtdelta 9.

Vista: Les principales options de la commande WINSAT DWM

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. Administrateurs, développeurs et autres utilisateurs avancés peuvent s'en servir librement afin d'évaluer les différentes possibilités du PC sur lequel Vista est installé. WinSAT peut également être utilisé pour réaliser divers effets visuels à l'écran. Parmi les différents modes de fonctionnement de WinSAT, le mode DWM regroupe les tests contrôlant la compatibilité et les performances du PC avec l'interface Aero et son moteur de composition. Exemple : winsat dwm -width 800 -height 600 -alphaw 5 -glassw 5 -time 10 La commande "WINSAT DWM [-options]" doit être exécutée depuis l'invite de commandes lancée en mode "administrateur". Les différentes options sont: -V : demande l'affichage des statistiques complètes. -NoAnimation : élimine les déplacements de fenêtres durant la simulation. -FrontToBack : force une composition inverse (sans effet Glass), pas de paramètres. -NoUpdate : force un lock/ulock sur chaque fenêtre sans mise à jour des pixels par le CPU, pas de

paramètres. AMEB

Page 79

07/05/2016

-NoDisp : force un affichage off-screen de sorte qu'aucune opération n'est visible, pas de paramètres. -FullScreen : réclame un affichage D3D en mode plein écran au lieu de fenétré, pas de paramètres. -Time int : durée en secondes. -FPS int : limite le test à la fréquence de rafraîchissement de la carte. -Width int : largeur de la fenêtre de test, sans effet si FullScreen est défini. -Height int : hauteur de la fenêtre de test, sans effet si FullScreen est défini. -NormalW int : indique le nombre de fenêtres opaques utilisées pour la simulation. -UnsafeW int : nombre de fenêtres utilisées pour un rendu Direct3D sans contrôle du système. -AlphaW int : spécifie une valeur d'alpha channel pour les transparences. -UnsafeAlphaW int : combine les deux précédents paramètres. -GlassW int : nombre de fenêtres supportant la gestion du flou en arrière-plan. -WinWidth distrib : largeur en pixels des fenêtres pour la simulation. -WinHeight distrib : hauteur en pixels des fenêtres pour la simulation.

Vista: Affichez des effets graphiques spectaculaires

AMEB

Page 80

07/05/2016

Windows Vista incorpore un système d'évaluation des performances de votre ordinateur dénommé WinSAT. En appelant celui-ci avec certains paramètres, on peut lancer des animations graphiques en 3D qui ne sont en réalité que quelques-uns des tests réalisés (normalement en aveugle) par WinSAT. Pour mettre en pratique ces astuces, il faut préalablement ouvrir l'invite de commandes en mode "administrateur" (via le bouton droit de la souris). Si lors de l'exécution de la commande rien n'apparaît à l'écran, cliquez sur le bureau ou sur l'application GenGame en barre des tâches. Pour quitter l'application graphique, appuyez simplement sur la touche [Esc]. Une première commande permet de déclencher l'effet "Aurora" anciennement affiché lors de l'installation sur les bêta-versions de Vista: WINSAT AURORA Une deuxième commande permet d'afficher un fond coloré en rotation 3D: WINSAT D3D -TEXSHADER (vous pouvez également lancer la commande sans l'attribut "-TEXSHADER" pour un effet visuel différent) Une troisième commande permet d'afficher un fond coloré visuellement plus élaboré: WINSAT D3D -ALUSHADER (vous pouvez également lancer la commande sans l'attribut "-TEXSHADER" pour un effet visuel différent)

La commande suivante enrichit l'univers 3D précédent de quelques objets: WINSAT D3D -TEXSHADER -TOTALOBJ 100 (vous pouvez remplacer "100" par d'autres valeurs afin de diminuer ou d'augmenter le nombre d'objets à l'écran) La commande suivante améliore la précision des sphères à l'écran : WINSAT D3D -ALUSHADER -TOTALOBJ 50 -OBJS C(30) (essayez aussi cette commande en utilisant "C(1)" comme paramètre) Il existe d'autres paramètres encore, comme l'illustre la commande suivante: WINSAT D3D -ALUSHADER -TOTALOBJ 10 -OBJS C(10) -TOTALTEX 10 -NOALPHA -FULLSCREEN TEXPOBJ C(1) -V -TIME 10

Enfin une dernière commande permet d'évaluer les performances AERO de la machine: WINSAT DWM -GLASSW 5 -NORMALW 5

AMEB

Page 81

07/05/2016

Vista : Lancez une défragmentation sur un seul disque

Par défaut, Vista prend en charge les problématiques de défragmentation des disques en lançant régulièrement des travaux d'optimisation de la répartition des fichiers sur TOUS les disques. Même l'option de défragmentation déclenchée manuellement (bouton "Défragmenter maintenant") réalise l'opération de maintenance sur tous les disques sans laisser d'autre choix à l'utilisateur. Pour lancer manuellement une défragmentation sur un disque donné et exclusivement celui-ci, il faut faire appel aux fonctions de l'invite de commandes: - Lancez l'invite de commandes en mode "Administrateur" (à l'aide du bouton droit de la souris). - Saisissez la commande "DEFRAG X: -w -f -v" en remplaçant "X:" par l'unité disque que vous souhaitez défragmenter (C:, D:, etc.). La commande affiche quelques informations générales, mais n'est pas vraiment bavarde pendant l'exécution de la défragmentation. Elle ne rend la main qu'une fois la défragmentation du disque terminée. Si vous souhaitez une interface conviviale pour défragmenter vos disques, optez soit pour le logiciel freeware DiskDefrag de AusLogics, soit pour les solutions payantes mais plus avancées telles que PerfectDisk de Raxco ou Diskeeper 2007 de Diskeeper.

AMEB

Page 82

07/05/2016

Vista : Modifiez la planification de la défragmentation auto

Contrairement aux précédentes éditions de Windows, Vista prend par défaut en charge les problématiques de défragmentation des disques en lançant régulièrement des travaux d'optimisation de la répartition des fichiers sur les disques. Par défaut, les travaux de défragmentation des disques sont exécutés une fois par semaine... Mais la fréquence et l'heure des défragmentations sont librement personnalisables. - Ouvrez le menu Démarrer et cliquez sur Ordinateur. - Cliquez sur n'importe quelle partition disque (la "C:" par exemple) en utilisant le bouton droit de la souris. - Sélectionnez l'option Propriétés dans le menu contextuel. - Activez l'onglet Outils. - Cliquez sur Défragmentez maintenant et acceptez l'élévation de privilèges. - Cliquez sur Modifier la planification. - Choisissez la fréquence (par exemple, "Tous les jours" ou "Tous les mois"). - Choisissez le jour (dans le cas des fréquences mensuelles ou hebdomadaires). - Choisissez enfin l'heure à laquelle sera lancée cette défragmentation. - Confirmez chaque boîte par "OK".

AMEB

Page 83

07/05/2016

Vista: Reprendre le contrôle d'un dossier protégé par le système

AMEB

Page 84

07/05/2016

Il arrive parfois que vous ne puissiez ni accéder à un dossier ni même en changer les droits d'accès parce que le système le contrôle intégralement ou l'attribue à un utilisateur unique sans droits pour les administrateurs. Pour reprendre le contrôle de tels dossiers, procédez comme suit : - Lancer l'invite de commandes en mode Administrateur (via le bouton droit de la souris) - Tapez la commande "TAKEOWN /F nomdudossier /R" La commande TakeOwn permet de réaffecter le propriétaire d'un fichier ou d'un dossier. Utilisez l'instruction "Takeown /?" pour connaître ses différentes commandes.

Vista : Programmez la fonction Shadow Copy

Windows Vista incorpore dans ses éditions "Business" et "Intégrale", une fonction Shadow Copy qui conserve différentes versions de vos fichiers et dossiers "photographiés" à différents moments. Elle permet ainsi un retour en arrière dans le temps. Les "versions précédentes" d'un fichier ne constituent pas sous Vista un véritable processus de "versionning" capable de tracer toutes les modifications. Les versions précédentes accessibles via le mécanisme de Vista sont uniquement celles qui ont été "capturées" lors de la réalisation d'un point de restauration. Il faut donc, en premier lieu, s'assurer que la création des points de restauration est non seulement active mais qu'elle l'est aussi pour les disques où sont situés vos documents. Pour cela, allez dans le Panneau de configuration et faites une recherche instantanée sur "points de restauration". Repérez la fonction Activer ou désactiver la création automatique de points de restauration. Cliquez dessus. Dans l'onglet Protection du Système, vérifiez que le disque système ainsi que les disques où sont stockés vos documents sont bien cochés. Notez aussi la présence du bouton "Créer" qui permet de créer à tout moment un point de restauration. Dans un deuxième temps, il peut être utile de programmer un déclenchement de points de restauration une ou deux fois par jour (par exemple, le matin et l'après midi) afin de pouvoir retrouver au moins une version de la veille ou du matin. Lancez le planificateur de tâches depuis le menu Démarrer. Si vous n'avez jamais jeté un œil sur cet outil, vous serez probablement surpris par le nombre de tâches de maintenance paramétrées d'office dans Vista. Le système doit beaucoup de sa stabilité dans le temps à ces tâches automatisées. Dans la liste AMEB

Page 85

07/05/2016

des tâches actives, repérez celle dénommée SR. C'est la contraction de "System Restore", la fonction de création des points de restauration. Si vous demandez à modifier cette tâche planifiée, vous découvrirez par l'onglet Déclencheurs qu'elle réalise par défaut un point de restauration quotidien à minuit, et un autre à chaque démarrage du système. Pour modifier les valeurs, cliquez sur le bouton "Propriétés" dans le volet d'actions. Pour ajouter un deuxième point de restauration, cliquez sur l'onglet "Déclencheurs" puis sur "Nouveau" et choisissez les options qui vous conviennent : "A l'heure programmée", "Chaque jour", "13:00" pour déclencher une sauvegarde des versions à la mi-journée, etc.

Vista : Retrouvez l'ancienne version d'un fichier

Windows Vista incorpore dans ses éditions "Business" et "Intégrale", une fonction Shadow Copy qui conserve différentes versions de vos fichiers et dossiers "photographiés" à des moments différents. Si vous avez supprimé, écrasé, modifié un document par inadvertance, un simple clic suffit pour retrouver une version précédente du fichier ou même du contenu entier d'un dossier. Depuis l'explorateur Windows, cliquez sur le fichier incriminé (ou le dossier) à l'aide du bouton droit et demandez les Propriétés. L'onglet Versions précédentes vous présente la liste des différentes versions maintenues par le système. Il existe deux catégories de "versions précédentes" : celles sauvegardées à l'aide du logiciel de backup de Vista, et celles automatiquement conservées par le mécanisme des clichés instantanés. Les clichés instantanés sont générés à intervalles plus ou moins réguliers par le système, mais aussi à la demande de l'utilisateur (lorsque vous créez des points de restauration système).

AMEB

Page 86

07/05/2016

Vista : Evitez les bordures de l'outil de capture

Lorsqu'on utilise l'outil de capture d'écran de Vista, les images sont par défaut entourées d'un cadre rouge. L'outil de capture provient en réalité de l'univers Tablet PC et avait été conçu pour capturer des zones libres à l'écran à l'aide du stylo. La capture était donc délimitée par des informations de tracé produites par la technologie "Ink" propre au Tablet PC. Pour faire disparaître cette fioriture, lancez l'Outil de capture (en cherchant "capture" par le biais du menu Démarrer) puis cliquez sur le bouton Options. Dans la boîte d'options qui vous est alors présentée, décochez la case "Afficher l'encre de sélection lorsque les captures sont faites".

AMEB

Page 87

07/05/2016

Vista : Optimisez les performances à l'aide d'une clé USB

Windows Vista introduit une nouvelle technologie nommée ReadyBoost. Celle-ci exploite les qualités des nouvelles mémoires flash des clés USB 2.0. La mémoire de la clé est utilisée comme une extension mémoire dédiée à l'optimisation du système. Lorsqu'une telle clé est introduite dans un port USB, Vista vous propose de l'utiliser comme accélérateur. Pour cela, il est impératif que les performances en lecture et en écriture de la clé soient suffisantes. Mieux vaut opter pour une clé de grande marque ou une clé estampillée "ReadyBoost compatible". Une fois l'option ReadyBoost activée, l'utilisateur est libre de spécifier la quantité d'espace de la clé à réserver à ReadyBoost. Pour que l'accélération système soit vraiment sensible, il est conseillé d'utiliser des clés de 1Go ou 2Go et de dédier l'intégralité de l'espace de stockage de la clé à ReadyBoost.

AMEB

Page 88

07/05/2016

Nettoyez Windows XP et Vista à fond Au début, tout allait bien. Avec son disque dur quasiment vide et son système d'exploitation tout beau, tout propre, votre PC donnait le meilleur de lui-même. Puis, sans que vous ne vous en aperceviez, vous l'avez fait grossir et perdre en agilité. Ce n'est pas de votre faute - personne ne va vous reprocher de vous servir de la machine - mais c'est ainsi. Les responsables, sans être coupables, sont Windows et les logiciels ! Ils prennent un malin plaisir à tout garder quelque part sur le disque : par exemple, dès que vous surfez sur Internet, les pages des sites, les images et autres fichiers de toutes sortes viennent s'emmagasiner. Idem pour les logiciels : ils stockent des tas de fichiers nécessaires à leur fonctionnement et des copies de sauvegarde de vos travaux. De son côté, Windows se fait un devoir de créer des points de restauration, qui sont en fait des « instantanés » de lui-même... au cas où vous seriez dans l'obligation de le remettre en route. Tout ceci n'est pas une critique, au contraire. Mais, au bout d'un certain temps, vous pouvez quand même faire le ménage. Suivez le guide

Gare à l'excès de ménage ! Il faut absolument éviter d'effacer certains dossiers ou fichiers sensibles. Ainsi, le contenu de C:/Windows (où sont installés les composants logiciels indispensables au bon fonctionnement de Windows) doit être manié avec le plus grand soin, tout comme le registre. Si votre PC comporte une partition de restauration, évitez aussi d'effacer quoi que ce soit à l'intérieur, sous peine de ne plus pouvoir réinstaller correctement votre PC en cas de problème.

Désencombrez votre disque dur Windows XP, de même que Windows Vista, proposent une fonction particulière qui permet de se débarrasser des éléments inutiles et de faire de la place sur le disque dur. Moins complète qu'un logiciel spécialisé type CCleaner (voir chapitre correspondant), cette fonction reste pourtant bien utile pour gagner un peu de place, par exemple lorsqu'il vous manque quelques mégaoctets pour installer un logiciel ou un jeu. Voilà la façon de s'en servir.

Avec Windows XP Etape 1 - Ouvrez le menu Démarrer et cliquez sur le Poste de travail. Faites un clic droit sur la lettre du disque dur sur lequel vous désirez gagner un peu de place. Cliquez alors sur Propriétés puis sur le bouton Nettoyage de disque. Etape 2 - Windows calcule alors l'espace disque récupérable et affiche une nouvelle fenêtre. Etape 3 - Dans la liste Fichier à supprimer, cochez les cases des éléments que vous souhaitez faire disparaître. Windows vous montre en bas de cette liste l'espace total que vous allez gagner, exprimé en Ko. Cliquez sur le bouton OK pour lancer la suppression des fichiers indésirables, puis validez par Oui.

AMEB

Page 89

07/05/2016

Avec Vista Etape 1 - Cliquez sur le menu Démarrer, puis sur Ordinateur. Faites un clic droit sur la lettre du disque dur à nettoyer et cliquez sur Propriétés. Cliquez ensuite sur Nettoyage de disque puis sur Les fichiers de tous les utilisateurs. Cliquez sur Continuer et laissez Vista calculer l'espace qu'il peut récupérer. Etape 2 - Dans la liste Fichiers à supprimer, cochez les cases devant le nom des éléments à effacer. Votre sélection faite, cliquez sur OK. Validez ensuite la boîte de dialogue qui apparaît par le bouton Supprimer les fichiers. Fermez ensuite la fenêtre de propriétés du disque en cliquant sur le bouton OK

Débarrassez-vous des anciens points de restauration La restauration du système fait partie des fonctions les plus utiles de Windows. Elle permet, en cas de gros ennuis avec le système, de l'obliger à revenir à un état antérieur, avant l'apparition de la cause du problème. Mais, à la longue, les points de restauration créés (ce sont des fichiers qui gardent l'état de Windows) finissent par occuper un espace assez conséquent sur votre disque dur. Il faut donc très périodiquement supprimer les plus anciens. Voici comment faire.

Avec Windows XP Etape 1 - Cliquez sur le bouton Démarrer puis sur le Poste de travail. Faites un clic droit sur la lettre d'un de vos disques durs et cliquez sur Propriétés. Dans l'onglet général, cliquez sur Nettoyage de disque. Etape 2 - Cliquez ensuite sur l'onglet Autres options puis sur Nettoyer... dans la rubrique Restauration du système. Validez la boîte de dialogue qui s'affiche en cliquant sur le bouton Oui. Fermez ensuite la fenêtre Nettoyage de disque en cliquant sur le bouton OK.

AMEB

Page 90

07/05/2016

Windows ne conserve après cela que le dernier point de restauration qui a été enregistré. Réitérez la même manoeuvre pour chacun des disques durs ou des partitions sur lesquels sont stockés des points de restauration.

Avec Vista Etape 1 - La manoeuvre de suppression des points de restauration inutiles est presque identique avec Vista. Ouvrez le menu Démarrer puis cliquez sur Ordinateur. Faites ensuite un clic droit sur la lettre de votre ou d'un de vos disques durs et optez pour Propriétés. Etape 2 - Cliquez alors sur Nettoyage de disque puis, dans la boîte de dialogue suivante, choisissez Les fichiers de tous les utilisateurs. Cliquez sur Continuer, puis, dans la fenêtre qui s'affiche par la suite, sur l'onglet Autres options. Cliquez enfin sur le bouton Nettoyer... situé dans la rubrique Restauration du système et clichés instantanés, puis sur Supprimer. Etape 3 - Pour finir cette opération, cliquez sur OK puis sur le bouton Supprimer les fichiers et à nouveau sur OK. Recommencez l'opération pour chacun de vos disques durs ou de vos partitions présents dans le Poste de travail.

Triez et jetez régulièrement les fichiers temporaires A l'installation d'un logiciel, d'une mise à jour, d'un pilote ou même simplement à la lecture d'une vidéo sur Internet, Windows utilise des dossiers temporaires (le plus souvent appelés temp ) afin d'y stocker les fichiers dont il a besoin. La plupart du temps, une fois l'opération effectuée, il les supprime de lui-même. Mais il n'est pas rare qu'il en oublie au passage. Il faut donc les effacer soi-même régulièrement, une fois tous les deux ou trois mois étant une fréquence raisonnable.

Avec Windows XP Etape 1 - Veillez tout d'abord à fermer tous les logiciels en cours afin qu'aucun ne soit en train d'utiliser un éventuel dossier temp. Pour trouver ces derniers, plutôt que d'éplucher un à un les différents dossiers de votre disque, utilisez l'outil de recherche de Windows. Etape 2 - Cliquez sur le bouton Démarrer, puis sur Rechercher. Cliquez ensuite sur Tous les fichiers et tous les dossiers dans la colonne de gauche. Tapez temp dans la case sous l'intitulé Une partie ou l'ensemble du nom de fichier et cliquez sur Rechercher. Etape 3 - Le résultat de la recherche s'affiche à droite, il ne vous reste plus qu'à sélectionner les dossiers temp à supprimer en cliquant sur leur nom, la touche Ctrl enfoncée pour une sélection multiple, et à appuyer enfin sur la touche Suppr du clavier. Validez par le bouton Oui.

Avec Vista Fermez tous les logiciels en cours. Ouvrez le menu Démarrer, puis cliquez sur Rechercher. Tapez ensuite temp dans la zone de saisie située en haut à droite de la fenêtre de recherche. Sitôt votre saisie faite, Vista affiche les résultats. Cliquez alors sur Recherche avancée et cochez la case Inclure les fichiers non indexés, masqués et système (plus lent). Vista trouve alors les dossiers temp qui nous intéressent. Sélectionnez-les en cliquant dessus, tout en conservant enfoncée la touche Ctrl du clavier pour en choisir plusieurs. Tapez ensuite sur la touche Suppr du clavier et validez par Oui

Compressez les dossiers inutilisés Windows XP et Vista intègrent un outil de compression des fichiers et des dossiers destiné à faire de la place sur le disque dur. N'hésitez pas à l'utiliser, au moins pour réduire la taille des dossiers que vous consultez rarement. Les manipulations suivantes valent pour Windows XP et Vista. Etape 1 - Ouvrez le menu Démarrer et cliquez sur Poste de travail. Choisissez ensuite le disque dur où se situent les fichiers ou les dossiers à compresser, et double-cliquez sur son icône. Recherchez AMEB

Page 91

07/05/2016

l'élément (fichier ou dossier) à compresser sur ce disque, puis cliquez dessus du bouton droit de votre souris. Etape 2 - Un menu contextuel s'affiche : optez pour Propriétés dans la liste d'actions proposées. Cliquez alors sur le bouton Avancé en bas de la fenêtre. A la section Attributs de compression ou de cryptage, cochez la case Compresser le contenu pour minimiser l'espace disque nécessaire. Validez par le bouton OK

Videz le cache du navigateur Web Pour accélérer la consultation de pages que vous fréquentez régulièrement, les navigateurs Internet stockent sur le disque dur des images, des textes ou encore des cookies (voir page 21) . Mais, au fur et à mesure de vos séances de surf sur les sites Web, ce cache peut vite prendre des proportions considérables, jusqu'à des centaines de mégaoctets ! De plus, si vous disposez d'une connexion à haut débit, ce cache n'est plus très utile. Voilà deux bonnes raisons de le vider, tous les mois si vous êtes un « gros » surfeur, tous les trimestres pour les autres.

Avec Internet Explorer 7 Lancez le logiciel de navigation, et cliquez sur le bouton Outils puis sur Options Internet. A l'onglet Général, dans la section Historique de navigation, cliquez sur le bouton Supprimer... Un choix des éléments à effacer vous est alors proposé : si conserver votre historique de navigation peut s'avérer judicieux, en revanche n'hésitez pas à effacer les fichiers temporaires en cliquant sur Supprimer les fichiers... et les cookies en cliquant sur Supprimer les cookies... Mais attention avec ces cookies, si vous les effacez, vous devrez vous identifier à nouveau sur certains sites sécurisés. Veillez donc à bien conserver en lieu sûr les identifiants et mots de passe des sites que vous fréquentez assidûment. Validez à chaque fois ces suppressions en cliquant sur le bouton Oui. Vous pouvez aussi supprimer l'intégralité de ce cache en cliquant sur le bouton Tout supprimer situé en bas de la fenêtre. Cela fait, sortez de la fenêtre en cliquant sur le bouton Fermer.

Avec Firefox Lancez Firefox et cliquez sur Outils dans la barre de menu, puis sur Options. Cliquez ensuite sur le bouton Avancé et sur l'onglet Réseau. A la section Cache, cliquez sur le bouton Nettoyer maintenant. Fermez ensuite cette fenêtre en cliquant sur OK

Supprimez les fichiers téléchargés devenus inutiles Lors de l'installation d'un logiciel ou à la suite d'un téléchargement depuis Internet, Windows va stocker les fichiers utilisés sur le disque dur. Mais une fois l'installation ou le téléchargement effectué, il ne les efface pas et les conserve alors qu'ils n'ont plus grande ou aucune utilité. Vous devez les supprimer vous-même. Les manipulations suivantes valent pour Windows XP et Vista. Etape 1 - Ouvrez le menu Démarrer et cliquez sur Poste de travail. Double-cliquez ensuite sur l'icône du disque C : sur lequel Windows est installé. Cliquez ensuite sur Afficher le contenu de ce dossier puis sur le dossier Windows. Etape 2 - Cherchez alors le dossier Downloaded Installations et double-cliquez dessus. Sélectionnez les dossiers à supprimer en cliquant dessus (tout en conservant la touche Ctrl enfoncée pour en choisir plusieurs en même temps) et appuyez sur la touche Suppr de votre clavier. Validez cette suppression par le bouton Oui.

AMEB

Page 92

07/05/2016

Défragmentez Si la défragmentation du disque dur ne fait pas gagner d'espace à proprement parler, elle permet néanmoins d'accélérer grandement les temps d'accès au disque dur avec, comme bénéfice immédiat, des lancements de logiciels plus rapides et des vidéos ou des jeux moins saccadés. Les manipulations suivantes valent pour Windows XP et Vista.

Faites de la place dans vos courriels Les messages qui s'entassent dans votre logiciel de messagerie prennent aussi de la place sur le disque dur. Mais si vous ne voulez pas tous les effacer, compressez-en certains périodiquement, une fois tous les semestres étant un intervalle raisonnable. Avec Outlook Express Commencez par classer les courriers à archiver dans un dossier créé à cet effet. Etape 1 - Ouvrez Outlook Express, cliquez sur Fichier dans la barre de menu puis sur Dossier et Nouveau... Donnez un nom à votre dossier ( archive par exemple) dans la zone de saisie Nom de dossier. Validez par OK. Etape 2 - Placez-y ensuite les courriers à archiver, en cliquant sur leur intitulé et, le bouton de votre souris enfoncé, en les faisant glisser dans ce dossier. Etape 3 - Cliquez ensuite sur le nom de ce dossier dans la colonne Dossier, puis cliquez sur Fichier, sur Dossier et enfin sur Compacter. Avec Thunderbird Etape 1 - Dans Thunderbird, créez un nouveau dossier en cliquant sur le menu Fichier, puis sur Nouveau et enfin Dossier... Donnez un nom à votre dossier dans la zone de saisie prévue à cet effet et validez par le bouton OK. Etape 2 - Faites glisser dedans les mails à compresser en cliquant sur leur intitulé et, tout en conservant le bouton droit de votre souris enfoncé, en les emmenant vers ce nouveau dossier. Faites ensuite un clic droit sur le nom de ce nouveau dossier et choisissez Compacter. Voilà, vos courriels sont archivés et occuperont une place réduite sur votre disque dur

Jetez les composants inutiles de Windows Vous n'utilisez peut-être pas tous les composants et outils installés par défaut avec Windows. Il y a là de la place à gagner. Avec Windows XP Etape 1 - Cliquez sur Démarrer et sur Panneau de configuration. Cliquez sur Ajout/suppression de programmes puis sur Ajouter ou supprimer des composants Windows dans la colonne de gauche. Etape 2 - Décochez la ou les cases des outils à désinstaller dans la liste Composants. Si le dossier comprend plusieurs outils (par exemple Accessoires et utilitaires), vous pouvez en faire le choix après avoir cliqué sur le bouton Détails... Etape 3 - Votre sélection faite, cliquez sur Suivant. Windows efface alors les éléments inutiles. Validez la dernière boîte de dialogue par le bouton Terminer. Avec Vista Etape 1 - Cliquez sur Démarrer, puis sur Panneau de configuration. Cliquez sur Désinstaller un programme dans Programmes. Cliquez alors sur activer ou désactiver des fonctionnalités Windows, et validez la fenêtre de contrôle par le bouton Continuer. Etape 2 - Une liste déroulante dans la fenêtre Fonctionnalités de Windows résume les composants et outils de Vista, installés ou pas. Pour en désinstaller un, décochez la case devant son nom. Les dossiers comportant plusieurs éléments affichent un + à gauche de leur nom. Cliquez dessus pour sélectionner les éléments de ce dossier. Validez par OK. Etape 3 - Une boîte de dialogue vous demande de patienter. Ensuite, redémarrez pour que les changements prennent effet : cliquez sur Redémarrage maintenant

AMEB

Page 93

07/05/2016

Quand vous placez un fichier ou un dossier dans la corbeille, cela ne signifie pas qu'il a disparu définitivement du disque dur. Régulièrement, il vous faut donc vider la corbeille afin que son contenu ne prenne pas des proportions considérables. Pour ce faire, cliquez sur l'icône de la corbeille avec le bouton droit de la souris et choisissez Vider la corbeille. Validez ensuite en cliquant sur le bouton Oui. Attention, certains antivirus, comme Norton Antivirus, rajoutent également un menu Purger la corbeille, car ils conservent toujours une copie des éléments déjà effacés de la corbeille. Il faut donc très régulièrement cliquer sur la commande Purger la corbeille après l'avoir vidée.

AMEB

Page 94

07/05/2016

Utilisez CCleaner pour un grand ménage Véritable trousse à outils de ménage, CCleaner est un logiciel gratuit et en français. S'il est assez simple à utiliser, il comporte néanmoins de nombreuses fonctions, dont certaines plus utiles que d'autres. Pour garantir un fonctionnement optimal de votre PC, nous vous conseillons de le lancer au moins une fois par semestre. Les manipulations suivantes sont identiques pour XP et Vista.

Commencez par un nettoyage Etape 1 - Téléchargez CCleaner en vous rendant à l'adresse www.ccleaner.com/download Cliquez sur le lien Download from FileHyppo.com puis sur Download Latest Version en haut à droite. Enregistrez le fichier nommé ccsetup139.exe sur votre disque dur et double-cliquez dessus pour lancer son installation. Cliquez ensuite sur OK, puis sur Suivant, J'accepte, à nouveau sur Suivant et enfin Installer. Terminez l'installation par le bouton Fermer. Etape 2 - Une icône CCleaner apparaît alors sur le bureau de Windows. Double-cliquez dessus pour lancer le logiciel. La fenêtre principale de CCleaner s'affiche. Cliquez sur le bouton Analyse pour que le logiciel repère tout d'abord les différents éléments à nettoyer. Lorsque son analyse est terminée, CCleaner affiche le résultat dans la liste déroulante de droite. Vous pouvez choisir quels types d'éléments vous souhaitez conserver (par exemple les cookies d'Internet Explorer) en décochant la case devant leur nom dans la liste déroulante nommée Propriétés du nettoyeur. Celle-ci comporte deux onglets, le premier (Windows) concernant les composants logiciels de Windows, le second (Applications) se rapportant aux logiciels installés sur votre PC. Cliquez ensuite sur Lancer le Nettoyage.

Etape 3 - Validez la boîte de dialogue qui s'affiche alors en cliquant sur le bouton OK. Cette opération peut prendre une à deux minutes, suivant le nombre d'éléments à effacer. A la fin de ce processus, un message nettoyage complet apparaît dans la liste Progression à droite.

AMEB

Page 95

07/05/2016

Supprimez les restes d'anciens logiciels La fonction Ajout/suppression de programmes du Panneau de Configuration de Windows laisse parfois des traces de logiciels pourtant désinstallés par vos soins. CCleaner est capable de supprimer complètement ces restes. Etape 1 - Lancez le logiciel et cliquez sur le bouton Outils dans la colonne de gauche. La liste Programmes à supprimer vous indique tous les logiciels dont CCleaner a recensé des traces d'installation. Avec l'ascenseur situé à droite de cette liste, faites-la dérouler afin de voir s'il n'y a pas de logiciels dont vous savez pertinemment qu'ils ont été désinstallés. Si tel est le cas, cliquez sur le nom de ces logiciels. Etape 2 - Cliquez ensuite sur le bouton Effacer l'Entrée puis sur OK pour supprimer définitivement toute référence à ce programme de la liste de CCleaner.

Réparez les erreurs Une autre fonction bien pratique de CCleaner, c'est la réparation des erreurs dans le registre. Celles-ci peuvent correspondre à des logiciels désinstallés, à des fichiers DLL manquants, ou à de mauvaises associations de type de fichier avec des logiciels. Etape 1 - Dans la fenêtre principale du logiciel, cliquez sur le bouton Erreur, situé dans la colonne de gauche. Cliquez ensuite sur Chercher des erreurs. CCleaner vous affiche le résultat de ses investigations dans la liste déroulante nommée Progression. Etape 2 - Cliquez sur Réparer les erreurs sélectionnées pour lancer le processus de réparation. Cliquez ensuite sur Oui, pour faire une sauvegarde du registre (elle pourra vous servir en cas de problème qui pourrait survenir suite à la réparation), puis sur Enregistrer. Une nouvelle boîte de dialogue s'ouvre, vous indiquant les erreurs constatées les unes après les autres. Etape 3 - Cliquez ensuite sur le bouton Corriger toutes les Erreurs sélectionnées puis sur OK. Ceci fait, il ne vous reste plus qu'à refermer cette boîte de dialogue en cliquant sur Fermer

AMEB

Page 96

07/05/2016

Pannes énervantes Les documents récents s'incrustent C'est un comble ! Alors que vous avez supprimé certains fichiers, ils apparaissent toujours dans le sous-menu Mes Documents récents du menu Démarrer. En fait, s'ils y sont encore, c'est parce qu'il s'agit là de raccourcis qui pointaient vers les fichiers originaux, et non pas des fichiers eux-mêmes. Vous pouvez supprimer ces raccourcis obsolètes un par un en faisant un clic droit dessus, puis en lançant la commande Supprimer. Une méthode plus élégante consiste à effacer toute la liste d'un coup. Pour cela, cliquez avec le bouton droit sur le bouton Démarrer. Choisissez Propriétés et cliquez sur le bouton Personnaliser. Cliquez sur l'onglet Avancé puis sur le bouton Effacer la liste et deux fois sur OK.

Option Majuscule, dégrise-toi ! Avec Windows XP, le comportement de la touche de verrouillage des majuscules - celle qui est située audessus de la touche Maj de gauche -, est différent de ce qu'il était avec Windows 98. Lorsque vous appuyez dessus accidentellement, il faut réappuyer pour déverrouiller les majuscules, et non plus simplement appuyer sur l'une des touches Maj. C'est un comportement normal, mais qui agace plus d'un utilisateur. Fort heureusement, Windows XP propose un réglage pour changer cela. Ouvrez le Panneau de configuration et cliquez au besoin sur le lien Basculer vers l'affichage classique sur la gauche. Double-cliquez sur l'icône Options régionales et linguistiques, cliquez sur l'onglet Langues puis sur le bouton Détails. Si le bouton Paramètres de touches est grisé, cliquez sur Ajouter. Dans la liste Langue d'entrée, choisissez Anglais (Etats-Unis) puis cliquez sur OK et sur Appliquer. Cliquez alors sur le bouton Paramètres de touches (désormais accessible). Dans la section Pour déverrouiller les majuscules, cliquez sur Appuyer sur la touche MAJ et sur OK. Sélectionnez ensuite la ligne Anglais (EtatsUnis), cliquez sur Supprimer puis sur OK. Elle est où, ma clé USB ? Si vous branchez une clé USB dans votre PC et qu'elle n'apparaît pas comme lettre de lecteur ni dans le poste de travail, ni dans l'explorateur, pas de panique. La panne est facilement réparable. Commencez par ouvrir le poste de travail afin de repérer une lettre de lecteur non utilisée (J, par exemple). Affichez le bureau, cliquez avec le bouton droit sur l'icône du Poste de travail et choisissez Gérer. Dans la partie gauche de la fenêtre, cliquez sur Gestion des disques. Repérez dans la partie droite le bloc correspondant à la clé : il contient les mentions Disque, Amovible et Connecté. Cliquez avec le bouton droit sur ce bloc et choisissez Modifier la lettre de lecteur et les chemins d'accès. Cliquez sur le bouton Modifier ... puis, dans la liste déroulante, indiquez la lettre choisie, cliquez sur OK puis sur Oui. La clé est alors automatiquement détectée. Fermez ensuite la fenêtre Gestion de l'ordinateur. Lors de branchements ultérieurs, c'est cette même lettre, correspondant à votre clé, qui sera utilisée. Trop gros, le texte ! Vous surfiez tranquillement avec Internet Explorer, et voilà que, sans raison, le texte de certaines pages s'affiche en grand. Pourtant, Il ne s'agit pas d'un virus mais d'une mauvaise manipulation de votre part. Avec Internet Explorer 6, vous avez dû jouer d'un coup de molette de souris tout en maintenant la touche Ctrl enfoncée. Pour rétablir la situation normale, cliquez sur le menu Affichage, Taille du texte puis Moyenne. Avec Internet Explorer 7, le responsable peut également être une combinaison Ctrl + molette (qui active la nouvelle fonction de zoom) ou bien ce même menu Affichage. Mais dans n'importe quel cas, maintenez la touche Ctrl enfoncée et tapez sur la touche * (étoile) du pavé numérique, et tout rentrera dans l'ordre.

AMEB

Page 97

07/05/2016

Rendez-moi mon logiciel ! Après l'installation d'un nouveau logiciel, il arrive que celui-ci s'approprie les fichiers habituellement ouverts avec un autre programme. Cela arrive notamment avec des utilitaires ou des logiciels gratuits multimédias, pour les fichiers image, son ou vidéo. Le fautif n'est pas forcément le logiciel, mais c'est parfois vous-même, qui, par inadvertance, avez oublié de décocher certaines options pendant l'installation. Pour rétablir la bonne association, cliquez avec le bouton droit sur l'un des fichiers « malades ». Déroulez le menu Ouvrir avec et cliquez sur Choisir le programme. En haut, dans la section Programmes recommandés, sélectionnez l'ancien logiciel auquel était associé ce fichier. Cochez la case Toujours utiliser ce programme pour ouvrir ce type de fichier et cliquez sur OK.

La fonction diaporama fait des siennes Bien organisé, vous avez créé plusieurs dossiers pour stocker vos photos numériques. Problème : les fenêtres de certains d'entre eux ne proposent pas le cadre Gestion des images, que l'on trouve notamment dans le dossier Mes images. Du coup, impossible d'accéder à la fonction Afficher un diaporama, et accessoirement à la fonction Imprimer les images et à l'option d'affichage en mode Pellicule. Pour retrouver ce cadre, remontez d'un niveau dans l'arborescence en cliquant sur le bouton Dossier parent (qui représente un dossier jaune avec une flèche verte). Cliquez avec le bouton droit sur le dossier concerné puis sur Propriétés et sur l'onglet Personnaliser. Dans la liste déroulante de la section Quel type de dossier voulez-vous ?, choisissez Images (préférable pour plusieurs fichiers) et cliquez sur OK. Ouvrez ensuite le dossier pour constater que le cadre manquant est désormais revenu.

AMEB

Page 98

07/05/2016

Adieu, le rapport d'erreurs... Quand Windows ou un logiciel se plante, le système propose, par défaut, l'envoi d'un rapport d'erreur à Microsoft. Non seulement, ce n'est pas franchement utile, mais l'apparition systématique de la fenêtre associée devient rapidement pénible quand on a des problèmes à répétition. Pour supprimer cette fenêtre, tapez le raccourci clavier Windows + Pause, afin d'ouvrir la fenêtre des propriétés système. Cliquez ensuite sur l'onglet Avancé puis sur le bouton Rapport d'erreurs situé en bas. Sélectionnez la case ronde Désactiver le rapport d'erreur mais ne décochez pas la suivante Mais me prévenir en cas d'erreur critique, afin qu'un message s'affiche tout de même en cas de plantage. Cliquez enfin deux fois sur OK pour valider.

Non ! pas le format BMP... Avec Internet Explorer, vous voulez enregistrer une image au format Jpeg. Problème : le navigateur ne propose que le BMP. La solution ? Vider le cache Internet. Avec Internet Explorer 6, cliquez sur Outils et sur Options Internet. L'onglet Général est sélectionné par défaut. Dans Fichiers Internet temporaires, cliquez sur Supprimer les fichiers et sur OK. Avec Internet Explorer 7, cliquez à droite sur Outils puis sur Options Internet. Dans Historique de navigation, cliquez sur Supprimer... Cliquez sur Supprimer les fichiers... de Fichiers Internet temporaires puis sur Oui, sur Fermer et sur OK. Dans les deux cas, quittez puis relancez Internet Explorer, rechargez la page et procédez ensuite à l'enregistrement de l'image.

AMEB

Page 99

07/05/2016

Quand l'AVI tient à sa vie Lorsque vous tentez de supprimer, déplacer ou renommer un fichier vidéo AVI, un message d'erreur peut s'afficher, signalant « Cette ressource est utilisée par une autre personne ou un autre programme ». En fait, la ressource en question, c'est Windows. En effet, lorsque vous sélectionnez un fichier vidéo AVI, le système analyse son contenu afin d'afficher des informations dans la barre d'état (en bas de la fenêtre), ainsi que dans la fenêtre du dossier si l'affichage est en mode Détails et que les détails Durée, Débit ou Dimensions sont affichés - c'est le cas dans le dossier Mes Vidéos, par exemple. Quand un fichier AVI est gros ou qu'il y a beaucoup de vidéos dans le dossier, l'analyse peut être parfois lente. L'erreur survient si vous cherchez à agir sur le fichier alors que Windows n'a pas eu le temps de terminer son travail. Pour contourner ce problème, prenez votre temps. Sélectionnez le fichier, attendez que les informations s'affichent dans la barre d'état et dans la fenêtre (si les détails sont affichés), puis cliquez avec le bouton droit afin d'afficher le menu. Il ne vous reste plus qu'à choisir la commande souhaitée : Supprimer, Renommer ou Couper.

L'explorateur de Windows a une fâcheuse tendance à planter ? Dans une fenêtre de dossier, cliquez sur Outils, Options des dossiers puis sur l'onglet Affichage. Dans le bas de la liste, cochez la case Ouvrir les fenêtres des dossiers dans un processus différent et cliquez sur OK. Dans une fenêtre de dossier en mode Miniatures, le nom des sous-dossiers n'apparaît plus ? Vous avez dû maintenir appuyée par erreur la touche Maj en passant dans ce mode. Cliquez sur Affichage, et choisissez Détails. Maintenez Maj enfoncée, cliquez à nouveau sur Affichage puis sur Miniatures. Votre souris sans fil a un comportement erratique, avec des déplacements saccadés ? Vérifiez que le boîtier récepteur est bien placé à l'endroit habituel, puis réinitialisez la connexion sans fil en appuyant sur les boutons de synchronisation. Si le problème persiste, c'est peut-être qu'il est temps de changer les piles... Votre PC refuse de démarrer et s'obstine à afficher un message disque non système ou error disk ? Vous avez sans doute oublié de débrancher une clé USB avant d'allumer le PC. Retirez-la, éteignez puis rallumez votre PC et tout rentrera dans l'ordre. Dans une fenêtre de dossier, la miniature d'une image ou d'une vidéo ne correspond pas à son contenu ? Cliquez dessus avec le bouton droit, puis sur Actualiser la miniature. Le texte des pages Web imprimées avec Internet Explorer (6 ou 7) est tronqué à droite ? Sélectionnez la portion de texte qui vous intéresse et, dans la boîte de dialogue d'impression et dans la zone Etendue de pages, cliquez sur Sélection avant de cliquer sur Imprimer. Impossible de lire, avec le Lecteur Windows Media, un fichier vidéo qui porte l'extension ASX ? Changer son extension en WMV devrait pouvoir résoudre le problème. Vous n'arrivez pas à graver des CD audio avec le Lecteur Windows Media ? Assurez-vous que vous disposez d'au moins 1 Go d'espace libre sur le disque système (C: en général) ou désignez un autre disque dans les options en passant par l'onglet Graver, le bouton Propriétés, et la liste Sélectionnez le lecteur dans lequel Windows peut stocker une « image » du CD-Rom à graver.

AMEB

Page 100

07/05/2016

Vous n'arrivez plus à ouvrir un fichier joint à un message reçu avec Outlook Express 6 ? Cliquez sur le menu Outils puis sur Options. Cliquez sur l'onglet Sécurité puis décochez la case Ne pas autoriser l'ouverture ou l'enregistrement des pièces jointes susceptibles de contenir un virus. Cliquez sur OK pour valider. Dans la fenêtre des propriétés d'un dossier, vous avez coché la case Lecture seule afin d'éviter de supprimer le dossier par inadvertance ? Cela ne sert à rien. Windows XP ignore totalement ce paramètre sur les dossiers. Il ne prend en compte l'attribut Lecture seule que sur les fichiers. Vous n'arrivez plus à lancer automatiquement Internet Explorer lorsque vous cliquez sur un lien contenu dans un courrier électronique ? Cliquez sur le menu Démarrer. Choisissez Exécuter puis tapez regsvr32*urlmon.dll avec un espace (représenté par * ) entre les deux termes, puis cliquez deux fois sur OK. Cela devrait résoudre le problème. Coupez la veille Vous avez branché votre caméscope numérique à une prise FireWire de votre PC, il est correctement reconnu, mais il est étrangement déconnecté au bout de quelques minutes ? Eh non... ce coup-là, ce n'est pas de la faute de Windows ! En fait, c'est le dispositif de mise en veille de votre caméscope qui rompt la liaison puisque l'appareil s'éteint. Pour contourner le problème, il suffit de désactiver la mise en veille dans les réglages du caméscope. A mort le Lecteur Windows Media ! Lorsque vous ouvrez successivement beaucoup de fichiers audio et vidéo, il arrive parfois qu'au bout d'un moment il ne se passe plus rien. Le double-clic sur un fichier transforme brièvement le pointeur de la souris en sablier, et c'est tout. Pour une raison étrange, le Lecteur Windows Media refuse en fait de s'ouvrir, même s'il est déjà lancé et alors qu'il est déjà chargé en mémoire. Pour revenir à un comportement normal, il faut « tuer la tâche » associée. Pour cela, maintenez les touches Ctrl et Alt enfoncées. Appuyez ensuite sur la touche Suppr située à droite de la touche Entrée. Une fenêtre ayant pour titre Sécurité de Windows peut éventuellement s'afficher. Cliquez alors sur le bouton Gestionnaire de tâches. Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur l'onglet Processus. Localisez la ligne où figure wmplayer.exe dans la colonne Nom de l'image. Cliquez dessus du bouton droit, puis choisissez la commande Terminer le processus. Confirmez en cliquant sur Oui, puis fermez la fenêtre du Gestionnaire de tâches. C'est quoi, ces thumbs ? Si vous avez choisi d'afficher les fichiers et dossiers cachés, vous constaterez que dans beaucoup de dossiers, on trouve un fichier nommé Thumbs.db. Il ne s'agit pas d'un fichier parasite créé par un spyware ou un virus, mais d'un fichier système qui contient des informations pour que Windows affiche plus rapidement les vignettes des fichiers images en mode Miniatures. Bien que cela ne soit pas réellement utile, vous pouvez tout à fait supprimer ce fichier. Mais, ne soyez pas surpris, il sera recréé automatiquement lors du prochain basculement en mode d'affichage Miniatures. Nettoyez les programmes Dans la liste des logiciels installés, que l'on peut consulter via l'icône Ajout/Suppression de programmes du Panneau de configuration, il peut arriver qu'un nom apparaisse toujours alors que le logiciel concerné a été désinstallé. Ce n'est pas vraiment gênant, mais ça fait désordre. Pour faire du ménage, cliquez sur le bouton Démarrer puis sur Exécuter. Tapez alors regedit dans la zone de saisie puis appuyez sur Entrée. Sur le volet de gauche de la fenêtre, cliquez successivement sur les signes + en face des lignes HKEY_ LOCAL_MACHINE, Software, Microsoft, Windows, Current-Version et Uninstall. Les éléments de cette partie d'arborescence correspondent aux lignes affichées dans la liste du Panneau de configuration. Pour effacer une ligne obsolète, cliquez dessus avec le bouton droit et choisissez Supprimer. Une fois que le ménage est effectué, fermez l'éditeur du registre.

AMEB

Page 101

07/05/2016

Un peu lent, Windows ? Windows semble accéder un peu trop souvent au disque dur, ce qui a pour effet de ralentir le PC ? C'est peutêtre le service d'indexation qui est en cause. Utile, mais pas vraiment indispensable, ce service sert à accélérer les recherches de fichiers sur les disques durs formatés en NTFS. Pour désactiver le service d'indexation, ouvrez le Poste de travail. Cliquez du bouton droit sur le disque dur principal (C:) puis sur Propriétés. Décochez la case Autoriser l'indexation de ce disque pour la recherche rapide de fichiers et cliquez sur OK. Répétez éventuellement l'opération pour les autres disques durs. My clavier is capricieux Vous tapez sur la touche A, et c'est la lettre Q qui s'affiche, alors que quelques secondes auparavant, tout fonctionnait normalement ? Vous êtes victime d'un basculement sauvage de langue ! Sans même vous en rendre compte, vous avez appuyé en même temps sur les touches Alt et Maj situées à gauche, et ce raccourci est justement celui utilisé par Windows pour gérer le basculement entre les langues. Après avoir tapé ce raccourci, Windows croit désormais que vous possédez non pas un clavier français azerty, mais un clavier américain qwerty. D'où l'inversion des lettres. Pour rétablir le fonctionnement normal, maintenez la touche Alt de gauche enfoncée, appuyez sur la touche Maj de gauche, puis relâchez les deux touches. Pour éviter que le problème ne se reproduise, ouvrez le Panneau de configuration. Si le fond de la fenêtre est bleu, cliquez sur le lien Basculer vers l'affichage classique sur la gauche. Doublecliquez sur l'icône Options régionales et linguistiques puis sur l'onglet Langues et Détails. Cliquez sur Paramètres de touches puis sur Modifier la combinaison de touches. Décochez les deux cases et cliquez successivement sur les boutons OK.

AMEB

Page 102

07/05/2016

N'affichez plus les erreurs USB Si votre PC est ancien et ne dispose que de prises USB 1.1, vous en avez peut-être assez de voir s'afficher systématiquement une erreur en info-bulle lorsque vous branchez un matériel compatible avec la norme USB 2.0. Pour vous en débarrasser, cliquez avec le bouton droit sur l'icône du Poste de travail sur le bureau, et choisissez Propriétés. Cliquez sur l'onglet Matériel, sur le bouton Gestionnaire de périphériques puis sur le signe + à gauche de la ligne Contrôleurs de bus USB. Sélectionnez la ligne où figure un libellé Contrôleur hôte. S'il y en a plusieurs, vous n'aurez qu'à répéter l'opération indiquée. Cliquez avec le bouton droit et choisissez Propriétés. Cliquez sur l'onglet Avancé et dans le bas de la fenêtre, cochez la case Ne pas afficher les erreurs USB. Cliquez sur OK et répétez l'opération pour d'éventuelles autres lignes Contrôleur hôte. A la fin de la manoeuvre, fermez la fenêtre Gestionnaire de périphériques. Au secours, mon fichier a disparu ! Pour dissimuler une vidéo surprise préparée pour un anniversaire aux yeux de vos proches qui utilisent le même PC, vous avez coché la case Fichier caché dans la fenêtre des propriétés du fichier vidéo. Impeccable : le fichier a bien disparu juste après que vous avez cliqué sur OK. Seulement voilà, on est le 30 mai, l'anniversaire, c'est demain et le fichier est introuvable ! En fait, il est toujours là, mais vous devez modifier un réglage de Windows pour l'afficher. Ouvrez la fenêtre du dossier où le fichier est censé se trouver, cliquez sur le menu Outils puis sur Options des dossiers. Cliquez sur l'onglet Affichage puis sur la ligne Afficher les fichiers et dossiers cachés et sur OK. Et voilà !

C'est quoi, cette mémoire qui flanche ? Cette année, la palme de la panne bizarre est attribuée à... la mémoire ! A l'ouverture d'une session Windows ou à l'arrêt du PC, ou encore à la fermeture d'un logiciel - Adobe Reader ou Internet Explorer, par exemple - un message s'affiche parfois indiquant qu'une « instruction » emploie une « adresse mémoire » et que « La mémoire ne peut pas être read ». Vous cliquez alors sur OK, et rien ne se passe. Etrange, d'autant qu'à l'occasion, le « read » peut se trouver remplacé par un « written », ce qui signifie concrètement que cette mémoire qui ne pouvait pas être lue (read) ne peut désormais plus être écrite (written). Vous n'y comprenez rien ? Très franchement, nous non plus. Après avoir vainement cherché à faire la synthèse de tous les cas particuliers, en se basant sur les services de supports techniques et les bases de connaissances de Microsoft, ainsi que sur les problèmes divers signalés sur des forums par des internautes, une conclusion s'impose : cette erreur est au top de l'étrange. Ce qui ajoute encore à la frustration, c'est qu'elle n'est pas franchement bloquante, puisqu'on peut continuer à utiliser son PC normalement. Difficile dans ces conditions d'identifier le problème, problème qui peut disparaître aussi inopinément qu'il est apparu, d'ailleurs... Bref, faites comme nous, à l'apparition du message, contentez-vous de cliquer sur OK en vous disant que, décidément, Windows est bien mystérieux...

AMEB

Page 103

07/05/2016

Gravez, mais pas trop vite Si vous utilisez l'outil de gravure de CD intégré à Windows XP, vous êtes peut-être confronté de temps à autre à une panne étrange : certains CD-R ou CD-RW gravés sont bien lisibles sur votre PC, mais pas sur d'autres. Ou alors, avec un graveur externe branché sur une prise USB, la gravure échoue. Le coupable est sans doute Windows, car il grave systématiquement à la vitesse maximale. Ce qui peut entraîner des problèmes de compatibilité, notamment avec des lecteurs anciens. La solution ? Instaurez une limitation de vitesse : la gravure sera plus lente, mais plus sûre. Pour cela, ouvrez le Poste de travail. Cliquez avec le bouton droit sur l'icône de votre graveur puis choisissez Propriétés. Cliquez sur l'onglet Enregistrement. Déroulez la liste Sélectionnez une vitesse d'enregistrement, dans laquelle est actuellement indiqué Le plus rapide, et choisissez une valeur basse, par exemple 8X avec un graveur 48X. Cliquez sur OK pour valider.

Capricieuse, la zone de notification... La zone de notification, sur la barre des tâches, à gauche de l'horloge, présente une série d'icônes qui permettent de contrôler des logiciels ou des fonctions de Windows. Le problème, c'est que cette zone n'en fait qu'à sa tête. Parfois, des icônes sont là, puis elles sont cachées. Il faut alors cliquer sur le chevron pour les faire apparaître. D'autres fois, chevron présent ou non, les icônes sont absentes. Cela arrive, par exemple, avec les icônes standards du réseau et de contrôle du volume. Et, par moments, le chevron disparaît... puis réapparaît. Concrètement, il n'y a pas de méthode miracle pour rétablir un affichage normal (si tant est que la normalité existe dans cette zone). Le mieux, c'est d'apprendre comment, en quelques clics, afficher ou masquer des icônes cachées ou manquantes. Cliquez du bouton droit sur le bouton Démarrer puis choisissez Propriétés. Cliquez sur l'onglet Barre des tâches. Repérez la case à cocher Masquer les icônes inactives. Si elle est cochée, le chevron doit apparaître. Si ce n'est pas le cas, décochez la case, cliquez sur Appliquer, cochez à nouveau la case et cliquez sur Appliquer : le chevron doit réapparaître. Cliquez ensuite sur le bouton Personnaliser. Ligne par ligne - dans les deux sections Eléments actuels et Eléments précédents -, vous pouvez définir le comportement de chaque icône, entre Toujours afficher, Toujours masquer et Masquer en cas d'inactivité.

AMEB

Page 104

07/05/2016

Si un réglage ne fonctionne pas, changez-le, validez en fermant toutes les fenêtres, puis effectuez à nouveau une modification avec le réglage désiré. C'est parfois la seule méthode qui fonctionne pour que Windows XP comprenne ce que vous voulez vraiment afficher dans cette zone de notification... un peu capricieuse.

SOS problèmes agaçants 1 - Un message apparaît périodiquement et vous demande si vous voulez supprimer les raccourcis non utilisés du bureau. Pour le supprimer, cliquez du bouton droit sur le bureau puis sur Propriétés. Cliquez sur l'onglet Bureau puis sur Personnalisation du Bureau ... Décochez ensuite la case Exécuter l'Assistant Nettoyage du Bureau tous les 60 jours et cliquez deux fois sur OK. 2 - Vous installez souvent des logiciels, et vous en avez assez de voir s'afficher, dans le menu Démarrer, l'info-bulle Programmes récemment installés par-dessus l'intitulé Tous les programmes ? Cliquez avec le bouton droit sur le bouton Démarrer puis sur Propriétés. Cliquez sur Personnaliser, sur l'onglet Avancé, décochez la case Afficher les programmes nouvellement installés en surbrillance et cliquez deux fois sur OK. 3 - Régulièrement, lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur un fichier, Windows semble se bloquer ou la lecture audio est déformée. Cliquez du bouton droit sur le bureau. Cliquez sur l'onglet Apparence puis sur Effets. Décochez la case Utiliser l'effet de transition suivant pour les menus et les info-bulles et cliquez deux fois sur OK. 4 - Vous n'arrivez pas à défragmenter le disque dur, car Windows affiche régulièrement le message « Le contenu du lecteur a changé : redémarrage en cours » puis reprend au début ? Redémarrez votre PC et appuyez sur la touche F8 avant le chargement de Windows. Choisissez l'option Mode sans échec, lancez la défragmentation puis redémarrez normalement Windows. 5 - Vous avez perdu l'affichage classique des icônes dans le Poste de travail ? Pour le retrouver, cliquez avec le bouton droit sur le fond de la fenêtre et choisissez Affichage puis Mosaïque. Encore un même clic droit, puis choisissez cette fois Réorganiser les icônes par puis Type. Dernier clic droit, puis cliquez sur Réorganiser les icônes par et sur Afficher par groupe si l'option n'est pas déjà cochée. 6 - Les info-bulles débloquent, en affichant les commentaires non pas du fichier pointé, mais de celui d'à côté ? Cliquez du bouton droit sur le bureau et choisissez Propriétés. Cliquez sur l'onglet Paramètres, sur Avancé puis Dépannage. Décochez la case Activer la combinaison d'écriture et cliquez deux fois sur OK. 7 - Windows ne vous permet pas d'utiliser un périphérique USB branché sur une prise en façade, sous prétexte qu'il n'est pas assez alimenté ? Débranchez-le et rebranchez-le sur une prise à l'arrière du boîtier, cela devrait fonctionner.

AMEB

Page 105

07/05/2016

Bien paramétrer Vista Comme ses prédécesseurs, le nouveau Windows est programmé par défaut pour tourner sur le plus grand nombre de PC. Suivez nos conseils pour l'adapter à vos besoins. Si vous avez acheté un PC avec Vista préinstallé, ou si vous l'avez installé vous-même sur un PC « nu » en utilisant les paramètres par défaut, il y a de fortes chances que votre système ne soit pas optimisé. Aucun problème au début, avec une machine vierge, mais, au fil du temps, votre système va s'alourdir de programmes inutiles et votre PC va finir par ralentir, comme c'est le cas avec Windows XP notamment. De plus - et Microsoft le reconnaît -, Vista est beaucoup plus gourmand en ressources système que Windows XP. Pour être à l'aise, notamment avec sa fameuse interface Aero, il lui faut un ordinateur récent, avec un processeur rapide (double coeur de préférence), au moins 1 Go de mémoire vive et un circuit graphique performant (avec 256 Mo de mémoire dédiée si possible). Pas de problème, en principe, si vous achetez un PC neuf doté de Vista, mais si vous installez le nouveau système d'exploitation de Microsoft sur un ordinateur ancien, vous pouvez souffrir de certains ralentissements agaçants. En outre, comme Windows XP, Vista se charge par défaut de divers programmes pas vraiment utiles. Et il possède en plus quelques fonctions - notamment des alertes liées à la sécurité - qui peuvent vite devenir insupportables... Autant de raisons de procéder rapidement à quelques réglages. C'est précisément le but de ce dossier. Nous allons vous expliquer comment optimiser l'organisation des dossiers systèmes - afin notamment d'éviter l'encrassement de Vista dû aux fichiers temporaires -, mais aussi comment régler des paramètres qui vont accélérer son fonctionnement, comment le débarrasser des programmes qui l'alourdissent inutilement, comment alléger son interface et, même, comment neutraliser ses manies gênantes. En appliquant tous nos conseils, vous disposerez d'un système capable de tirer le meilleur parti de votre PC !

Voici quelques opérations simples à effectuer avant de commencer, afin de pouvoir retrouver vos petits en cas d'erreur de manipulation. Si vous souhaitez revenir en arrière après avoir appliqué telle ou telle modification du système, pas de problème. Tous les réglages que nous vous proposons sont réversibles individuellement, mais vous pouvez sauvegarder la base de registres et créer un point de restauration global avant de vous lancer. Ainsi, il vous sera extrêmement simple de retrouver, en quelques clics, l'état initial de votre système.

Pour sauvegarder la base de registres Déroulez le menu Vista et tapez dans la zone de recherche la commande : CMD/C regedit.exe /E c:\sauve.reg Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Attendez que la fenêtre de commande noire se ferme.

Pour créer un point de restauration Déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Système. Cliquez sur Paramètres système avancés puis sur Continuer, si besoin. Cliquez sur l'onglet Protection du système. Cochez, si besoin, la case située devant le disque dont le nom est suivi de (Système), puis cliquez sur Appliquer. Cliquez sur le bouton Créer, puis tapez SAUVEGARDE AVANT OPTIMISATION et cliquez sur Créer. Cliquez sur OK.

AMEB

Page 106

07/05/2016

Pour revenir à l'état initial du système Déroulez le menu Vista et tapez dans la zone de recherche la commande : CMD /C regedit.exe c:\sauve.reg Appuyez sur la touche Entrée puis cliquez sur Oui. Déroulez ensuite le menu Vista, Panneau de configuration, Système. Cliquez sur Paramètres système avancés puis sur Continuer, si besoin. Sélectionnez l'onglet Protection du système. Cliquez sur le bouton Restauration du système puis sur Suivant. Cliquez sur SAUVEGARDE AVANT OPTIMISATION dans la liste des points de restauration, puis cliquez sur les boutons Suivant et Terminer.

Répartir les dossiers système Pour éviter que Vista s'alourdissent au fil du temps en ralentissant votre PC, répartissez les dossiers système et les dossiers temporaires sur différentes partitions.

Redimensionnez la partition système Par défaut, Vista s'installe et utilise une unique partition pour stocker pêle-mêle ses fichiers système, le fichier d'échange pour la mémoire virtuelle, ainsi que vos documents personnels. Problème : cette partition est également utilisée pour d'innombrables fichiers temporaires de Vista et d'Internet Explorer, qui, par essence, ne cessent d'être créés puis supprimés, causant par là une forte fragmentation du disque dur, ce qui nuit à l'ensemble du système. Pour éviter, au fil du temps, d'encombrer le système et de ralentir le PC (comme avec Windows XP), nous vous conseillons de créer plusieurs partitions pour y répartir les différents dossiers système. Cette technique est très efficace avec un seul disque dur, mais elle donne de meilleurs résultats avec plusieurs disques. Pour libérer de la place sur votre partition principale avant de créer d'autres partitions, vous devez réduire la taille de cette partition. Inutile, comme avec Windows XP, d'utiliser un logiciel spécialisé (souvent payant) : Vista intègre un outil de gestion dynamique des partitions. L'opération est sans danger, vous ne perdrez aucune donnée.

AMEB

Page 107

07/05/2016

Déroulez le menu Vista, puis effectuez un clic droit sur Ordinateur. Dans le menu contextuel, choisissez Gérer. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Dans l'arborescence de gauche, déployez Stockage et cliquez sur Gestion des disques. Cliquez du bouton droit sur la partition concernée et choisissez Réduire le volume. Indiquez alors la quantité d'espace à retirer. La bonne valeur correspond à la quantité d'espace disponible sur la partition (que Vista indique) diminuée de 10 Go (une quantité largement suffisante en principe pour l'installation ultérieure de nouveaux logiciels). Cliquez, enfin, sur le bouton Réduire.

Créez de nouvelles partitions Pour optimiser le fonctionnement de Vista, vous devez créer deux nouvelles partitions sur l'espace libre de votre disque dur et y transposer vos dossiers temporaires et Mes documents. Pour concevoir ces partitions, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration. Cliquez sur Créer et formater des partitions sur le disque dur dans la section Outils d'administration, puis cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Dans la fenêtre Gestion des disques faites un clic droit dans la zone de représentation de votre disque dur sur la partie marquée Non alloué et choisissez Nouveau volume simple. Cliquez sur Suivant. Tapez 2048 dans le champ Taille du volume simple en Mo et cliquez deux fois sur Suivant. Tapez TEMPORAIRE dans le champ Nom de volume, cochez Effectuer un formatage rapide et cliquez sur Suivant puis sur Terminer. Une fenêtre s'ouvre sur la nouvelle partition TEMPORAIRE. Dans cette fenêtre, faites un clic droit, choisissez Nouveau, Dossier et nommez ce dossier TEMP. Fermez la fenêtre de votre partition TEMPORAIRE. Dans la fenêtre Gestion des disques, effectuez de nouveau un clic droit dans la zone de représentation de votre disque dur sur la partie marquée Non alloué et choisissez Nouveau volume simple. Cliquez deux fois sur Suivant. Dans la liste Attribuer la lettre de lecteur suivante, choisissez une autre valeur que celle proposée, puis cliquez sur Suivant. Tapez DOCUMENTS dans le champ Nom de volume, cochez la case Effectuer un formatage rapide, et cliquez sur Suivant puis sur Terminer. Une fenêtre s'ouvre sur la nouvelle partition DOCUMENTS. Dans cette fenêtre, effectuez un clic droit, choisissez Nouveau, Dossier, puis nommez ce dossier Mes Documents. Fermez la fenêtre de votre partition DOCUMENTS puis la fenêtre Gestion des disques.

AMEB

Page 108

07/05/2016

Vous devez à présent indiquer à Vista qu'il doit désormais stocker ses fichiers temporaires dans la nouvelle partition TEMPORAIRE. Pour cela, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Système et maintenance, Système puis cliquez sur Modifier les paramètres. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Sélectionnez l'onglet Paramètres systèmes avancés et cliquez sur Variables d'environnement. Cliquez sur la variable TEMP de la zone Variables utilisateur puis sur le bouton Modifier. Indiquez le chemin du dossier TEMP que vous avez créé dans votre partition TEMPORAIRE (ex : D:\TEMP ). Faites de même en cliquant, cette fois, sur la variable TMP et en indiquant le même chemin que précédemment. Reproduisez les deux étapes précédentes en sélectionnant cette fois successivement les variables TEMP et TMP dans la zone Variable système, puis en indiquant le chemin de votre dossier TEMP sur votre partition TEMPORAIRE. Puis cliquez deux fois sur OK.

Il vous faut à présent déplacer vos fichiers temporaires Internet Explorer vers votre partition TEMPORAIRE. Profitez-en pour spécifier l'espace disque à réserver à ces fichiers (150 Mo suffisent en général). Pour cela, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Réseau et Internet, cliquez sur Option Internet puis sur Paramètres de la zone Historique de navigation. Tapez la valeur 150 dans le champ Espace disque à utiliser. Cliquer sur le bouton Déplacer le dossier, choisissez la partition TEMPORAIRE où les fichiers doivent être déplacés et cliquez deux fois sur OK. Le système va alors fermer la session active et en redémarrer une nouvelle pour tenir compte du changement.

AMEB

Page 109

07/05/2016

Pour déplacer le dossier Mes Documents contenant vos documents personnels (musiques, images, vidéos, etc.) sur votre partition DOCUMENTS, déroulez le menu Vista, effectuez un clic droit sur Documents puis choisissez Propriétés. Cliquez ensuite sur l'onglet Emplacement puis sur le bouton Déplacer. Recherchez dans l'arborescence le dossier Mes Documents dans la partition DOCUMENTS et confirmez le déplacement par un clic sur le bouton Sélectionner un dossier. Cliquez sur Appliquer puis sur OK.

Optimisez le fichier de mémoire virtuelle Même sur un PC disposant d'une grande quantité de mémoire vive, Vista exploite la technique de la mémoire virtuelle pour charger et utiliser des programmes et des données. Pour cela, il crée sur le disque dur un fichier spécial (caché) qu'il utilise pour des échanges permanents avec la mémoire vive. Pour optimiser la taille de ce fichier, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Système et maintenance, Système puis cliquez sur Modifier les paramètres. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation) puis sur l'onglet Paramètres systèmes avancés. Cliquez sur le bouton Paramètres dans la zone Performance puis sur l'onglet Avancé. Cliquez sur le bouton Modifier, et désactivez Gérer automatiquement le fichier d'échange pour tous les lecteurs. Cliquez sur la ligne correspondante à votre partition C:. Cliquez sur l'option Taille personnalisée, et indiquez dans le champ Taille initiale la taille de votre mémoire physique multipliée par 1,5, et dans le champ Taille maximale le double de votre mémoire physique. Cliquez sur le bouton Définir, puis trois fois sur OK. Enfin, redémarrez votre ordinateur.

AMEB

Page 110

07/05/2016

Optimiser les performances Améliorez la gestion du NTFS Par défaut, le système de gestion de fichiers NTFS modifie la date de dernier accès de tout fichier auquel il accède, même si aucune modification n'est réalisée. Le système doit donc systématiquement effectuer une opération d'écriture pour chaque accès en lecture ce qui ralentit les accès disque. Par ailleurs, dans un souci de compatibilité, NTFS conserve aussi pour chaque fichier l'antique système de dénomination avec un nom sur huit caractères et une extension de trois caractères (par exemple TEXTE_01.DOC). Pour accélérer les opérations sur les disques NTFS, il est préférable de désactiver ces deux mécanismes. Déroulez le menu Vista puis cliquez sur Tous les programmes. Recherchez dans la section Accessoires l'option Invite de commandes. Faites un clic droit sur cette option et choisissez Exécuter en tant qu'administrateur. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Tapez la commande fsutil behavior set disablelastaccess 1 et validez par Entrée. Tapez la commande fsutil behavior set disable8dot3 1, validez par Entrée et tapez la commande exit. Enfin, redémarrez le PC.

AMEB

Page 111

07/05/2016

Optimisez les performances des disques S-ATA Si vous utilisez un ou plusieurs disques durs S-ATA, vous pouvez sensiblement améliorer leur gestion (et accélérer les transferts de données, en écriture et en lecture) en activant un mode optimisé de Vista. Pour cela, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, sélectionnez Affichage classique puis Système et, enfin, Gestionnaire de périphériques. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Déployez l'arborescence Lecteurs de disque. Cliquez du bouton droit sur le disque à accélérer et cliquez sur Propriétés. Ouvrez l'onglet Stratégies puis cochez (ou vérifiez qu'elles le sont) les options Optimiser pour de meilleures performances et Activer le cache d'écriture sur le disque. Cochez l'option Activer les performances avancées et cliquez sur OK.

Désactivez la fonction de restauration système Comme Windows XP, Vista propose une fonction de restauration du système, qui permet de revenir en arrière en cas de problème. Si elle est pratique, cette fonction monopolise jusqu'à 15 % de la capacité de votre disque dur. Si vous souhaitez récupérer un maximum d'espace disque, tout en acceptant de ne plus pouvoir revenir en arrière, désactivez cette fonction. Déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, et cliquez sur Système et maintenance puis sur Centre de sauvegarde et de restauration. Cliquez sur Créer un point de restauration ou modifier les paramètres puis sur Continuer (si demande de confirmation). Décochez la case située devant chaque partition dans la zone Points de restauration. Cliquez sur les boutons Désactiver la restauration système, Appliquer puis OK.

AMEB

Page 112

07/05/2016

Accélérez le chargement des logiciels Vista dispose d'une fonction originale, ReadyBoost, qui accélère de façon très sensible le chargement des logiciels en copiant dans une mémoire flash externe des fichiers de préchargement optimisés pour chaque programme. En pratique, cette fonction donne d'excellents résultats quand on l'utilise avec une clé USB rapide (qu'il faut évidemment laisser connectée en permanence sur une prise USB 2.0 du PC). Certains constructeurs proposent des clés mémoire estampillées du logo Designed for Windows Vista ReadyBoost, spécialement conçues à cet effet, mais vous pouvez aussi profiter de cette fonction avec n'importe quelle clé mémoire, pour peu qu'elle offre des débits élevés en lecture (au moins 2,5 Mo/s). Pour l'utiliser, branchez votre clé sur une prise USB 2.0 de votre PC. Déroulez le menu Vista et cliquez sur Ordinateur. Puis, faites un clic droit sur l'icône de votre clé USB et choisissez Propriétés. Dans l'onglet ReadyBoost, cochez Utiliser ce périphérique et spécifiez au moyen de la jauge affichée la quantité d'espace que Vista pourra consacrer à cette fonction. Dans la mesure du possible utilisez l'intégralité de l'espace disponible. Puis cliquez sur OK. Si Vista ne vous propose pas d'utiliser la fonction ReadyBoost avec votre clé, vous devez intervenir dans la base de registres. Dans l'onglet ReadyBoost, cochez l'option Arrêter de tester ce périphérique lorsque je le connecte, puis déconnectez la clé et attendez quelques secondes. Ensuite, déroulez le menu Vista, tapez dans la zone de recherche Regedit, puis cliquez sur le nom du programme dans la liste.

Déroulez successivement HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\ EMDgmt. Repérez votre périphérique dans la liste de droite. Modifiez la clé Device Status en saisissant la valeur 2. Modifiez la clé WriteSpeedKBs en tapant la valeur 1000. Modifiez la clé ReadSpeedKBs en tapant la valeur 1000. Fermez Regedit. Connectez de nouveau votre clé USB et attendez qu'elle soit détectée et reconnue. Cliquez successivement sur le menu Vista puis sur Ordinateur. Faites un clic droit sur l'icône de votre clé USB et choisissez propriétés. Dans l'onglet ReadyBoost cochez l'option Utiliser ce périphérique et cliquez sur OK.

Désactivez la défragmentation au démarrage Par défaut, Vista défragmente les fichiers système à chaque démarrage du PC. Pourtant, si vous défragmentez régulièrement vos disques, cette fonction automatique s'avère inutile et elle ralentit le lancement de Vista. Pour la désactiver, déroulez le menu Vista et tapez Regedit dans la zone de recherche. Cliquez sur le programme Regedit pour le lancer. Appuyez sur la touche F3 et tapez la valeur BootOptimizeFunction (en respectant la casse). Une fois la valeur trouvée, double-cliquez sur la clé Enable, tapez N à la place de Y, cliquez sur OK et fermez Regedit.

Augmentez la mémoire tampon Vista n'utilise, par défaut, que 512 ko de mémoire vive en tant que mémoire tampon pour ses échanges avec le disque dur. Si vous disposez d'au moins 1 Go de mémoire vive, vous pouvez augmenter la quantité de mémoire allouée : la lecture et l'écriture de fichiers seront accélérées. Pour cela, déroulez le menu Vista, tapez Regedit dans le champ de recherche, cliquez sur le nom du programme puis sur Continuer (si demande de confirmation). Ensuite, déroulez successivement HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Memory Management. Si la clé IoPageLockLimit n'apparaît pas dans la partie droite, faites un clic droit et choisissez Nouveau, Valeur DWORD 32 bits et tapez IoPageLockLimit. Double-cliquez sur la valeur IoPageLockLimit, saisissez la valeur 000F0000 (en hexadécimal), cliquez sur OK et fermez Regedit. AMEB

Page 113

07/05/2016

Assignez un logiciel à un coeur Si vous possédez un PC avec un processeur double cœur, vous pouvez imposer l'ouverture d'un logiciel sur un des cœurs en particulier (par exemple, Windows Movie Maker sur le cœur n° 1), ce qui libérera le deuxième cœur pour d'autres programmes. Pour cela, déroulez le menu Vista puis cliquez sur Tous les programmes. Faites un clic droit sur le logiciel dont vous voulez modifier l'affectation processeur. Choisissez Propriétés et, dans le champ Cible, remplacez tout ce qui précède le nom du programme par Cmd /C start /affinity 0 sans les guillemets, en respectant les espaces (exemple : Cmd /C start /affinity 0 MovieMk.exe). Utilisez le chiffre 0 pour affecter le programme au coeur 1 et le chiffre 1 pour l'affecter au coeur 2. Cliquez sur Appliquer puis sur OK. Attention, l'icône de votre programme est changée par cette manipulation.

Eliminer le superflu Comme avec Windows XP, quelques réglages simples suffisent pour dégraisser le système et gagner en réactivité.

Désactivez les services inutiles Comme Windows XP, Vista regorge de services (des programmes qui tournent en tâche de fond, sans interface, chargés de fonctions spécifiques) dont certains s'avèrent inutiles pour un usage classique du PC. Pour économiser des ressources système, vous pouvez désactiver sans aucun risque ceux qui ne servent à rien (Assistance IP, Service de stratégie de diagnostic, Module de génération de clés IKE et AuthIP, Service de l'assistant de compatibilité des programmes, Assistance Netbios sur TCP, Services Terminal Server, Carte à puce et stratégie de retrait de la carte à puce) de la façon suivante. Déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Système et Maintenance, Outils d'administration et doublecliquez sur Services. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation), puis dans la liste qui s'affiche doublecliquez sur le service que vous souhaitez désactiver. Choisissez Désactivé dans la liste Type de démarrage, cliquez sur le bouton Arrêter (si le service est déjà démarré) puis cliquez sur Appliquer et sur OK.

Empêchez le lancement de certains logiciels au démarrage Certains programmes inutiles se lancent automatiquement au démarrage de Vista. Pour empêcher leur lancement, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Sécurité, Windows Defender, cliquez sur le bouton Outils puis cliquez sur Explorateur de logiciels.

AMEB

Page 114

07/05/2016

Dans la liste de gauche, repérez les programmes que vous souhaitez désactiver en ne touchant pas, bien sûr, aux programmes estampillés Système d'exploitation Microsoft Windows. Cliquez sur le nom du logiciel à désactiver, lisez sa description dans la partie droite de l'écran, puis cliquez sur le bouton Désactivation et confirmez par Oui.

Supprimez les composants système inutiles Outre certains services, Vista charge et active par défaut un certain nombre de composants logiciels. Pour économiser des ressources système, désactivez ceux qui ne servent à rien (Composants facultatifs pour Tablet PC, Compression différentielle à distance, Service de réplication DFS Windows et Jeux). Déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Programmes. Dans la zone Programme et fonctionnalités, cliquez sur Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows puis cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Décochez les composants que vous souhaitez désactiver et cliquez sur OK. Cliquez sur Redémarrer maintenant.

Désactivez le protocole réseau IPV6 Vista est la première version de Windows à prendre en charge le récent protocole TCP/IP V6 (ou IPv6) qui devrait à terme remplacer le protocole IPv4, le standard actuel pour Internet. Pour des questions de compatibilité, Vista gère en parallèle les deux protocoles. Pour économiser des ressources réseau, vous pouvez sans problème, à l'heure actuelle, désactiver la prise en charge d'IPv6. Pour cela, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Réseau et Internet, Centre réseau et partage, cliquez sur Gérer les connexions réseau, puis double-cliquez sur l'icône relative à votre connexion réseau. Cliquez sur Propriétés et sur Continuer (si demande de confirmation). Ensuite, décochez Protocole Internet version 6, cliquez sur OK puis sur Fermer

AMEB

Page 115

07/05/2016

Alléger l'interface Supprimez le volet Windows Le volet Windows est la barre verticale dans laquelle Vista charge ses différents gadgets. Bien que souvent pratiques, ces petits logiciels, qui fonctionnement en permanence, consomment beaucoup de ressources. Pour empêcher le chargement de ce volet Windows, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Apparence et personnalisation, Propriétés du Volet Windows. Puis, décochez la case Démarrer le volet Windows en même temps que Windows et cliquez sur les boutons Appliquer puis OK. Faites alors un clic droit sur l'icône du volet Windows à droite de la barre des tâches et choisissez Quitter.

Annulez l'effet de transparence Même si votre configuration vous permet d'utiliser Aero sans encombre, vous pouvez augmenter sensiblement la réactivité de votre système en désactivant l'option de transparence des fenêtres. Pour cela, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Apparence et personnalisation. Cliquez sur Couleur et apparence de la fenêtre. Décochez l'option Activer la transparence et cliquez sur OK.

AMEB

Page 116

07/05/2016

Arrêtez l'animation des fenêtres Pour économiser un peu de ressources et accélérer l'affichage, désactivez l'effet d'animation que Vista crée quand vous agrandissez ou quand vous réduisez des fenêtres. Pour cela, déroulez le menu Vista. Tapez Regedit dans le champ de recherche et cliquez sur le nom du programme. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Déroulez successivement HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop\WindowMetrics. Double-cliquez sur la valeur MinAnimate et tapez la valeur O. Fermez Regedit.

Désactivez l'interface Aero Vista requiert une grande puissance de traitement, notamment au niveau de la carte graphique, pour exploiter l'interface Aero. Si votre PC n'est pas assez performant, Vista désactive automatiquement Aero. Mais s'il est juste assez puissant, l'interface est activée d'office et elle ralentit sensiblement le système. Si c'est votre cas, ou si vous souhaitez simplement libérer des ressources système pour rendre votre PC plus réactif, vous pouvez désactiver Aero. Pour cela, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration, Apparence et personnalisation, Personnalisation, Couleurs et apparence des fenêtres. Choisissez dans la liste Windows Vista Basic et cliquez sur Appliquer puis sur OK. Pour réactiver Aero, reproduisez les étapes ci-dessus et choisissez Windows Aero au lieu de Windows Vista Basic.

AMEB

Page 117

07/05/2016

Personnaliser le moteur de recherche Sélectionnez des types de fichiers à indexer La fonction de recherche intégrée à Vista s'appuie sur une indexation (c'est-à-dire un catalogage) des fichiers stockés sur l'ordinateur, une opération qui se fait continuellement, en tâche de fond. Tous les types de fichiers ne sont pas pris en compte dans cette indexation. Pour ajouter de nouveaux types de fichiers, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration et, sur la mention Affichage classique, double-cliquez sur Option d'indexation. Cliquez sur le bouton Avancé et sur Continuer (si demande de confirmation). Cliquez sur l'onglet Types de fichiers. Cochez la case correspondante à chaque type de fichier que vous voulez indexer. Pour chacun, cliquez sur l'option Indexer les propriétés et le contenu des fichiers. Cliquez sur OK puis sur Fermer.

Limitez le périmètre du moteur de recherche Par défaut, la fonction de recherche intégrée à Vista indexe les fichiers présents sur le disque dur, mais aussi les contacts, les programmes du menu Vista, les courriers électroniques, l'historique de navigation et les favoris Internet. Pour restreindre le périmètre des recherches et éviter de ralentir l'affichage des résultats, effectuez un clic droit sur le menu Vista et choisissez Propriétés. Cliquez sur le bouton Personnaliser. Faites défiler la liste des options de personnalisation jusqu'à voir apparaître les mentions commençant par Rechercher... Décochez alors les champs de recherche inutiles. Puis, cliquez sur les boutons OK, Appliquer et OK.

Activez la recherche en langage naturel Le moteur de recherche intégré à Vista propose un mode de recherche en langage naturel permettant, par exemple, de retrouver toutes les photos que vous avez prises la semaine dernière en tapant tout simplement « voir les photos de la semaine dernière ». Ce mode n'est pas actif par défaut. Pour le rendre utilisable, déroulez le menu Vista, puis cliquez sur Tous les programmes. Cliquez dans la section Accessoires sur Explorateur Windows, puis sur Organiser et, enfin, sur Option des dossiers et de recherche. Dans l'onglet Rechercher, cochez la case Utiliser la recherche en langage naturel, puis, cliquez sur Appliquer et sur OK.

AMEB

Page 118

07/05/2016

Ajoutez des emplacements à indexer Par défaut, la fonction d'indexation des fichiers ne scrute que certains dossiers du disque dur. Pour ajouter de nouveaux emplacements à surveiller, déroulez le menu Vista, Panneau de configuration et cliquez sur la mention Affichage classique. Double-cliquez sur Option d'indexation, puis cliquez sur Modifier et Afficher tous les emplacements. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Dans l'arborescence qui s'affiche, sélectionnez les emplacements que vous souhaitez voir indexés. Cliquez sur OK puis sur Fermer.

AMEB

Page 119

07/05/2016

Supprimer les fonctions agaçantes Annulez la saisie du mot de passe au démarrage Pour éviter de saisir au démarrage de votre PC le mot de passe associé à votre compte utilisateur (et gagner ainsi quelques secondes à chaque fois), vous pouvez activer la fonction de connexion automatique (pratique si vous êtes le seul utilisateur de votre ordinateur). Pour cela, déroulez le menu Vista. Dans la zone de recherche, tapez netplwiz et lancez le programme qui s'affiche. Décochez la mention Les utilisateurs doivent rentrer un nom d'utilisateur et un mot de passe pour utiliser cet ordinateur. Cliquez sur Appliquer. Saisissez alors deux fois le mot de passe associé à votre compte utilisateur et cliquez deux fois sur OK. Mais, attention, n'importe qui peut accéder à votre compte Windows.

Eliminez l'écran noir lors des demandes de confirmation Si vous ne souhaitez pas désactiver le Contrôle d'Accès Utilisateur, vous pouvez supprimer simplement l'effet type « écran noir » qui survient à chaque demande. Pour cela, déroulez le menu Vista. Tapez regedit dans le champ de recherche et cliquez sur le nom du programme. Cliquez sur Continuer (si demande de confirmation). Déroulez successivement HKEY_LOCAL _MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\ Windows\CurrentVersion\Policies\system. Doublecliquez sur la valeur PromptOnSecureDesktop, tapez 0 (en hexadécimal) et cliquez sur OK. Fermez Regedit.

AMEB

Page 120

07/05/2016

Rétablir l’accés au site Web de Windows Update Je n’arrive plus à accéder au site Web de Microsoft Update. Le service me demande en boucle de télécharger et installer la dernière version du logiciel de mise à jour Le problème est bien connu. Pour le résoudre, il faut commencer par vider le cache d’Internet explorer. Pour cela, déroulez le menu Outils, Options, Activez l’onglet général et dans la rubrique Historique de navigation cliquez sur supprimer. Cliquez sur OK puis refermer toutes les fenêtres. Double cliquez sur poste de travail et accéder au dossier c:\windows\system32\ supprimez ensuite les deux fichiers iuengine.dll et iuctl.dll Lorsque cette opération est effectuée relancer Internet explorer et retourner à la page Web du service Windows Update, la mise à jour s’installera normalement.

TRUCS et ASTUCE SVM Windows Vista Déplacer les dossiers personnels Ouvrez le menu Démarrer et faites un clic droit sur Documents. Sélectionnez Propriétés dans le menu contextuel, puis cliquez sur l’onglet Emplacement. Cliquez enfin sur le bouton Déplacer et définissez le nouveau chemin de stockage. Vous pourrez faire de même pour les dossiers Images et Vidéos.

Mes fichiers sont écrits en bleu

AMEB

Page 121

07/05/2016

La couleur bleue indique que Windows XP a compressé ce fichier et sans doute bien d’autres dans l’ordinateur. Il le fait soit automatiquement sur les fichiers peu utilisés, soit il vous propose de le faire quand l’espace vient à manquer. L’intérêt est bien sûr de gagner de la place sur le disque dur, c’est donc plutôt utile. Notez que vous pouvez même compresser des fichiers à la main, par exemple un fichier volumineux peu usité mais que vous souhaitez conserver. Pour cela, cliquez droit sur le fichier, puis sélectionnez Propriétés, Avancé et cochez la case Compresser le contenu pour minimiser l’espace disque nécessaire. Si vous ne tenez pas à conserver cette fonction, ce qui serait compréhensible avec l’espace offert par les disques durs récents, cliquez sur Démarrer, Exécuter et tapez COMPACT /U /S /A /I /F C:\*.*, l’option de compression est alors désactivée et tous vos fichiers compressés reprennent leur taille normale.

Pour rechercher des données …

AMEB

Page 122

07/05/2016

À la suite d’une mauvaise manipulation, les partitions NTFS (système et données) de mon disque ont disparu (illisibles depuis un autre Windows XP ou sous Knoppix). Comment récupérer les données ? Par Internet Vous

pouvez

utiliser

l’excellent

logiciel

open

source

TestDisk,

téléchargeable

à

l’adresse

www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk_Download. Faites une analyse du disque avec le logiciel, sélectionnez la ou les partitions qui avaient disparu, sélectionnez Write pour reconstruire la table de partition et redémarrez. Vous trouverez de plus amples explications sur l’usage du logiciel à l’adresse

www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk_FR#Documentation.

Formater son disque dur au bon format (ntfs _ fat 32)

"J’ai acquis un disque dur externe multimédia 2,5 pouces de 120 Go. La notice recommande de le formater en Fat32. Mais lors du formatage, seule l’option NTFS m’est proposée » Windows propose en effet le système de fichiers le mieux adapté à la taille du support : Fat et/ou Fat32 pour les disques de petite capacité, NTFS pour les disques de grosse capacité. Malheureusement, NTFS est

AMEB

Page 123

07/05/2016

incompatible avec certains usages : disque partagé PC/Mac, enregistreur de salon, etc. Il reste toutefois possible de choisir librement le système de fichiers en formatant l’unité en ligne de commande. Ouvrez une fenêtre d’Invite de commandes via Démarrer, Tous les programmes, Accessoires. Dans la fenêtre, tapez la commande “format x: /fs:système_fichiers” (attention, pas d’espace avant le : de x: et pas d’espace non plus avant ni après le : de fs:), en remplaçant “x:” par la lettre d’unité à formater et “système_fichiers” par le type de formatage requis : Fat, Fat32 ou NTFS. Ainsi, pour formater l’unité G en Fat32, vous devrez taper la commande “format g: /fs:fat32” comme sur notre capture ci-contre.

Prendre le contrôle d'un PC à distance pour dépanner

Sur l’ordinateur esclave (contrôlé), il faut ouvrir le Centre d’aide et de support en appuyant à la fois sur les touches Windows et F1. Cliquez ensuite sur le lien “Inviter un ami à se connecter à votre ordinateur avec l’assistance à distance”, puis sur “Inviter quelqu’un pour vous aider”. Sur l’écran suivant, renseignez l’identité du conseiller (l’ordinateur maître, qui aura le contrôle), soit en sélectionnant son contact Windows Messenger, soit en tapant son adresse e-mail dans le champ correspondant. Cliquez sur le lien correspondant “Inviter cette personne”. L’écran suivant permet de joindre un message complémentaire. Cliquez sur Continuer pour accéder à l’écran des paramétrages. Par défaut, la durée de validité de l’invitation est d’une heure, mais elle peut être allongée (jusqu’à 99 heures). L’invitation est aussi protégée par défaut par un mot de passe, à taper deux fois dans les champs correspondants, puis à communiquer au destinataire. Cliquez enfin sur Envoyer l’invitation pour boucler la procédure. Le conseiller recevra un e-mail. Il devra ouvrir la pièce jointe et taper le mot de passe. L’utilisateur de l’ordinateur esclave devra enfin autoriser la requête d’aide pour permettre au conseiller de prendre le contrôle. L’écran du poste esclave apparaît alors sur le poste maître et peut être contrôlé à la souris, les boutons Échelle de la fenêtre/Taille réelle permettant de moduler l’affichage. Pendant le contrôle à distance, le dialogue entre les utilisateurs reste possible, soit par “chat” texte, soit par dialogue vocal.

AMEB

Page 124

07/05/2016

Une corbeille pour chaque disque dur Le saviez-vous ? Chaque disque dur peut avoir sa propre corbeille Pour cela, sur le Bureau de Windows, cliquez droit sur la Corbeille. Sélectionnez Propriétés. Dans l’onglet Général, cochez Configurer les lecteurs indépendamment. Configurez ensuite les paramétrages de chaque corbeille d’un clic sur l’onglet correspondant. Validez par OK.

Résoudre un problème de démarrage avec Windows Vista

"Vista ne démarre que quand je laisse le DVD d’installation dans le lecteur (sans appuyer sur une touche pour appeler le menu d’installation). Sinon, Vista bloque et signale l’absence du fichier bootmgr". Ce problème survient occasionnellement si Vista est installé sur une configuration multidisque et que le disque de démarrage est modifié dans le Bios. Vista installe alors le fichier bootmgr et le dossier Boot – indispensables au démarrage de Vista – sur le disque dur IDE primaire maître, et non sur le disque de démarrage. Pour résoudre le problème, il faudra recopier ces fichiers et dossiers sur le disque de boot. Si vous disposez d’un autre Windows installé, lancez-le et ouvrez l’Explorateur. Ouvrez Outils, Options des dossiers. Sélectionnez l’onglet Affichage, cochez la case “Afficher les fichiers et dossiers cachés”, décochez “Masquer les fichiers protégés du système d’exploitation (recommandé)”, passez l’alerte de sécurité et validez. Il ne vous reste plus qu’à recopier le fichier bootmgr et le dossier Boot sur le bon disque. Si vous n’avez pas d’autre Windows, utilisez le disque d’installation de Vista, choisissez l’option Réparer l’ordinateur, puis Invite de commandes. Repérez les différentes unités en vous aidant de leur nom et de leur contenu. Placez-vous à la racine du disque contenant les fichiers de boot de Vista (que nous appellerons e: ici) et tapez la commande “attrib –H –S *.* /S /D”. Placez-vous ensuite à la racine du disque contenant Vista (“cd..” pour remonter dans l’arborescence) et tapez ces commandes : xcopy e:\bootmgr md boot cd boot xcopy e:\boot /S

Redémarrez : tout doit être rentré dans l’ordre.

AMEB

Page 125

07/05/2016

Déplacer le volet Windows de Vista

Vous pouvez déplacer ce volet à gauche de la fenêtre et, ainsi, disposer de tous vos gadgets sur l’autre versant du Bureau. Il suffit pour cela de cliquer droit sur le volet Windows et de sélectionner Gauche. Afin de ne pas rentrer en conflit avec le menu Démarrer, veillez bien à laisser décochée la case Le Volet Windows est toujours sur les autres fenêtres. Notez que vous pouvez en profiter pour déplacer le menu Démarrer et la Barre des tâches, à condition qu’ils ne soient pas verrouillés : il suffit pour cela de vous en saisir à l’aide de la souris et de les faire glisser en haut ou à droite de la fenêtre. Remarquez aussi que vous pouvez détacher et conserver les gadgets du volet Windows et les déplacer à même le Bureau. Voire de faire disparaître le volet d’un clic sur Fermer le volet Windows.

AMEB

Page 126

07/05/2016

Alléger et accélérer Vista sans prendre de risque

Si Vista semble lent, c’est sans doute que votre machine est un peu surchargée par la gourmandise du dernier Windows. Nous allons vous livrer quelques astuces pour accélérer un peu votre système. Revers de la médaille : il faudra vous passer de certaines nouveautés de l’OS de Microsoft. Ici, nous resterons à la surface du système sans aller modifier la base de registre et prendre le risque de le déstabiliser. Si, cependant, vous choisissez d’adopter ce type de “trucs” qui regorgent sur le Net, pensez à sauvegarder votre base de registre.

1. Estimer l’état du système

Avec XP, il était possible de suivre en temps réel l’utilisation du processeur. AMEB

Page 127

07/05/2016

Avec Vista, c’est toujours le cas, et on peut même aller plus loin grâce au Moniteur de fiabilité et de performances. Pour le lancer, cliquez sur Démarrer (bouton rond en bas à gauche) et choisissez Panneau de configuration, puis double-cliquez sur Outils d’administration, Moniteur de fiabilité et de performances. Quatre graphiques apparaissent : ils mesurent l’état du processeur, du disque, du réseau et de la mémoire vive. Cliquez à gauche, sous Outils d’analyse, sur Moniteur de fiabilité. Sous Rapport de stabilité du système, vous aurez l’historique de toutes les défaillances du système, histoire d’identifier un problème récurrent. Enfin, pour aller plus loin, vous pouvez éditer un rapport de performances. Pour cela, cliquez de nouveau sur Démarrer et, dans le champ de saisie, tapez Perfmon /report. Vista lance une analyse de 60 secondes et présente l’état de la machine ; il y joint éventuellement des conseils de paramétrage.

2. Alléger les services

Vista est livré avec une masse importante de services, censés optimiser le système pour tout type de support. Certains services, bien qu’efficaces, sont inutiles pour votre machine, et consomment même des ressources pour rien ; pourquoi ne pas les mettre en sommeil ? Pour en visualiser la liste, cliquez sur Démarrer, Panneau de configuration, Outils d’administration, Services. Dans la colonne Type de démarrage, les services peuvent présenter trois statuts : Automatique, Manuel ou Désactivé. Ne vous intéressez qu’aux services ayant le statut Automatique. Cliquez sur l’un d’entre eux pour voir apparaître à gauche une courte description. Si ce service ne vous semble pas utile, cliquez droit dessus, choisissez Propriétés et, dans Type de démarrage, sélectionnez Manuel (évitez Désactivé, car certains services sont interdépendants). À titre d’exemple, vous pouvez passer en manuel Service Panneau de saisie Tablet PC ou Explorateur de réseau (si vous n’avez pas de réseau chez vous)…

AMEB

Page 128

07/05/2016

Désactiver l’indexation

Parmi les nouveautés de Vista, il y a l’indexation des fichiers, qui permet de retrouver tous ses documents grâce aux nombreux champs de recherche. Cet outil est très performant, mais lui aussi grève une petite partie des capacités de la machine. Vous pouvez en limiter le périmètre d’action. Pour cela, cliquez sur Démarrer, Panneau de configuration, Options d’indexation. Cliquez ensuite sur Modifier, Afficher tous les emplacements. Pour commencer, décochez Fichiers hors connexion qui sont indexés par défaut. Cela fait, cliquez sur la flèche à gauche de Disque local, puis sur la flèche à gauche d’Utilisateurs, enfin sur la flèche à gauche de votre nom de session. Décochez alors le ou les dossiers que vous ne souhaitez plus indexer. Pour arrêter totalement l’indexation, cliquez sur Démarrer, Ordinateur, cliquez droit sur vos disques durs et/ou partitions et décochez Indexer ce lecteur pour une recherche rapide.

AMEB

Page 129

07/05/2016

Désactiver l’interface Aero

Areo est un des plus beaux atouts de Vista puisqu’il lui confère son esthétique. Mais Aero fait aussi partie des nouveautés les plus gourmandes en ressources graphiques. Si vous peinez un peu de ce côté-là, il est possible de désactiver cette option. Pour cela, cliquez droit sur le Bureau et choisissez Personnaliser. Cliquez sur Couleur et Apparence des fenêtres puis sur Ouvrir les propriétés d’apparences […]. Là, sous Modèle de couleurs, sélectionnez une interface autre qu’Aero et cliquez sur OK. Vous perdez la transparence, les transitions, les effets 3D mais gagnez en ressources.

AMEB

Page 130

07/05/2016

5. Booster la mémoire vive

Vista intègre la technologie ReadyBoost qui permet d’exploiter l’espace de stockage d’une clé USB compatible (à partir de 30 €) comme mémoire vive. Branchez la clé sur un port USB. Sélectionnez Accélérer mon système, Utiliser ce périphérique, OK. Désormais, à chaque fois que vous branchez la clé, elle est utilisée en ReadyBoost et vous ne pouvez pas y stocker des données. Pour stopper cette utilisation, cliquez sur Démarrer, Ordinateur, cliquez droit sur la clé USB, choisissez Propriétés, puis, dans l’onglet ReadyBoost, cochez Ne pas utiliser ce périphérique.

AMEB

Page 131

07/05/2016

Tous les outils intégrés pour assurer la sécurité de Vista

Même si des améliorations restent à apporter, Vista marque une rupture avec l’un des vieux démons de Windows : la sécurité. Équipé d’emblée d’un antispyware et d’un système de contrôle d’accès au système, l’OS se dote non pas de un mais de deux pare-feu, l’un hérité de Windows XP SP2, l’autre tout nouveau. Se familiariser avec ces outils est indispensable pour conserver un système sain et optimal. Seul absent, l’antivirus, que Vista n’a pu intégrer à son système : il faudra vous en occuper vous-même.

Le Centre de sécurité

* Usagers de Windows XP SP2, vous êtes rodés au Centre de sécurité, qui permet de lister l’état des principaux paramètres de sécurité du système d’exploitation. Celui de Vista se révèle plus complet. Cliquez sur Démarrer, Panneau de configuration, Centre de sécurité. Quatre occurrences vous sont proposées. Si elles sont surlignées en vert, tout va bien, si l’une d’entre elles change de couleur, elle mérite votre attention. Cliquez alors sur la flèche vers le bas à droite pour visualiser le problème. Vous apprendrez alors comment y remédier.

AMEB

Page 132

07/05/2016

Utiliser le pare-feu de base

Vista a hérité de Windows XP SP2, le pare-feu de base qui filtre les connexions sortantes du PC. Pour accéder à ses réglages, cliquez sur Démarrer, Panneau de configuration, Pare-Feu Windows. Si vous choisissez de stopper ce pare-feu pour en utiliser un autre, cliquez sur Modifier les paramètres, puis sur Désactivé. Notez, audessus, la rubrique Bloquer toutes les connexions entrantes. N’utilisez cette fonction qu’exceptionnellement car Vista est doté d’un second pare-feu caché, lié en partie au pare-feu de base, beaucoup plus paramétrable (voir étape 6).

Les mises à jour du système

Pour que Vista reste optimal, il est indispensable qu’il soit parfaitement à jour. Bien sûr, l’OS de Microsoft est capable de gérer cette routine automatiquement. Pour configurer cet indispensable outil vous-même, cliquez sur Démarrer, Panneau de configuration, Windows Update. Par défaut, Vista télécharge et installe toutes les mises à jour de sécurité, mais pas les mises à jour facultatives. D’un clic sur Afficher les mises à jour disponibles, vous pourrez choisir celles qui vous intéressent. Cliquez ensuite à gauche sur Modifier les paramètres. Sur cette page, vous pouvez choisir les options de la mise à jour automatique. Même si des améliorations restent à apporter, Vista marque une rupture avec l’un des vieux démons de Windows : la sécurité. Équipé d’emblée d’un antispyware et d’un système de contrôle d’accès au système, l’OS se dote non pas de un mais de deux pare-feu, l’un hérité de Windows XP SP2, l’autre tout nouveau. Se familiariser avec ces outils est indispensable pour conserver un système sain et optimal. Seul absent, l’antivirus, que Vista n’a pu intégrer à son système : il faudra vous en occuper vous-même.

AMEB

Page 133

07/05/2016

Contrôler l’utilisation des logiciels

Vista intègre l’UAC (User Account Control). C’est la demande d’autorisation qui apparaît chaque fois que vous installez un logiciel ou accédez à des réglages du système. Cette boîte est agaçante, ce n’est pas une raison pour suivre les conseils dégotés sur Internet pour la désactiver. En effet, il ne s’agit pas d’un simple avertissement, mais plutôt d’une barrière qui empêche les virus de modifier des données sensibles. Elle s’active et se désactive depuis Démarrer, Panneau de configuration, Comptes d’utilisateurs, Activer ou désactiver le contrôle […] et cochez la case Utiliser le contrôle des comptes […].

Lutter contre les logiciels espions

Microsoft a intégré à son nouvel OS son outil antispyware maison, Windows Defender, qui, il faut l’avouer, est assez efficace. Ce logiciel effectue une analyse en temps réel de l’ordinateur ou des analyses à la demande. Le Centre de sécurité vous indique si cet outil est bien actif et mis à jour. Pour aller le configurer à votre main, suivez le chemin Démarrer, Panneau de configuration, Windows Defender. Pour accéder aux réglages, cliquez sur le bouton Outils. D’un clic sur Options, vous pourrez modifier la configuration du logiciel et, dans la rubrique Analyse automatique, planifier des analyses du système. Dans la rubrique Outils, notez aussi l’Explorateur de logiciels : il vous permet de voir les logiciels qui se lancent au démarrage ou qui s’exécutent actuellement et vous en fournit un descriptif précis et technique, très utile pour vérifier qu’aucune anomalie n’est présente. Enfin, pour lancer une analyse à la demande, cliquez sur Analyser ou sur la flèche vers le bas à droite pour choisir le type d’analyse. Notez que cet outil est téléchargeable gratuitement pour XP et qu’il peut être utile de le combiner avec un second antispyware (comme Spybot). Pour en savoir plus, consultez notre SVM n° 261, p. 126.

AMEB

Page 134

07/05/2016

Configurer le pare-feu caché

Attention, cette partie intéressera davantage les utilisateurs les plus expérimentés. Outre le pare-feu de base (voir étape 2), Vista cache dans ses entrailles un pare-feu complet qui peut également filtrer les connexions entrantes. Intéressant, mais sachez qu’activer cette fonction vous forcera à paramétrer manuellement les autorisations. Pour y accéder, cliquez sur Démarrer et, dans le champ de saisie, tapez Pare-feu ; au-dessus, s’affiche alors Pare-feu avec fonctions avancées de sécurité : cliquez dessus. L’interface du pare-feu apparaît. Par défaut, la fonction de filtrage des connexions entrantes est désactivée (marquée d’un rond rouge barré). Pour activer cette fonction sur les trois profils (Domaine, Privé et Public), cliquez sur Propriétés, puis dans les trois premiers onglets, en face de connexions entrantes, choisissez Autoriser et cliquez sur OK. Ensuite, pour définir les règles, cliquez sur Règles de trafic entrant et modifiez les règles existantes ou créez-en. Vous remarquerez aussi que le Centre de sécurité affiche une alerte. Ouvrez-le et dans la rubrique Pare-feu, cliquez sur Afficher les autres options et cliquez sur Je dispose d’un programme […].

Et l’antivirus, alors ?

Comme on peut le voir, le seul grand absent de Windows Vista est l’antivirus. Vous allez devoir installer ce logiciel par vous-même. Bien sûr, vous avez l’embarras du choix dans la large gamme de solutions qui existent sur le marché. Mais les habitués de notre rubrique Pratique devineront que nous vous conseillerons de garder vos sous au fond de votre porte-monnaie et d’opter pour un antivirus gratuit. Notre petit chouchou reste Avast, que vous pouvez télécharger à l’adresse www.avast.com. Ce logiciel est très simple à installer et à configurer. Il ne faut pas oublier, à la fin, d’obtenir la clé de licence d’un clic droit sur l’icône bleue d’Avast dans la zone de notification.

AMEB

Page 135

07/05/2016

Cliquez ensuite sur Démarrer Avast! Antivirus, Enregistrement du programme et suivez la procédure en ligne afin de recevoir votre numéro par e-mail. L’état d’Avast apparaîtra également dans le Centre de sécurité. Pour en savoir plus, voir SVM n° 261, page 124.

À la découverte de la nouvelle interface de Vista

C’est l’une des grandes nouveautés apportées par Vista, en tout cas par sa version Premium : la 3D et la transparence dans Windows. La nouvelle interface permet effectivement de profiter d’effets jamais vus chez Microsoft, sans parler de la richesse de contenus, avec notamment les nouveaux gadgets du volet Windows. Passé les hésitations du début, vous apprécierez le remodelage du menu Démarrer, de la Barre des tâches, des dossiers… Commençons par faire le tour du propriétaire.

Bienvenue sur votre nouveau Bureau

Parmi les nouveautés du Bureau : à droite, le volet Windows accueille les gadgets. En bas à gauche, le menu Démarrer s’est transformé en un bouton rond. La Barre des tâches est toujours là. Un clic droit, Personnaliser, Arrière-plan du Bureau permet de changer le fond d’écran. Comme dans XP, les icônes n’apparaissent pas. Dans la fenêtre Personnalisation toujours, sous Tâches, à gauche de la fenêtre, cliquez sur Changer les icônes du Bureau, OK pour retrouver vos icônes usuelles. Pour les agrandir, faites un clic droit, Affichage.

Un menu Démarrer revisité

Un bouton rond aux couleurs de Vista a remplacé le menu Démarrer. Comme pour XP, le menu est divisé en deux. Il propose d’accéder, à gauche à tous les programmes, à droite à vos documents, à l’Ordinateur (le Poste AMEB

Page 136

07/05/2016

de travail), à vos dossiers, au Panneau de configuration. Pratique, le champ de recherche en bas, pour retrouver fichiers et applications. Un clic suffit ensuite à lancer le programme, ouvrir le dossier, etc. Les partisans du menu “à l’ancienne” pourront le retrouver d’un clic droit sur le bouton rond, Propriétés : dans l’onglet menu Démarrer, cochez Menu Démarrer classique.

Derrière le volet, les gadgets !

Le volet Windows est une autre des grandes nouveautés apportées par Vista. C’est lui qui abrite les nouveaux gadgets sur le Bureau, du plus utile au plus futile : météo, calendrier, outil de prise de notes, contacts, horloge… Par défaut, vous le retrouverez à droite de la fenêtre du Bureau. Un clic droit dessus, puis sur Propriétés permettra de l’afficher à gauche du Bureau. Pour profiter d’autres gadgets, faites un clic droit sur un espace vide du volet, sélectionnez Ajouter des gadgets. Il suffit alors de double-cliquer sur l’un des gadgets de l’une des pages pour l’ajouter au volet. Dans cette même fenêtre, pour aller chercher de nouveaux gadgets sur Internet, cliquez sur le lien Télécharger d’autres gadgets. Vous pourrez télécharger des outils tels qu’un lecteur pour écouter Radio France sur votre PC, un outil de réservation en ligne pour le TGV, des fils d’actus, de la photo, de la vidéo. Pour chaque gadget, cliquez sur Télécharger, Ouvrir, Autoriser, Installer. Votre nouveau gadget apparaît immédiatement dans le volet. Pour chacun, vous disposerez alors d’une petite croix pour le supprimer, et pour certains d’une petite clé à molette pour les paramétrer. Sachez enfin que vous pouvez faire glisser n’importe quel gadget sur le Bureau en le cliquant-glissant depuis le volet Windows, qui malheureusement ne pourra pas être masqué. C’est l’une des grandes nouveautés apportées par Vista, en tout cas par sa version Premium : la 3D et la transparence dans Windows. La nouvelle interface permet effectivement de profiter d’effets jamais vus chez Microsoft, sans parler de la richesse de contenus, avec notamment les nouveaux gadgets du volet Windows. Passé les hésitations du début, vous apprécierez le remodelage du menu Démarrer, de la Barre des tâches, des dossiers… Commençons par faire le tour du propriétaire.

La Barre des tâches prend du relief

À première vue, rien ne change. Dans la barre de lancement rapide, remarquez néanmoins un nouveau bouton, nommé Basculer entre les fenêtres. La combinaison de touches Windows + Tab, ou un clic droit, Afficher les fenêtres empilées permet d’obtenir le même résultat, à savoir afficher les unes sur les autres en 3D les fenêtres de tous les programmes ouverts. Autre bonne idée, les aperçus des fenêtres. Quand on a ouvert de nombreuses applications, cela permet d’avoir un aperçu de ce qu’il y a dedans simplement en pointant. Ça marche également si le contenu est animé, ça fonctionne toujours si vous avez ouvert différentes fenêtres d’une même application regroupées dans un même bouton (Explorateurs de documents, fenêtre de navigation Internet), il suffit alors de dérouler le menu et de pointer sur le nom. Un clic droit, Propriétés permet toujours d’accéder aux options de la Barre des tâches.

AMEB

Page 137

07/05/2016

L’affichage des dossiers en un coup de zoom

Comme sur le Bureau, vous pouvez désormais zoomer à fond afin d’obtenir de très grandes icônes de dossiers (Affichages, Très grandes icônes ou Ctrl + la molette de la souris). C’est valable aussi pour les fichiers, et permet même d’avoir un bon aperçu du contenu (textes, images ou vidéos). Le volet de visualisation à droite (Organiser, Disposition, Volet de visualisation) donne un aperçu du contenu des fichiers sans avoir à lancer le logiciel (classeurs, textes, vidéos ou images) ; et pour la dernière version d’Office 2007, même de copier-coller du contenu ou de passer d’un onglet à l’autre directement dans un classeur. Le Volet des détails (Organiser, Disposition, Volet des détails) permet d’afficher les métadonnées des fichiers (date de création, etc.) et d’ajouter des mots-clés pour faciliter la recherche ensuite (voir page 118). Enfin, sachez que si vous êtes perdu, vous pouvez appuyer sur la touche Alt pour retrouver les menus classiques, Fichier, Édition, Affichage…

TRUCS et ASTUCES PC-EXPERT Utiliser le compte Administrateur Vista dispose d'un compte de super-administrateur, un peu à l'image du compte root d'Unix, qui permet de pendre un contrôle total de votre machine ou de celles que vous administrez. C'est le même que celui de XP, que beaucoup utilisent sans en mesurer les dangers mais, sous Vista, il est désactivé par défaut et caché. Son grand intérêt, c'est qu'il n'est pas soumis à l'UAC (User Account Control), contrairement aux comptes d'administrateur classiques. C'est donc lui qui dispose des privilèges les plus élevés et que Vista ne contrôle jamais. Pour l'activer, lancez une fenêtre d'Invite de commandes en tant qu'administrateur (clic droit sur "Exécuter en tant qu'administrateur"). Saisissez la commande "Net user administrateur/active:yes" pour activer le compte. Désormais, le compte Administrateur apparaîtra dans la liste des comptes disponibles au démarrage de la machine, et vous pourrez l'utiliser comme tout autre compte. Veillez à lui conférer un mot de passe immédiatement en saisissant "control userpasswords2" dans la zone Rechercher du menu Vista puis en choisissant Utilisateurs > Réinitialiser le mot de passe. Sachez que le compte Administrateur peut être désactivé à tout moment (mais pas supprimé car c'est un compte système) en remplaçant "/active:yes" par "/active:no" dans la commande citée plus haut.

Laisser les machines s'auto-surveiller Fini les longues séances de surveillance proactive des postes de travail. Vista est capable de vous envoyer un courriel lorsqu'un problème survient sur un PC du parc, y compris le vôtre. Tout se passe dans la console de gestion (clic droit sur Ordinateur dans le menu Vista puis Gérer). Comme sous XP, l'Observateur d'événements liste les infos, notifications et alertes générées par les composants matériels, les logiciels et les outils de sécurité de la machine. Un double clic sur un événement fait apparaître sa description et le contexte dans lequel il est apparu. La nouveauté, sous Vista, est la présence d'un lien "Joindre une tâche à cet événement" dans le volet de droite de la console de gestion. Suivre ce lien fait apparaître l'assistant de création de tâche de base, qui donne le choix

AMEB

Page 138

07/05/2016

entre afficher un message, envoyer un courriel ou lancer un programme. S'agissant du courriel, vous pouvez spécifier un nom d'expéditeur, un destinataire, un objet, un texte, des pièces jointes et un serveur SMTP. De quoi adapter cette surveillance automatique à des règles de message qui n'alerteront que lorsque ce sera indispensable. VOTRE QUESTION : Les utilisateurs que le gère perdent souvent leurs mots de passe d'accès au réseau et à nos applications Internet ce qui pose des problèmes de sécurité et de pertes de temps. Comment automatiser les connexions en toute sécurité ? Vista dispose d'une fonction capable d'automatiser les connexions tout en les sécurisant, mieux connue sous le nom de "porte-clés Windows" Elle agit comme un agent de SSO (Single Sign-On) en permettant, avec un seul mot de passe, de laisser le système gérer tous les autres. Techniquement, ce porte-clés n'est autre qu'un répertoire sécurisé de mots de passe associé à chaque compte d'utilisateur. Il peut être lié à une machine (utilisateur sédentaire) ou à un profil itinérant. Par défaut, chaque compte d'utilisateur dispose de son porte-clés. Il suffit donc de lui ajouter autant de clés qu'il y a de connexions nécessaires. Pour cela, ouvrez sur chaque machine une session sous l'identité de l'utilisateur, puis choisissez Panneau de configuration > Affichage classique > Comptes d'utilisateurs > Gérer vos mots de passe réseau > Aiouter. Dans le dialogue qui apparaît, quatre champs sont à compléter. Connexion représente la ressource à laquelle accéder. Il peut s'agir d'un nom de serveur ou d'une adresse avec un joker (`.votresociete.com", par exemple). Dans ce cas, la clé pourra servir pour n'importe quel serveur du domaine "votresociété.corn». Nom d'utilisateur nécessite que le nom soit qualifié pour la ressource, c'est-à-dire le nom complet du compte de domaine dans le cas d'un réseau Windows, ou le nom complet du compte de service pour un serveur Web (par exemple [email protected]). Pour Mot de passe, signalons juste qu'un mot de passe non mis à Jour générera des tentatives de connexions infructueuses en rafale pouvant entraîner la fermeture du compte. Enfin, Type d'informations d'identification vous permet de définir explicitement si la clé correspond à une ressource de domaine ou à une ressource Web. Sachez que les clés existantes peuvent être modifiées à tout moment. Il faudra le faire sur la machine où elles ont été créées, sauf pour les profils itinérants pour lesquels toute machine du réseau est utilisable. Elles peuvent aussi être supprimées (Gérer vos mots de passe réseau > (sélection de la clé) > Supprimer), ce qui revient à révoquer l'autorisation précédemment accordée.

Booster le noyau de Windows La plupart des PC d’aujourd’hui sont livrés avec 512 Mo de RAM quand ce n’est pas 1 Go. Toute cette bonne mémoire est utile, mais vous pouvez en consacrer une petite portion à l’accroissement (sensible) des performances du noyau de Windows. Comment ? En forçant le système à ne plus utiliser la mémoire virtuelle pour les opérations de base, mais à les exécuter toutes en mémoire centrale. Pour ce faire, Ouvrez le registre à la clé HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Memory Management et créez une valeur DWORD nommée « DisablePagingExecutive » (valeur = 1). NB : quelques rares logiciels tels Photoshop qui travaillent directement sur le fichier de pagination de Windows peuvent en être très légèrement affectés. Redémarrage nécessaire

Changer la localisation des dossiers spéciaux Malgré les apparences, il est possible (et même facile) de déplacer les dossiers spéciaux « Mes documents », « Ma musique » et « Mes images »...

AMEB

Page 139

07/05/2016

Largement ignoré, le truc consiste à ouvrir deux fenêtres d’Explorateur et à faire glisser les dossiers d’un endroit à l’autre. Toute autre méthode échoue ; celle-la fonctionne parfaitement, les références à ces dossiers étant intégralement mises à jour dans le système. A l’inverse, il est possible d’interdire complètement ce type de changements. Pour cela, ouvrez le registre à la clé HKCU \Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\ Explorer et créez l’une et/ou l’autre des valeurs DWORD suivantes (valeur = 1) : « DisablePersonalDirChange » (Mes documents), « DisableMyPicturesChange » (Mes images), « DisableMyMusicChange » (Ma musique), « DisableFavoritesChange » (Favoris). Répétez ensuite l’opération à la racine HKLM. Redémarrage nécessaire

Interdire l’ouverture des fichiers non approuvés Pour empêcher les utilisateurs d’ouvrir des fichiers dont l’extension n’est pas reconnue comme sûre par le système... Ouvrez le registre à la clé

HKCU\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et créez nommée « EnforceShellExtensionSecurity » (valeur = 1). Répétez l’opération à la clé

une

valeur

DWORD

HKLM\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer. Redémarrage nécessaire

Contrôler totalement les installations logicielles Si vous rencontrez des problèmes lors de l’installation d’un logiciel ou immédiatement après celle-ci, l’installeur, s’il est aux normes Windows XP (extension .MSI), peut vous aider à les résoudre en enregistrant toutes les opérations qu’il effectue en arrière-plan... Pour cela, ouvrez le registre à la clé HKLM\Software\Policies\Microsoft\Windows\Installer et créez une valeur chaîne nommée « Logging » dont la valeur sera composée d’une combinaison des lettres ci-dessous, par exemple « voicewarmup » ou « ear » : v : mode verbeux o : messages d’espace disque insuffisant i : messages de statut système c : paramètres initiaux de l’interface graphique e : tous messages d’erreurs w : alertes non-fatales a : début des opérations r : enregistrements de données lies à l’opération m : dépassement de capacité mémoire u : requêtes utilisateurs p : propriétés du terminal + : ajout au fichier .LOG existant A la fin du processus, un fichier nommé « MSIXXX.LOG » est créé dans le répertoire racine du disque système, XXX correspondant au nom de l’application installée. Une fois l’installation déboguée, supprimer la valeur chaîne créée ci-dessus. Redémarrage nécessaire

Des mots de passe qui expirent Les mots de passe, c’est bien, à condition qu’on ne puisse pas les deviner, et pour cela, rien de tel que de les changer régulièrement. Aussi, plutôt que de simplement inviter les utilisateurs à modifier leur mot de passe, certaines stratégies de groupes mettent en œuvre un mécanisme qui rend obligatoire ce changement régulier,

AMEB

Page 140

07/05/2016

avec un message d’expiration qui s’affiche quelques jours avant la date fatidique. Le problème, c’est que cette période d’expiration est par défaut trop courte pour certains utilisateurs. Vous pouvez la changer en ouvrant le registre à la clé HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon et en modifiant la valeur DWORD « PasswordExpiryWarning » (la valeur représente le nombre de jours). Redémarrage nécessaire

Accélérer l’exploration du réseau Lorsque l’on parcourt le réseau pour accéder à un fichier, Windows XP (tout comme Windows 2000) peuvent attendre jusqu’à 30 secondes avant d’afficher le dossier distant... Cette précaution sert à prendre en compte les éventuelles tâches planifiées sur la machine hôte distante, mais elle est très ennuyeuse et la plupart du temps inutile. Pour la court-circuiter, ouvrez le registre à la clé HKLM/Software/Microsoft/Windows/CurrentVersion/Explorer/RemoteComputer/NameSpace et supprimez purement et simplement la sous-clé {D6277990-4C6A-11CF-8D87-00AA0060F5BF}. Pas besoin de redémarrer la machine : le résultat est immédiat.

Mapper les disques cachés Même si une ressource est cachée au réseau (notamment un disque ou un dossier), on peut tout de même y faciliter l’accès en lui assignant une lettre de volume, à partir de quoi cette ressource devient un volume logique du PC local.... Pour ce faire, ouvrez Poste de travail > Outils > Connecter un lecteur réseau. Dans la zone Dossier, spécifiez le chemin d’accès à la ressource en n’omettant pas le signe « $ ». Cochez la case « Se reconnecter… » pour éviter d’avoir à ré-effectuer ce mappage à chaque fois que vous redémarrerez le système.

Vider le fichier de pagination automatiquement Fermeture de session nécessaire On l’a vu, le fichier de pagination est fréquemment sollicité par les hackers à la recherche de données confidentielles. Pourquoi ? Parce que ce fichier sert de stockage temporaire pour les mots de passe et des données « sécurisées », qui deviennent du coup disponibles après divers types d’attaque (par buffer overflow, notamment). Pour que ce fichier soit automatiquement vidé à chaque fermeture de session, ouvrez le registre à la clé HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\SessionManager\MemoryManagement et fixez la valeur DWORD « ClearPageFileAtShutdown » à 1.

Interdire les mots de passe cachés (pour le Web) Pour accéder à un site Web protégé, il faut saisir un identifiant et un mot de passe... Dans le dialogue ad hoc, Internet Explorer propose d’enregistrer ce mot de passe dans une liste, ce qui est potentiellement dangereux. On peut interdire cette option en ouvrant le registre à la clé HKCU\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\InternetSettings et en fixant la valeur « DisablePasswordCaching » à 1. Redémarrage nécessaire

Ouvrir tout fichier inconnu avec le Bloc-notes Tout bête, ce petit truc fait gagner beaucoup de temps : il permet en effet d’ouvrir directement dans le Blocnotes, via un clic droit, tout fichier dont l’extension n’est pas reconnue par le système (fichiers métiers, fichiers de paramètres liés à telle ou telle application, etc.)... Ouvrez le registre à la clé HKCR\*. Si la clé « shell » n’existe pas, créez-la. Ajoutez-lui ensuite une sous-clé nommée « open » et saisissez « Ouvrir avec le bloc-notes » comme valeur par défaut. Ajoutez enfin une sous-

AMEB

Page 141

07/05/2016

sous-clé à cette dernière. Nommez-la « command » et saisissez « notepad.exe %1 » comme valeur par défaut. Aucun redémarrage n’est nécessaire pour profiter immédiatement de ses bienfaits.

Renforcez TCP/IP contre les attaques DoS Les attaques par Déni de service (DoS – Denial of Service) se multiplient. A quoi « servent » elles ? A rendre inopérant un PC, un serveur ou un service particulier... Heureusement, il est possible de renforcer les défenses immunitaires de Windows XP contre ce type de malveillance. Pour cela, 7 valeurs DWORD du registre sont à modifier comme suit, à la clé HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip\Parameters : • EnableDeadGWDetect = 0 (défaut = 1) : Désactive la détection de passerelle inactive, pour empêcher le serveur de changer de passerelle. • EnableICMPRedirect = 0 (défaut = 1) : Empêche Windows de modifier ses routes en réponse à des messages ICMP de redirection. • EnableMTUDiscovery = 0 (défaut = 1) : Désactive la découverte MTU (Maximum Transmission Unit) pour éviter qu’un pirate force cette dernière à une valeur trop basse. • KeepAliveTime = 300 000 décimal (défaut = 7 200 000) : Raccourcit le délai de détection d’une connexion inactive par envoi de paquets « keep-alive ». • NoNameReleaseOnDemand = 1 (défaut = 0) : Protège le PC contre les attaques par libération de nom NetBIOS. • PerformRouterDiscovery = 0 (défaut = 1) : Désactive le reroutage IRDP (ICMP Router Discovery Protocol) par défaut vers un système distant. • SynAttackProtect = 2 (défaut = 0) : Augmente les délais d’indication de connexion pour que les requêtes de connexion TCP échouent lors d’une attaque. NB : Si elles renforcent la sécurité du PC, ces modifications peuvent engendrer une légère baisse de performances réseau.

Assistance à distance avec un pare-feu NAT Incompatibles, l’assistance à distance et l’utilisation d’un routeur ou d’un pare-feu effectuant une translation d’adresse réseau (alias « NAT ») pour renforcer la sécurité ? Que nenni, grâce à XML... Voici comment faire : •

Recevez l’invitation d’assistance à distance sur votre PC



Ouvrez ce fichier dans le Bloc-notes ; (il s’agit d’un simple fichier XML, donc non-enrichi)

• Sous l’attribut [RCTICKET] se trouve une adresse IP privée, par exemple 192.168.1.2. Substituez-lui l’adresse IP publique du PC distant. L’utilisateur devra vous la communiquer, si possible en temps réel, en utilisant des serveurs retournant explicitement cette adresse (par exemple http://www.dslreports.com/ip). •

Enregistrez le fichier, fermez-le puis double-cliquez dessus pour entamer la session d’assistance à distance.

• Attention, pour que le truc fonctionne il faut que l’utilisateur distant configure son système NAT de telle sorte que le port 3389 ré-achemine les trafics vers l’adresse IP du PC à partir duquel l’assistance à distance est effectuée.

AMEB

Page 142

07/05/2016

Créez vos propres consoles de gestion Largement ignorée, la console de Gestion de Windows XP est pourtant l’outil ultime pour la configuration du PC. Paramétrable, extensible, capable d’accéder aux options les plus critiques du système, il faut savoir l’utiliser. Lancez une console vide (Démarrer > Exécuter > « mmc ») qui servira de point de départ à la création d’un outil totalement personnalisable. Choisissez ensuite Fichier > Ajouter/Supprimer un composant logiciel enfichable. Cliquez ensuite sur Ajouter, sélectionnez le composant puis cliquez à nouveau sur Ajouter. En fonction du composant choisi, Windows vous demande avec quel PC l’utiliser : préférez le PC local par défaut. Fermez ensuite le dialogue d’ajout de composants. Vous voilà maintenant avec une console prête à l’emploi. Pour plus d’ergonomie, vous pouvez créer des dossiers regroupant plusieurs composants. Même procédure que précédemment, mais sous l’onglet Autonome, cliquez sur Ajouter puis sélectionnez Dossier. Un clic droit dur chaque dossier permet de le renommer à votre gré. Un conseil, faites-le avant d’ajouter les composants enfichables, pour ajouter ces derniers dans les dossiers que vous aurez préalablement créés. La console s’adapte assez précisément à vos besoins, dans la mesure où certaines des options des composants logiciels peuvent être activées ou non. Prenons l’exemple du composant Gestion de l’ordinateur. En choisissant l’onglet Extensions et en décochant la case « Ajouter toutes les extensions », vous pouvez choisir celles des extensions que vous souhaitez utiliser. Lorsque vous avez terminé, choisissez Fichier > Enregistrer sous, puis donnez un nom à votre console personnalisée. Celle-ci apparaîtra ensuite avec les autres consoles, dans les Outils d’administration du Panneau de configuration. Pour que votre console soit également une base de connaissances techniques, vous pouvez lui ajouter vos propres liens URL. Choisissez Fichier > Ajouter/Supprimer un composant logiciel enfichable > Ajouter, puis sélectionnez « Lien vers une adresse Web ». Il vous suffit ensuite de cliquer sur ce lien pour que le contenu du fichier ou de la page Web apparaisse dans le panneau de droite. Attention, une seule fausse manip’ malencontreuse et tous les efforts précédents peuvent être réduits à néant. Aussi, pour empêcher d’autres utilisateurs de modifier une ou plusieurs de vos MMC personnelles, cliquez sur Fichier > Options et dans la liste déroulante « Mode de console », sélectionnez « Mode utilisateur, accès limité, fenêtre unique ». Enregistrez ces changements dans votre console et fermez-la. La restriction d’accès que vous venez de mettre en place entrera en effet lors de son prochain démarrage.

Permettre ou interdire les mails http La messagerie électronique est devenue quasiment indispensable à tout être humain vivant sur cette Terre. Mais la chose ne va pas sans risques, sans abus, ni sans contraintes de mobilité... Avec l’avènement des services de mails http comme Hotmail, tout un chacun a la possibilité de rester connecté sur d’autres machines que son PC personnel, ce qui est bien pratique en déplacement. Mais la médaille a son revers, et les serveurs de mail http constituent souvent des points de départ privilégiés pour les spammeurs. De ce fait, on peut avoir envie selon l’instant d’utiliser ou au contraire d’interdire l’utilisation de tels services avec Outlook Express. Sous Windows XP, choisir son camp revient à activer ou nom une valeur dans le registre. Ainsi, sous la clé HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Outlook Express se trouve une valeur nommée « HTTP Mail Enabled ». Fixez en le contenu à 1 pour autoriser la messagerie http, ou à 0 pour l’interdire. Redémarrage nécessaire

AMEB

Page 143

07/05/2016

Sauvegarder sa base de registre Avant de manipuler la base de registre, il est préférable de procéder à une sauvegarde de celle-ci afin d'éviter d’altérer le bon fonctionnement de Windows. Pour ce faire nous allons appeler l'éditeur en cliquant sur le bouton Démarrer de la barre des tâches puis en sélectionnant Exécuter. Là saisissez regedit. Cliquez sur Poste de travail en haut de la colonne de gauche. Faites un clic droit et choisissez Exporter. Choisissez l’emplacement de la sauvegarde et nommez là de façon explicite : par la date par exemple.

Quittez l’éditeur du registre. En cas de problème, il suffit simplement de faire un double clic sur le fichier portant l'extension .reg pour restaurer les clés avec leur valeur d'origine.

Interdire l’usage des clés USB Cette astuce va satisfaire les administrateurs de parc informatique car elle permet de supprimer la détection automatique des périphériques amovibles USB. Cette manipulation rend inutilisable les clés USB, les disques durs externes et les lecteurs de cartes mémoires. Aucune importation et exportation de données n’est possible. Pour rendre la détection automatique inactive, il suffit de modifier la base de registre. Ouvrez regedit (Démarrer, Exécuter... puis saisissez regedit) HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\UsbStor, éditez la valeur Start en lui attribuant la valeur décimale de 4 (la valeur par défaut est 3). Quittez l’éditeur et redémarrez Windows. Pour réactiver la détection automatique, il suffira de remettre cette valeur à 3.

Découvrez l'écran caché de Vista! L'écran de démarrage de Vista est étrangement dénudé... Juste une petite barre de défilement sur un fond noir. Microsoft avait en réalité prévu un écran un peu plus distinctif. Mais celui-ci semblant entraîner quelques incompatibilités sur de très anciennes machines, l'éditeur a préféré le supprimer dans la version finale... Supprimé? Pas réellement... Plutôt caché... Voici comment le faire réapparaître.

Mais quel est donc le vrai visage du démarrage de Vista, et comment le faire répparaître? AMEB

Page 144

07/05/2016

Dénommé "Aurora", cet écran de boot devait à l'origine utiliser un jeu de lumière assez sophistiqué. Il est finalement statique. Pour le faire réapparaître il suffit de modifier un des paramètres de contrôle du démarrage du système. Suivez la séquence d'instructions suivante:

1/ Ouvrez le menu Démarrer et placez le curseur dans le champ de recherche (ou appuyez simplement brièvement sur la touche [Windows]) 2/ Saisissez la commande MSCONFIG et faites [ENTREE] 3/ Acceptez l'élévation de privilèges 4/ Affichez l'onglet Démarrage

5/ Cochez la case "Ne pas démarrer l'interface utilisateur graphique" (effectivement, le libéllé de l'option n'a aucun lien avec son action, c'est un piège!) 6/ Redémarrez le PC et admirez le résultat...

AMEB

Page 145

07/05/2016

Subscribe

© Copyright 2013 - 2019 AZDOC.PL All rights reserved.